Just one more page

23 juin 2017

Eve Herrmann & Roberta Rocchi - "Mon coffret Montessori des oiseaux".

4

HERRMANN Eve et ROCCHI Roberta - "Mon coffret Montessori des oiseaux"

105 cartes + deux livrets.

3 ans.

Éditions Nathan (2017).

« Découvrir les oiseaux dans un coffret Montessori. Observer, reconnaître, et écouter les oiseaux dans leur habitat, avec la pédagogie Montessori:  105 cartes d'identification, avec 30 oiseaux à classer par habitat (jardin, montagne, rivière…) et des plumes à associer, un livre de 48 pages avec des conseils d'utilisation pour les parents et les fiches descriptives des oiseaux, un carnet de croquis pour dessiner des oiseaux, un texte de la LPO pour observer les oiseaux dans la nature, avec un plan à télécharger et des conseils pour construire un nichoir.»

 

12

Je ne vais pas recommencé mon Laius sur la pédagogie Montessori. A chaque nouvel article concernant cette méthode, je vous saoule avec mon adoration pour cette pratique - pour les retardataires ou ceux qui on de petites faiblessses neuronales, c'est par ici - et mes tentatives laborieuses de la mettre quotidiennement en place. Mais on s'en approche. Prochaine étape pendant les vacances, un coin dédié... C'est beau de rêver.

Le travail que fait Eve Herrmann autour de cette pédagogie est vraiment captivant, et me rend de nombreux services, notamment pour tout le temps que je ne passe pas à mettre en place des éléments éducatifs et ludiques comme ces coffrets, aux illustrations soignées et au travail documentaire élaboré. Du coup, j'utilise mon temps à créer d'autres ateliers, et d'ailleurs j'ai du boulot avant les grandes vacances. Allez, encore une semaine. On y croit. 

Des les premiers beaux jours, des nombreux oiseaux sont visibles de nos fenêtres, et encore ce matin, certains ont tenté une incursion dans la maison. Ces coquines d'hirondelles. CuiCui & PiouPiou les entendent pépier toute la journée, et l'Homme les aide même à en prendre soin avec quelques nichoirs par-ci par-là dans le jardin. L'hiver, ils les nourissent avec des boules de graines.  Ce coffret est donc tout à fait dans la tendance actuelle, même si les couvées sont maintenant terminées. 

Le coffret compte pas moins de 105 cartes illustrées permettant de découvrir une trentaine d'espèces d'Europe. Pour chacun des oiseaux, il y a une carte avec son nom et une où ils sont dissociés. Il y a des cartes plumes, des cartes représentant l'habitat naturel. Il y a un carnet explicatif, à destination des parents, ainsi qu'un carnet d'observation qui permet à l'enfant de reproduire les oiseaux qu'il aura observer, pour en garder une trace. Il pourra compléter l'heure, le lieu, le nom de chaque individu. Une esquisse d'oiseau générique est présente à chaque page pour aider l'ornithologue en herbe dans son étude. 

De nombreuses activités peuvent être mise en place autour de ce coffret. En plus d'un support d'observation des oiseaux, il permet de se familiariser avec les espèces les plus communes en France, de les observer à loisir, de faire des mises en paires, d'associer le plumage avec chacun, de faire correspondre les étiquettes avec la bonne espèce, de les classer en fonction de leur habitat... En scannant chaque oiseau, à l'aide de l'appliqcation Nathan Live, l'enfant peut écouter son chant .

11

 

Ce coffret est encore une fois très bien pensé. Associant l'enfant dans l'observation des oiseaux, il lui permet de s'impliquer dans l'activité et donc de s'intéresser. en s'appuyant sur la pédagogie Montessori. Le petit curieux s'ouvre ainsi au monde qui l'entoure et développe sa curiosité envers toute chose. Peut-être que le prochain coffret abordera la flore, qui sait?
Je remercie les Éditions Nathan de leur confiance.

Nathan

Signature

Posté par Felinana à 07:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


21 juin 2017

Raphaël Gérard - "Un chant d'enfant, tome 1".

Gérard

GERARD Raphaël - "Un chant d'enfant, tome 1"

399 pages.

Éditions LC (2017).

«Dans une cité état construite en étages où tout fonctionne à la vapeur d'eau grâce à la Drynite, un minerai qui transforme instantanément l'eau en vapeur, où la Maison Princière essaye tant bien que mal de maintenir la paix entre les deux autres Maisons rivales, les Maisons Dante et Odys, et où la classe sociale de tout individu est déterminée à sa naissance par la couleur de ses cheveux et de ses yeux, plusieurs destins retiennent l'attention. Il y a Maëlle, petite fille Brune de huit ans qui travaille dans une mine de Drynite, qui fait la connaissance de Zoé, une étrange nouvelle venue à la mine. Il y a Vincenne, jeune aristocrate, futur héritier de la maison Dante, qui accompagné de son domestique, mène des aventures laissant libre cours à son esprit excentrique. Et il y a cette créature, cet homme sans nom et sans autre visage que son regard bleu, échappé des Limbes, qui écume la ville sous l'impulsion d'un chant mystérieux et à la recherche de son passé. Un chant d'enfant, premier tome d'une trilogie, mêle ces destins autant qu'il mêle l'action à l'humour et l'aventure à la poésie.»
INCIPIT: "Dans les méandres de l'errance
                  Qui a pour temps l'éternté
                  Dans les limbes de l'inexsitence
                  Est l'être qui jadis existait."   

6 - Bon moment de lecture

A l'occasion du Masse critique proposé par Babelio, j'ai sélectionné ce roman, car son résumé m'intriguait un brin avec un bon potentiel steampunk à la française. Malgré une couverture qui ne m'a pas accrochée par son esthétisme, j'ai quand même décidé de lui donné sa chance. Heureusement la couverture ne fait pas l'histoire.

Dès la première page, l'auteur se démarque avec un long poème sensible et bien tourné, qui plonge immédiatement le lecteur dans le questionnement. On découvre cette cité étagée, cette mécanique bien huilée, avec ces rites et coutumes, sa sectorisation sociale, et son racisme latent. La poésie est omniprésente, et la plume de Raphael Gérard, fluide, avec un air mutin qui affleure. 

Les chapitres courts insufflent un rythme régulier qui maintient l'attention du lecteur. Les différents points de vue des personnages qui se croisent dans cette cité, s'alternent, et permettent de découvrir un univers travaillé. Il y a Maëlle, la fillette qui travaille dans les mines, Vincenne, ce jeune homme de la maison des Dante, d'un statut beaucoup plus élevé sur l'échelle sociale, et bien sûr l'Errant des Limbes, auquel il est fait allusion dans ce beau poème du début, et qui est à la recherche de sa vie passée. 

 

étoileétoileétoileétoileétoileétoile

Ce tome, est le premier d'une trilogie qui sort de l'ordinaire. L'omniprésence de la poésie, qui rend encore plus sombre cette cité minière, procure à ce roman une belle originalité. A suivre. 
Je remercie Babelio pour leur opération Masse Critique et les Éditions LC de leur confiance.

babelio       

 

Signature

20 juin 2017

Usborne - "Histoires traditionnelles illustrées".

4

COLLECTIF - "Histoires traditionnelles illustrées"

256 pages.

5 ans.

Éditions Usborne (2017).

«Des géants, des génies, des sorcières, des bonnes fées et un bonhomme de pain d'épice qui fuit pour sauver sa vie. Ce recueil regroupe dix-sept histoires joliment illustrées butinées de par le monde. Dix-sept histoires du monde entier, superbement illustrées, pour vivre d'incroyables aventures et se plonger dans l'univers merveilleux des contes. De grands classiques, Le petit bonhomme de pain d'épice, Les trois boucs, La princesse au petit pois, La petite poule rousse, Le mariage de la souris, mais aussi des contes moins connus. Ce beau recueil relié, avec ruban marque-page, fera un joli cadeau»    

12

Mon adorations pour les recueils de contes Usborne n'est pas nouvelle, et se renforce avec la découverte de cet ouvrage qui porte bien son nom. Il regroupe, sous l'aspect d'un joli recueil matelassé, aux couleurs chaleureuses, avec un je-ne-sais -quoi un brin désuet, qui fait tout le charme de l'ensemble. 

 

4  4

 

 

Ce livre objet renferme dix-sept contes traditionnels, issus de la littérature orale du monde entier. Les histoires proviennent de Norvège, Russie, Japon, Grèce, Europe, Écosse, Allemagne, Orient, Angleterre, Danemark, et j'en passe. Les jeunes lecteurs vont découvrir entre autres contes: "Le troll et les trois boucs", "La petite poule rousse", "Baba Yaga", "La soupe au caillou", "Les musiciens de Brême", "Le pêcheur et le génie", "Le petit noisetier", "Le pot magique", etc.

CuiCui & PiouPiou en connaissent certaines, vue mon amour des contes de fées, mais ils vont faire certaines découvertes, et moi également. Chaque conte s'ouvre avec une illustration pleine page à gauche, et le titre ainsi que le premier paragraphe à droite. Une seule artiste - ici Sara Gianassi - a travaillé sur chacune des histoires. Cela donne une homogénéité à l'ensemble.

Le fait que le graphisme soit sobre  et réaliste, ancre encore davantage le recueil dans la tradition. La police est assez grosse, et claire; la lecture est très agréable. Le petit format du livre, permet de l'utiliser facilement lors de l'histoire du soir, mais également, en voyage, où il prendra aisément place dans un sac. Le texte est adapté au jeune public auquel il s'adresse, sans rien perdre de sa crédibilité, ni de son sens. Les enfants seront transportés dans des aventures passionnantes. 

 

11

Voici un petit recueil de contes juste parfait, aussi bien sur le plan du choix des histoires qui mélange traditionnel et quelques contes inconnus; mais également au travers d'illustrations, un brin rétro, qui accompagnent à merveille toutes ces histoires. A lire et à relire!

Je remercie les Éditions Usborne de leur confiance.

usborne

 

Signature

Posté par Felinana à 07:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19 juin 2017

José C. Valès - "Cabaret Biarritz".

Valès

VALES José C. - "Cabaret Biarritz".

464 pages

Éditions Denoël (2017).

« Une comédie littéraire dans le Biarritz effervescent des années folles.
1938. Georges Miet, un jeune écrivain fougueux, se lance dans l’écriture d’un roman sur un drame survenu à Biarritz près de quinze ans auparavant : le corps d’une jeune libraire retrouvé dans le port avait plongé la ville dans un profond émoi. Il en est sûr, ce roman sera son chef-d’œuvre. Georges commence alors son enquête dans l’élégante station balnéaire. Il interroge tous les acteurs de la frétillante cité – employés de maison, grands bourgeois, gendarmes, journalistes et bonnes sœurs –, nous faisant pénétrer dans l’alcôve sombre d’une bourgeoise de province, mais aussi dans les cabarets, les bordels de luxe et les restaurants les plus chics.
»

INCIPIT: "Sans doute est-il inutile de répéter ici ce qui a été déjà dit maintes fois dans de précédentes études: c'est Philippe Fourac, propriétaire et directeur des éditions La Fortune qui, en 1938, commande à l'écrivain Georges Miet la rédaction d'un roman ayant pour sujet les évènements terribles et dramatiques qui avaient troublé l'élégant bourg touristique de Biarritz, au sud du pays, quelques années auparavant." 

6 - Bon moment de lecture

 

Cette satire sociale, écrite par José C. Valès a reçu le prix Nadal- équivalent du prix Goncourt - en 2015. L'auteur se lance dans un roman dense, qui retrace l'atmosphère des années folles, à Biarritz, le Saint-Tropez basque de l'époque, où toutes les grosse fortunes, les grands noms et les artistes de talent venaient se faire voir. 1938, George Miet, a reçu commande d'un roman relatant les évènements tragiques qui se sont déroulés là-bas, il y a une quinzaine d'années, et notamment la découverte du corps d'une jeune libraire dans les eaux du port.

Chaque chapitre est la transcription des entretiens que le journaliste va avoir avec l'entourage proche et informé de la jeune femme. Il va ainsi rencontré une foule d'individus de divers milieux. Le lecteur va ainsi être plongé dans ce petit monde bourgeois avec son cabaret, ses villas luxueuses, ses plages privées, ses grands hôtels majestueux. On y croise des bourgeois, petits ou grands, des artistes, des domestiques, du petit personnel, des danseuses, des commerçants, des professions libérales, des riches, des pauvres, etc. Toutes les couches de la société sont brassées. Parmi tous, trois personnages se démarquent: Béatrix Ross Buttgereit-Dientzenhoffer dite Trixie, Paul Villequeau surnommé Vilko, et le photographe Marcel Gallet. Ils vont tenté de faire la lumière sur les divers décès inhabituels survenus au cours de ce fameux été. 

Cette succession de monologues peut dérouté le lecteur qui ne sait pas trop à quoi s'attendre et comment interpréter cette masse d'informations. Quel lien y-a-t-il entre toutes ces personnes?...  jusqu'à ce qu'il comprenne que le tout éclaire d'un nouveau jour le Biarritz de ces années-là. Une question se pose, dès le début: est-ce un roman basé sur des faits réels ou fictifs? José C; Valès est tellement prolixe et minutieux dans ses informations, qu'il est de bon ton de s'interroger sur cet état de faits. 

La plume de l'auteur est introspective, vive et fluide, ce qui permet au lecteur, même s'il ne comprend pas tous les tenants et les aboutissants, de s'imprégner de cette atmosphère si particulière de l'époque, et de découvrir cette peinture, un brin satyrique d'une société bourgeoise, où le paraître est essentiel.

étoileétoileétoileétoileétoileétoileétoile

Cette fresque satyrique, tend à paraître réelle tellement l'auteur entre dans le détail. Il s'en joue et propose au lecteur une plongée dans un Biarritz des années folles, où le paraître, côté cour, dissimule des choses troublantes côté rue. En refermant ce roman, on a l'impression qu'Agatha Christie est passée par ici...

Je remercie les Éditions Denoël de leur confiance.

denoel

Signature

Posté par Felinana à 07:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

18 juin 2017

Geoff Rodkey - "Les jumeaux Tapper, tome 3: Votez Tapper!".

3

RODKEY Geoff - "Les jumeaux Tapper, tome3: Votez Tapper!"

272 pages.

10 ans.

Éditions Nathan (2017).

«“Je m’appelle Claudia, j’ai 12 ans, et plus tard, je serai présidente des États-Unis d’Amérique”
"En attendant ce grand jour, je dois m’entraîner au pouvoir, et actuellement je suis candidate en tant que présidente des élèves de 6e du collège Culvert. Seulement voilà, cette élection, au départ très sérieuse, avec des candidats rigoureux et fiables, s’est transformée en cirque géant quand mon frère a voulu se présenter. En plus, il a une directrice de campagne presque aussi intelligente que moi… ”
»

4 - Passable

J'ai découvert les jumeaux Tapper dans "Tous les coups sont permis". Claudia et Reese sont de retour avec leurs coups bas et leur rivalité perpétuelle, mais cette fois les enjeux sont plus importants que leur petite personne. Ils se présentent pour endosser le rôle de président des élèves de leur collège. 

Geoff Rodkey dresse le portrait de jumeaux, pré-adolescents américains, en constant conflit de façon humoristique. Leur lutte pour le pouvoir ressemble bien à leurs disputes quotidiennes, mais déplacer au collège. Claudia, très sérieusement postule à cette élection, jusqu'à ce que son frère se présente à son tour, et là, ça devient du grand n'importe quoi. Pagaille et compagnie. 

Toujours très connectés, les illustrations monochromes - croquis, textos, photos, etc... - qui accompagnent l'histoire sont désopilantes et drôles, mettant en scène leur  aventures de campagne électorale plutôt originale. Cette mise en avant, assez "orale" au final, de l'histoire, est la marque de fabrique de la série. Le thème est tout à fait d'actualité - surtout au moment de la sortie du roman , avec les élections présidentielles. 

Les pré-ados devraient totalement adhérer à ce concept connecté du récit. L'intrigue va à tout vitesse, et l'ensemble pâtit un peu du manque de développement , mais cela conviendra très bien à des jeunes pour qui c'est un peu l'état d'esprit. Cela a le mérite de rendre le récit captivant, et la plume fluide est addictive. Il faudrait néanmoins, que l'auteur fasse preuve d'un peu d'originalité dans son prochain opus, sinon la lassitude risque de pointé son nez, face à ce schéma narratif récurrent. 

étoileétoileétoileétoileétoile

Ce troisième tome est dans la lignée des précédent, avec cette forme de journal de bord, qui est finalement très interactive, et plonge immédiatement le lecteur dans l'histoire, ou plutôt les querelles devrais-je dire, de ces jumeaux conflictuels. C'est mordant et plein d'humour, et cela promet un bon moment de lecture. 
Je remercie les Éditions Nathan de leur confiance.

Nathan

 

Signature

Posté par Felinana à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


17 juin 2017

Seb Burnett - "Autocollants Usborne: les robots"

4

BURNETT Seb - "Les robots"

29 pages.

5 ans.

Éditions Usborne (2017).

«Vérifie tes repères et resserre tes boulons pour pénétrer dans un univers électronique peuplé de robots de toutes sortes. A l'aide de plus de 400 irrésistibles éléments adhésifs, complète les scènes électrisantes.»    

12

Les grandes vacances arrivent à grands pas, c'est donc le moment de réfléchir aux activités que l'on va pouvoir proposer aux loulous bien énergiques, qu'il va falloir occuper en remplacement du temps d'école. Heureusement les Éditions Usborne sont là pour nous seconder et proposent des idées d'activités toujours intéressantes.

4  4

La collection des albums d'autocollants Usborne n'est plus à présenter. CuiCui et PiouPiou ont expérimenter une bonne quantité d'albums aux thématiques les plus variées, telles que "La nature", "Les dinosaures", "Les vacances", "Les sorcières et magiciens", etc... Cette fois-ci nous passons dans le domaine du monde moderne et des nouvelles technologies, avec "Les robots". Ils ne connaissent absolument pas cet univers. Cool!

Comme tous les albums de la collection, les autocollants occupent les dix dernières pages de l'ouvrage. Les couleurs sont vives et attrayantes, et les dimensions des autocollants sont assez grosses pour que de petits doigts réussissent à les décoller sans assistance. Les autres doubles pages sont occupées par scènes de la vie des robots, telles que le centre de contrôle, la ville robot, la ménagerie énergétique, l'heure de pointe, des robots retraités, la cyberdisco, etc. Un petit paragraphe explicatif est rédigé sur chaque page gauche, pour permettre au tout-petit de se plonger dans le contexte de l'histoire relatée par l'illustration. 

Ces albums, en plus d'occuper le temps, permettent aux tout-petits de travailler leur motricité fine, leur concentration, leur créativité, leur sens de l'observation, leur logique, leur appréhension de leur environnement quotidien. Et oui, tout ça, grâce à des autocollants, et j'en oublie certainement d'autres. 

 

11

Au travers de scènes totalement déjantées, et aux couleurs piquantes, les tout-petits vont passé un temps fou à coller (et décoller ) cette quantité incroyable de robots, afin de les mettre en scène aux coeur de ces illustrations de leur vie de tous les jours. Un incontournable!

Je remercie les Éditions Usborne de leur confiance.

usborne

 

Signature

Posté par Felinana à 07:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

16 juin 2017

Gründ - "Le grand jeux des curieux".

7

GRUND - "Le grand jeux des curieux"

1 plateau de jeu + 50 cartes.

7ans.

Éditions Gründ (2017).

«Envole-toi dans ta fusée vers la planète "Curiosité"! Réponds à toutes les questions et sois le premier à atteindre la planète au centre du plateau pour gagner. Paré pour le décollage? Voici une boîte de jeu à emporter partout pour apprendre en s'amusant ! Avec un sablier, un plateau de jeu, des pions, mais aussi 50 cartes de jeu. Quel animal pond les oeufs les plus gros ? Que sont une naine blanche et une géante rouge ? Cite 3 organes du corps humain commençant par F ! Pour gagner, réponds à plus 100 questions étonnantes, énigmes et défis rigolos sur les animaux, les sciences et la nature. Défie tes amis seul ou en équipe et que le meilleur gagne !»    

12

 

Les Éditions Gründ sont au service de l'enfant, et ils sont très forts pour associer le côté ludique à l'apprentissage. Ainsi avec "Le grand jeu des curieux" est un jeu de plateau qui table sur la curiosité, comme son nom l'indique.


Composé d'un plateau de jeu avec en son centre la planète curiosité, et une nuée d'étoile pour y parvenir, selon le concept du jeu de loi. Des pions fusée, une cinquantaine de cartes et un sablier viennent compléter l'ensemble. Le format de la boite permet de la glisser partout, et pour les grandes vacances, en cas de pluie, ça peut être intéressant. Le but du jeu est de répondre à suffisamment de questions - il y en à plus d'une centaine au total - et d'être le premier à atteindre la planète curiosité. 

Les questions touchent divers domaines. Il y a cinq types de cartes différents: cool culture (gris), sciences à gogo (orange), accro nature (bleu), pas bête (jaune), et surprise (noir). En plus des questions, on peut également devoir relever un défi rigolo, résoudre des énigmes. Le jeu peut se faire en solo ou en équipe. Que le meilleur gagne. Mais attention, le sablier est le maître du temps...

Tout à fait adapté aux jeunes joueurs, les consignes et les textes sont concis et clairs, les illustrations de qualité, et les informations captivantes se succèdent tout au long de la partie. Pour les différentes cartes questions, le but est de répondre à trois questions dans le temps imparti, c'est-à-dire 45 secondes, pour avancer de trois cases... 

11

Un jeu captivant et drôle auquel on peut commencer à jouer vers 7 ans, mais qui risque d'intéresser aussi les plus grands. Que le meilleur gagne!
Je remercie les Éditions Gründ de leur confiance.

 

logo_grund

 

Signature

Posté par Felinana à 07:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

15 juin 2017

Colin Winnette - "Coyote".

Winnette

WINNETTE Colin - "Coyote".

118 pages

Éditions Denoël (2017).

« Quelque part au coeur de l'Amérique, dans une bicoque isolée au fond des bois. Des parents couchent leur fillette de trois ans, comme tous les soirs. Le lendemain matin, ils trouvent un lit vide. La petite a disparu sans laisser de traces. La mère raconte les jours qui ont suivi : les plateaux télé sur lesquels ils se rendent, avec son mari, pour crier leur désespoir, l'enquête des policiers, puis le silence, l'oubli. Mais la mère dit-elle toute la vérité ? Maniant la plume comme un Poe des temps modernes, Colin Winnette nous laisse entrevoir les divagations d'un esprit détraqué, d'autant plus angoissantes que cette mère est aveugle à sa propre folie. Coyote est un conte sur la noirceur et la folie des hommes, un roman profondément marquant, difficile à lâcher et encore plus à oublier. Un conte noir et cruel, made in America.»

INCIPIT: "La veille du jour où elle a disparu, on avait passé presque toute la soirée sur la galerie." 

6 - Bon moment de lecture

 

Ce très court roman, intimiste et percutant, déroutera le lecteur., qui s'il n'est pas attentif, se perdra facilement dans les pensées nébuleuses de la narratrice, ou dans le manque volontaire de code de la part de l'auteur. L'histoire pourrait être banale, si elle n'est était pas pour autant tragique. Colin Winnette relate l'éffondrement de la vie d'un couple, après la disparition de leur enfant de 3 ans. 

Les chapitres sont courts, de même que les phrases, presque saccadées. L'auteur reste flou sur de nombreuses choses. Il y a très peu de descriptions, on ne connaîtra pas l'identité des parents de la fillette, dont le prénom ne sera cité qu'une seule fois. Le lecteur pourra même être dérouté et se perdre entre les différents espaces dans le roman: intérieur et extérieur de la maison par exemple. Il n'y a pas non plus d'informations chronologique qui puissent permettre de se repérer dans le temps.

D'une plume assurée, et particulière, l'auteur cerne avec aisance dans la psychologie de la narratrice, qui à certains moments, bascule dans la folie de la douleur, de part l'incohérence de ses propos. Le registre langagier familier laisse supposé que cette femme n'est pas une lumière, mais elle conserve une certaine sensibilité à la perte de son enfant. Le père est plus en retrait, plus violent. Cela fait un peu stéréotypé, mais ce couple a une mentalité bas de plafond, qui s'accorde parfaitement avec leur environnement pour le moins poisseux.

Ne parlons pas du dénouement, qui en laissera plus d'un dans l'expectative. L'enquête menée sur la disparition de la fillette s'enlise, et Colin Winnette ne laisse plané aucune certitude quant au destin de l'enfant. C'est glauque. Toute cette lecture, qui en tant que parents nous noue le ventre, pour finalement ne rien savoir. Fait encore plus troublant, aucune empathie ne transparaît pour cette mère éplorée. Rien. C'est perturbant. 

 

étoileétoileétoileétoileétoile

Un court roman - ou une longue nouvelle - a l'atmosphère malsaine, sombre et et à la narration nébuleuse, qui laisse le lecteur entrapercevoir la douleur de parents face à un drame de cette ampleur, sur leurs vies. Mais l'auteur n'apporte pas d'eau à son moulin, et laisse trop d'inexpliqué pour que la satisfaction perce à la lecture du dénouement de ce roman noir.

Je remercie les Éditions Denoël de leur confiance.

denoel

Signature

Posté par Felinana à 07:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

14 juin 2017

Nesk - "Pinceau magique: les engins" & Sejung Kim - "Pinceau magique: bébés animaux".

5  6

NESK - "Pinceau magique: les engins"

14 pages.

2 ans.

Éditions Gründ (2017).

«Grâce à ton pinceau magique rempli d'eau, c'est facile de peindre sans te tâcher! Peins avec de l'eau pour voir apparaître les couleurs. Laisse sécher et recommence à l'infini sur ton carnet! »    

SEJUNG Kim - "Pinceau magique: bébés animaux"

14 pages.

2 ans.

Éditions Gründ (2017).

«Grâce à ton pinceau magique rempli d'eau, c'est facile de peindre sans te tâcher! Peins avec de l'eau pour voir apparaître les couleurs. Laisse sécher et recommence à l'infini sur ton carnet! »    

12

 

La créativité est en plein boum chez les tout-petits et les inciter à la mettre en oeuvre quotidiennement est un bon moyen pour développer leur sensibilité au monde, et ancrer une habitude essentielle à leur bien-être. C'est un bon moyen d'évasion face à cette vie de stress et de performance permanente. 

Tout ce laïus pour présenter deux petits albums vraiment captivants pour le jeune artiste en herbe. Composé de grosses pages cartonnées, il propose  au tout-petit armé du pinceau magique, de colorier d'adorables  illustrations. Après le passage du pinceau humide, la scène en noir et blanc se colore et laisse apparaître des détails jusque là invisibles. Les plus jeunes seront captivés par l'effet magique de ce coloriage, qui après quelques instants disparaît. Les plus grands, quant à eux, en plus de l'entrainement à la bonne tenue du crayon, pourront se lancer dans un jeu de cherche et trouve, simple mais amusant. 

Les Éditions Gründ ont pensé à tout. Le format du carnet est tout à fait transportable, et le crayon se range dans une petite pochette zippée, accrochée à la spirale de l'album. Sur la dernière double page, toutes les illustrations sont présentées coloriées pour se rendre compte du résultat, mais également afin de permettre de trouver les solutions aux petites devinettes posées tout au long de l'album.

 

11

Une petite collection qui ravira aussi bien les artistes en herbe, que leurs parents qui adoreront ce concept de peinture sans se salir. Le tout-petit pourra ainsi s'amuser sans contrainte et ça c'est bien. Une jolie découverte très appréciée. 
Je remercie les Éditions Gründ de leur confiance.

 

logo_grund

 

Signature

Posté par Felinana à 07:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

13 juin 2017

Laure Du Fay - "Tous différents"

3

DU FAY Laure - "Tous différents"

10 pages.

3 ans.

Éditions Nathan (2017).

«A la découverte des autres... "Dans la classe, il y a cinq copains, unis comme les doigts de la mains!" Cinq puzzles représentant des visages d'enfants très différents : blond ou brun, avec des cheveux raides ou frisées, des yeux de forme et de couleur différentes... L'enfant peut les assembler en suivant les indices visuels donnés dans le texte ou les mélanger au gré de son imagination.»

12

Les livres de Laure du Fay sont toujours très spéciaux, et vraiment ludiques. Pour en citer quelqu'uns, il y a "1, 2, 3 petits doigts" où l'enfant compte en glissant ses doigts dans de petits trous, "Couleurs surprises" où il faut découvrir l'intrus, "Devine les animaux", "C'est parti!" où l'enfant suit avec son doigt le trajet de trois amis pour aller à la fête foraine, "Dedans, dehors!", etc. Elle a également publié des albums s'appuyant sur le concept du puzzle: "Tout nu, tout habillé" (tout est dans le titre), ou "J'habille les pandas" par exemple.

Au travers de ses albums, l'auteur permet, tout en s'amusant d'acquérir de nouvelles notions essentielles. "Tous différents" travaille sur le même concept que "Tout nu, tout habillé": le corps, mais pas que. En plus de permettre à l'enfant de perfectionner sa motricité fine en recomposant des visages, il découvre une notion essentielle: tout le monde est différent. 

Chacun des cinq visages d'enfants est décrit sur la page de gauche à l'aide de critères physiques précis: couleur des yeux, des cheveux, accessoires, etc. Sur la page de droite le tout-petit va découvrir le puzzle du visage qui se compose de trois grosses pièces: les cheveux, les yeux, la bouche pour faire simple. Il est très probable qu'à l'usage et vu leur taille, ces pièces résistent mieux aux manipulations que celles des puzzles précédents.

L'enfant en transformant, au gré de ses envies ou en suivant les indications du texte, appréhende les différences qui existent entre chacun de ces cinq copains de classe. Cela l'aidera peut-être à aiguiser davantage son regard sur les autres, et à être tolérant.

11

 

Un album puzzle qui travaille sur un apprentissage délicat, de façon très ludique. Maintenant qu'un nouveau puzzle de Laure de Fay est à la maison, CuiCui et PiouPiou se montrent plus conciliants, et se prêtent mutuellement leurs puzzles de "Tout nu" et de "Tous différents". Un bon point.
Je remercie les Éditions Nathan de leur confiance.

Nathan

Signature

Posté par Felinana à 14:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,