Just one more page

18 janvier 2021

Hélène Montardre - "Petites histoires de la mythologie # 3"

12  13  14

MONTARDRE Hélène - "Le labyrinthe de Dédale"

64 pages.

9 ans.

Éditions Nathan (2020).

« Dédale est l’inventeur génial du Labyrinthe dans lequel Minos, roi de Crète, a enfermé le monstrueux Minotaure. Or celui-ci est tué… et Minos apprend que Dédale a aidé le coupable ! Fou de rage, il fait alors jeter Dédale et son fils Icare dans le Labyrinthe. Voici l’inventeur pris à son propre piège !»

MONTARDRE Hélène - "Persée et la gorgone"

64 pages.

9 ans.

Éditions Nathan (2020).

«Persée doit relever un incroyable défi : rapporter au roi Polydectès la tête de Méduse sur un plateau. Or, Méduse, la plus terrible des sœurs Gorgones, peut pétrifier d’un seul coup d’œil celui qui croise son regard. Rassemblant son courage, Persée part affronter le monstre pour tenter d’accomplir l’impossible…»

MONTARDRE Hélène - "Pégase l'indomptable"

64 pages.

9 ans.

Éditions Nathan (2020).

« Un cheval à la robe blanche comme neige, doté de deux grandes ailes… Enfant, le jeune Bellérophon a souvent rêvé en écoutant l’histoire du légendaire Pégase, le cheval ailé. Des années plus tard, quand il doit affronter la terrifiante Chimère, l’histoire lui revient à l’esprit. Pégase est sa seule chance de vaincre le monstre !»

12

La mythologie est passionnante et dès que le jeune lecteur devient indépendant en lecture, à un moment ou à un autre il s'intéressera à ces récits d'aventures passionnantes mettant en scène des dieux, des déesses, des héros. Hélène Montardre est l'autrice d'une série captivante "Petites histoires de la Mythologie" à destination des enfants de 9 ans. Il existe déjà plusieurs opus tels que "Dans le ventre su cheval de Troie", "Les douze travaux d'Hercule", "Jason et la toison d'or", " A la recherche d'Europe", etc. Elle en a sorti une autre "Mythologie et compagnie" qui s'adresse aux lecteurs plus jeunes à partir de 7 ans.

"Le labyrinthe de Dédale" - Le roi Minos a fait enfermé le minotaure dans le labyrinthe de Dédale. Hors il apprend que le minotaure est mort et que le savant Dédale est impliqué dans cet acte. Le roi fait donc jeter l'inventeur et son fils Icare dans le labyrinthe pour les punir. Mais l'ingénieux savant ne compte pas attendre de mourir de faim. Il a une idée.

"Persée et la gorgone" - Méduse. Avec sa chevelure si particulière, et ce pouvoir de transformer en pierre quiconque croisera son regard, est l'une des gorgone et la plus redoutable. Persée est mis au défi par son oncle de lui rapporter la tête de la gorgone. Le jeune homme fougueux ne se le fait pas dire de fois et le voilà parti. Au devant de sa mort? Qui sait.

"Pégase l'indomptable" - Pégase est un magnifique cheval blanc ailé. C'est peut-être la solution pour le jeune Bellérophon de relever le défi qu'on lui a lancé : vaincre la chimère. Mais ce bel étalon existe-t-il vraiment ? Et comment l'apprivoiser pour mener à bien cet exploit? Le jeune homme plein de courage réussira-t-il son projet totalement fou?

Hélène Montardre présente les différents mythes - plus ou moins connu - dans de courts romans d'une soixantaine de pages. Elle exploite parfaitement ce format car il ne faut pas oublié que ces récits s'adressent à de jeunes lecteurs. Sinon rien que la filiation de chacun des protagonistes prendrait plusieurs pages. ^^ Elle décrit avec fluidité les aventures de ces héros, expliquant avec clareté les tenants et les aboutissants de chaque événement. Les chapitres sont courts et la police aérée laisse respirer le lecteur, qui le coeur battant suit le héros le coeur battant. 

Le format poche des romans est agréable, et la couverture souple permet de l'emporter partout. Dans cette collection, contrairement à celle de " Mythologie et compagnie " il n'y a pas d'illustration. Mais une " photo " de famille dans la contre première page, pleine d'humour, présente les principaux acteurs de ces aventures mythologiques. Dans les dernières pages du volume, quelques questions sont posées sur le récit, afin d'en découvrir davantage sur ce mythe par exemple : "Est-ce que Persée a vraiment existé? ", " Qui sont les nymphes ? "  ou encore   "Qui est Ovide ? ". 

9  9

 

11

Cette collection des Éditions Nathan, dédiée à la mythologie grecque va permettre au jeune lecteur de découvrir, dans un format très agréable, les innombrables histoire de la mythologie.  Même les plus grands seront captivés par toutes ces aventures et ces rebodissements. Les Editions Nathan proposent également  un format adapté de ces romans, pour les enfants dislexiques. Les aventures d'Ulysse et d'Hercule sont à retrouver sur Just One More Page.  CuiCui & PiouPiou commencent à être très curieux et les bagarres mythologiques risquent de beaucoup leur plaire. ^^
Je remercie les Éditions Nathan de leur confiance.

Nathan

Signature

Posté par Felinana à 07:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


15 janvier 2021

Séverine Vidal - "Soleil glacé"

36

VIDAL Séverine - "Soleil glacé"

245 pages.

Éditions Robert Laffont - R (2020).

« Il n’a rien vu du monde, elle l’y embarque. Comme si son premier chagrin d’amour ne suffisait pas, Luce apprend que son père, un homme qu’elle a à peine connu, vient de mourir. Et puisque la vie n’en a pas fini avec ses mauvaises blagues, elle découvre ce qu’il lui avait toujours caché : une autre famille. Mais la rencontre bouleversante de Luce avec Pierrot, un frère tout neuf et différent, va faire fondre son coeur glacé... Un grand roman contre les préjugés, qui célèbre l’énergie, la fantaisie, et la rage de vivre ! « Une poésie de la déglingue quand tout se barre en sucette mais que la vie est là, malgré tout, et la tendresse, et l’amour. Séverine Vidal construit un monde en quelques phrases. » Michel Abescat, Télérama (à propos de Pëppo)»

 

 

INCIPIT"Et comme je m'avance vers lui, c'est à l'odeur des poils de sa barbe que je pense." 

 

Ayant découvert il y a peut la plume de Sandrine Vidal avec "Son héroïne" de la collection coup de poing "Court toujours", c'est avec beaucoup de curiosité que j'ai commencé ce roman. Le postulat de la quatrième de couverture interpelle le lecteur par son originalité. 

Ce n'est pas une bonne période pour Luce. L'adolescente qui vit son premier grand chagrin d'amour, apprend le décès son père. De cet homme qu'elle a peu connu, elle ne sait rien. Contre toute attente, Luce découvre l'autre famille mais surtout elle fait la connaissance de son demi-frère : Pierrot. Les deux adolescents vont immédiatement sympathisé comme s'ils ne s'étaient jamais quitter. Luce et Pierrot, son demi-frère pas comme les autres vont s'apprivoiser et décident d'entreprendre un voyage totalement fou.

Ce n'est pas tant la cause ou le but du voyage qui sont important que le chemin lui-même. Même si le lecteur - au début du moins - se dit que ça fait un peu beaucoup tous ces événements - rupture, chagrin, décès, nouvelle famille... - d'un seul coup. Même si la vraie vie peut se montrer bien pire. Mais finalement tout s'imbrique de façon fluide, un peu comme une construction de legos.

Le point qui peut un peu "accrocher" le lecteur est le niveau langagier un peu trop familier utilisé par Sandrine Vidal. L'autrice tape fort, mais en même temps se démarque. C'est pas parce que c'est un livre qu'il faut déformer la réalité. Les jeunes - et les autres aussi d'ailleurs - ça jure, ça gueule, ça vit. D'ailleurs, les personnages sont attachants, surtout ce duo fraternel. 

Les thématiques traitées par l'autrice touche au coeur, même si tout le monde ne connaît pas le handicap de Pierrot. Le syndrôme du X fragile provoque un retard intellectuel, des caractéristiques physiques particulières et quelques troubles du comportement. Il en est d'autant plus attachant pour Luce qui se consacre totalement à lui pour oublier un peu son chagrin. Les thématiques touchent au coeur comme le handicap, la famille, l'amitié, la différence et les préjugés...

 

étoileétoileétoileétoileétoile

 

Je remercie les Éditions Robert Laffont et surtout toute l'équipe de La Collection R de leur confiance. Sadrine Vidal offre un roman sensible, à fleur de peau qui devrait plaire aux YA. Son langage cash est un peu une marque de fabrique et des éléments que le lecteur voyait ne pas fonctionner sont très bien passés finalement. Un roman au message sur le handicap tout à fait touchant.   

 

EXCIPIT"Tu redis encore, "pardon, pardon mes petits"." 

 

 

R

 

Signature

12 janvier 2021

Cathy Cassidy - "Le bureau des cœurs trouvés, tome 4 : Phoenix Melody".

20

CASSIDY Cathy - "Phoenix Melody"

336 pages

Éditions Nathan (2020).

« Le final émouvant des Lost & Found. Phoenix est une fille « à problèmes ». Virée de son internat, elle débarque à Milford avec sa voix et ses poèmes, au moment même où les Lost & Found cherchent une nouvelle chanteuse. C’est un miracle ! Mais deux caractères aussi forts que Marley et Phoenix peuvent-ils s’entendre ? Le groupe réussira-t-il à percer la carapace de Phoenix et à lui prouver qu’elle peut être meilleure que sa réputation ?»

INCIPIT: "Si vous connaissez la vie en internat, vous savez qu'on y est jamais seul."

 

Et une nouvelle série de Cathy Cassidy qui s'achève.  Cette autrice très prolixe à écrit de nombreux romans pour (pré)adolescents comme "Aux délices des anges", "La belle étoile" ou encore "Rose givrée", mais elle est surtout connue pour sa série "Les filles au chocolat". "Phoénix Melody" est le quatrième et dernier tome du "Bureau des coeurs trouvés". Il clôture cette histoire d'une façon très punchy après les tomes de "Lexie Melody", "Sami Melody" et "Sasha Melody". 

Phoenix est une jeune fille impétueuse au caractère bien trempé. Après s'être fait renvoyer de son internant, elle atterrit à Milford avec ses problèmes, son caractère et ses poèmes. Coup de chance, ou pas, le groupe "Lost & found" recherche une voix. L'association est bien trouvée, mais l'atmosphère risque d'être éléectrique entre la nouvelle chanteuse et Marley. Etait- ce un bon choix finalement ?

Les personnages sont travaillé tout en finesse, avec la sensibilité toujours éveillée de l'autrice, qui avec des mots simples sait toucher le coeur des adolescent(e)s. Phoenix est un être à fleur de peau, comme beaucoup de jeunes filles de son âge. Elle est sensible et susceptible. Ce nouvel opus est centré sur les relations amicales, amoureuses, familiales mais surtout sur la musique, qui dirige la vie de ces jeunes. Le lecteur va suivre l'évolution de ce personnage, qui va modifier l'alchimie du groupe d'amis. 

C'est un plaisir de retrouver encore une fois les personnages et l'univers du groupe "Lost and found". Cathy Cassidy met encore une fois en avant des valeurs essentielles, avec sensibilité et justesse, sans en faire des tonnes ni basculer du côté obscur de la force qui aurait rendu le roman plus niais.

 

étoileétoileétoileétoileétoile 

Je remercie les Éditions Nathan de leur confiance. Cathy Cassidy livre un roman - et une série - sensible et attachant. Elle touche des sujets sensibles qui parleront à des (pré)adolescents. Grâce à des personnages attachants, elle offre une série agréable à lire et dynamique à travers les prismes des différents points de vue. L'autrice fait la preuve que malgré les obstacles de la vie, la bienveillance et confiance sont les clés.   

 

 

EXCIPIT: "Tout est possible pour peut qu'on ose déployer ses ailes... et s'envoler."

 

Nathan

Signature

Posté par Felinana à 07:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

09 janvier 2021

Florian Ferrier - "Déjà l'air fraîchit"

07

FERRIER Florian - "Déjà l'air fraîchit"

672 pages.

Editions Plon (2020).

«Un roman puissant et glaçant sur l'exploration de la condition des femmes allemandes diplômées au cœur du système nazi et le sort des livres pendant la Seconde Guerre mondiale. 1946. Hitler est mort, l’Allemagne plonge dans l’abîme. Elektra, jeune allemande, bibliothécaire-expert pour la SS, attend son jugement par les alliés. En prison, elle revit son existence, hantée par l’absence de son père, et à travers elle, la montée du nazisme, l’occupation en France et la vie parisienne tant appréciée outre Rhin… Dans une Europe dévastée par la guerre, Elektra tente de diriger sa vie et de s’émanciper. Témoin privilégié de la voracité des services de spoliation dans l’Europe entière, alors que la défaite semble inéluctable, finira t’elle par prendre conscience de la brutalité de ce monde meilleur pour lequel elle pense œuvrer ?»

 

 

INCIPIT -  "Le jour se lève. "

 

 

Florian Ferrier a plusieurs cordes à son arc, et avant d'écrire cette chronique je ne savais même pas que j'avais croisé sa plume. Soit le genre littéraire est totalement différent - la bande dessinée - mais j'ai quand même beaucoup apprécié sa plume, à travers la série "Hôtel étrange" que nous dévorons ave CuiCui & PiouPiou. Mais le roman dont il s'agit aujourd'hui évolue dans un registre beaucoup plus sérieux.

Elektra est une jeune femme déterminée avec un caractère bien trempé. Très proche de son père enfant, elle est hanté par sa disparition inexpliquée. Depuis ce jour, elle s'est jetée à corps perdu dans les livres. Malgré le misogynisme de l'époque, elle a réussi à travailler dans ce domaine qui la passionne. Là dessus, entraînée par la seconde guerre voilà la jeune bibliothécaire au service de l'un des services du IIIème reich. Au coeur de cette armée allemande victorieuse, Elektra n'a qu'un rêve, être envoyée à Paris. Mais la victoire est-elle certaine et définitive ? Comment la jeune femme va-t-elle affronté les événements qui l'attendent ?

D'une plume fluide, Florian Ferrier plonge le lecteur dans l'Histoire, mais de l'autre côté. Au coeur du IIIème Reich, la situation est assez inédite pour être remarquée. Dans la peau d'une jeune femme déterminée, encore plus. Le lecteur n'a qu'une trouille se faire démasquer, au début du moins. Puis après il s'habitue, un peu. Le récit est très très documenté et aborde une face de l'Histoire peu connue des français. La vie et les choix d'Elektra vont être le fil conducteur du récit qui retrace les événements de la seconde guerre mondiale, de la montée du nazisme à la défaite. 

Le lecteur y suit la guerre des services - comme quoi ce n'est pas qu'une question française, et l'importance qui est donné aux livres dans cette victoire, dans le but de redorer le blason allemand. De se venger de cette humiliation qu'a été la première guerre mondiale. Les livres - et les oeuvres également - sont traqués comme les juifs, envoyés dans des wagons en Allemagne ou bien brûler. Elektra, au coeur de cet empire de papier, tente de préserver la culture et l'amour de la littérature. Le lecteur suit un peu cet épisode à l'intérieur du régime nazi, avec les luttes d'influences, les bagarres diplomatiques, les hauts personnages du régime comme le Reichsmarschall Göring. Les noms et sigles des différents services sont un peu obscurs, et le lecteur s'y perd un peu en route. 

L'auteur ne traite pas l'attitude française - face à la débacle orchestrée par le gouvernement Pétain - avec indulgence. Bien au contraire. Il est même sévère. Les français sont décris comme des lâches, qui ont abandonné le navire sans résister plus que ça. Puis, avec lla France occupée, ils continuent à se comporter comme des rats. Individualistes et égoïstes, ils ne pensent qu'à sauver leur peau ou à s'en mettre plein les poches. Ils semblent n'avoir aucun honneur, ni aucun amour propre. 

 

étoileétoileétoileétoileétoileétoileétoileétoile

 

Je remercie les Éditions Plon de leur confiance. Ce roman historique est très bien construit avec cette alternance entre le passé et le présent d'Élektra. L'ensemble est très riche et passionnant sur le plan historique. Et même si le lecteur connaît la fin de l'histoire, il tremble quand même pour cette jeune femme déterminée mais troublante à laquelle il s'est attaché. Même si, dans la réalité, ils auraient été ennemis. Un très bon roman. A mettre dans toutes les mains des passionnés de la seconde guerre mondiale.

 

 

 

EXCIPIT - "Rien ne presse."

 

 

 Plon

 

Signature

Posté par Felinana à 07:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

06 janvier 2021

Mario Cuesta Hernando & Raquel Martin - " Antarctique - le continent des merveilles "

21

CUESTA HERNANDO Mario et MARTIN Raquel - "Antarctique"

48 pages.

7 ans.

Éditions Nathan (2020).

«Un voyage extraordinaire aux confins de la Terre et au cœur de la planète sauvage Cap sur l'aventure et le plus extraordinaire monde sauvage de la planète : l'Antarctique. Le continent découvert il y a 200 ans est une immense réserve naturelle, consacrée à la science et à la paix. Sur le bateau océanographique, dans la station polaire, on accompagne les scientifiques pour percer les mystères de la glace, observer les colonies de manchots, écouter le chant des baleines, plonger dans l'eau glacée et même survoler le pôle Sud ! Un album documentaire somptueux pour découvrir le continent blanc, un trésor à protéger.»

12

 

Les albums de la collection Mosquito! sont toujours très beaux, de grand format pour profiter pleinement des illustrations et avec des thématiques spécifiques avec un léger fond documentaire, tels "Maisons autour du monde", "Ports autour du monde", "Jungles" ou encore "Totems". Le temps d'aujourd'hui est idéal pour découvrir ce superbe album glacial.

En ouvrant ces pages, le lecteur plonger dans un autre monde fait de blanc et d'un dégradé de bleu qui vont du plus clair presque translucide au plus sombre, tirant sur le noir. L'album est un documentaire immersif sur l'Antarctique, cette grande terre entourée d'eau. Contrairement à l'Arctique qui est une grande mer entourée de terre. Le petit curieux va observer au fil des magnifiques illustrations de Mario Cuesta Hernando le passage de Drake découvert bien avant le continent lui-même puis la grande barrière de glace. Il va apprendre ce qu'est la banquise, et les risques qui la menacent, l'hiver glacial, le monde sous marins, la place des scientifiques sur cette terre inhabitable par l'homme malgré la présence de stations polaires. Mais surtout il va observer la faune qui y vit comme les baleines et les manchots.  

Ce sujet plaira particulièrement aux jeunes enfants, mais petits et grands seront séduits par ces illustrations. Le texte, même s'il est intéressant paraît tout à fait secondaire par rapport à l'atmosphère de froid et de silence qui se dégage de ces pages. Le format imposant de l'album rajoute encore une dimension de vide, il fait ressentir la puissance de la nature sur l'homme. L'enfant aura l'impression d'être un explorateur, un de ces scientifiques qui se lance à l'assaut du froid pour découvrir les secrets de notre terre. Ces pages, chacune des illustrations va sensibiliser le jeune lecteur à ce monde éloigné de ce qu'il connaît, à la biodiversité, au réchauffement climatique, à l'écologie. 

 

11

La collection Mosquito! présente de beaux albums illustrés par artistes de talent. Cette plongée dans un monde froid et immense est captivant. Il apporte des informations essentielles sur notre planète. Encore une fois c'est une superbe découverte! Quelle collection!

Je remercie les Éditions Nathan de leur confiance.

 

Nathan

Signature

Posté par Felinana à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


03 janvier 2021

Stéphanie Exbrayat - "Et après tout ça, l'amour!"

50

EXBRAYAT Stéphanie - "Et après tout ça, l'amour!"

306 pages.

Éditions Robert Laffont (2020).

«De la joie… De l’humour… De la tendresse… De l’AMOUR ! Il ne manque qu’une chose à Marion, trentenaire parisienne aussi maladroite qu’attachante : l’amour. Sur Internet, elle fait la connaissance de Jérémy, beau, gentil, mais étrangement secret. Elle veut se persuader qu’il est « l’homme de sa vie ». Le jour où Damien vient, littéralement, frapper à sa porte, et la découvre en pyjama, masque à l’argile sur le visage et chocolat à la main, tout se complique… De péripéties en quiproquos, la quête d’amour de Marion s’annonce pleine de surprises.»

 

INCIPIT - "Assise en taille devant la table basse du salon, je me fais une manucure. "

 

Avec ce roman de Stéphanie Exbrayat, je suis totalement sortie de ma zone de confort. Événement qui s'était déjà produit il y a peu, si je me souviens bien. En cette saison de Noël, la romance est de rigueur, donc... lançons-nous!

Marion, parisienne, la trentaine, esthéticienne de métier, attend le prince charmant. Inscrite sur des sites de rencontres, elle a des rendez-vous sans lendemain avec toutes sortes d'hommes - pour certains, ce n'est même pas un fait établi - qui n'entraîne pas dans ses critères de sélection, même en faisant de gros efforts de concession. Jusqu'au jour où la vie lui met, non pas un mais deux compagnons potentiels sur son chemin. Etrangement, les choses ne peuvent jamais être simples et les événements vont - comment dire... - se compliquer.

Même si c'est une comédie attachante et tout à fait réaliste - certaines de mes amies peuvent en témoigner sous serment ^^ - le lecteur, peu habitué à ce genre littéraire plutôt facile, risque de se retrouver au bord de la route, solitaire et ésseulé. Le temps semblera peut-être un peu long. Construite dans le même esprit que le très célèbre roman d'Helen Fielding " Le journal de Bridget Jones ", le lecteur aura de belles suées; au moment où il se retrouvera aux côtés du personnage dans une situation qui le mettra très mal à l'aise. Shame on you ! 

 

étoileétoileétoile

 

Je remercie les Éditions Robert Laffont de leur confiance. Une lecture feel-good distrayante, mais qui n'a pas été particulièrement cocooning selon mes critères. Ce n'est pas un genre littéraire auquel j'adhère, mais on ne pourra pas dire que je n'ai pas essayé. Cette lecture conviendra sans aucun doute à toutes les lectrices un peu plus fleur bleue. 

 

                           EXCIPIT -  "Et tandis qu'une brise agite les feuilles de marronniers environnants, il prend ma main dans la sienne." 

 

 

Robert Laffont

 

Signature

Posté par Felinana à 07:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

24 décembre 2020

Camille Moreau & Mélisande Luthringer - "Mes premières questions/réponses : Joyeux Noël ! "

image003

MOREAU Camille et LUTHRINGER Mélisande - "Joyeux Noël"

26 pages.

3 ans.

Éditions Nathan (2020).

«Pour être incollable sur Noël. 21 questions pour attendre Noël : D’où vient le calendrier de l’Avent ? Pourquoi on décore le sapin ? Où habite le père Noël ? Que mange-t-on le soir du réveillon?... 3 questions trouves avec une loupe par double page + À la fin, un grand jeu de « cherche et trouve ». Un questions/ réponses pour les enfants dès 3 ans.»

12

Noël. Pour les enfants - et même certains adultes - ce mot recèle de la magie et beaucoup de joie. Les plus petits sont d'une curiosité folle concernant cet événement et se pose une foule de questions. Heureusement la collection Questions Réponses est là! ^^ Consituée d'un joli nombre d'albums, elle aborde une multitude de thématiques. Elle s'adresse selon les formats aux tout-petits dès trois ans, mais également par tranche d'âges aux enfants de 5, 7 et 9 ans. CuiCui & PiouPiou ont déjà découvert plusieurs de ces albums comme "Le zoo", "Le vétérinaire", "Petits gestes pour la planète", "Les policiers", "Vive les jeux olympiques", "Le judo", "L'aéroport", "Les grands-parents", "La maison" et j'en passe.

Dans cet album, le petit curieux va découvrir la réponse à bon nombre de questions qu'il se pose : "C'est quand Noël?", "Pourquoi il y a un sapin ?", "C'est quoi la crèche de Noël ?", "Qui est Saint-Nicolas ?", "Où habite le père Noël ?", "C'est quoi, le réveillon de Noël ?", "Que met-on au pied du sapin ?", et bien d'autres encore. Chaque double page du livre s'ouvre sur une question générique assortie de deux questions plus précises sur fond d'une grande illustration toute en couleur. Pour chacune de ces mises en scène, le petit lecteur va également profiter d'un cherche et trouve. Il est représenté par une loupe dans le coin en bas à droite dans laquelle sont représentés trois objets qu'il doit retrouvé dans la page.

L'ensemble aborde un sujet qui tient beaucoup au coeur des enfants. Il traite le thème de Noël de façon ludique et interactive, par l'intermédiaire du cherche et trouve qui ravira les plus jeunes. Ils pourront ainsi observer en détail l'illustration. Autour d'un tel sujet il est intéressant de se retrouver autour à plusieurs et d'ouvrir la discussion dans la joie et la bonne humeur. L'album se termine sur un grand cherche et trouve qui le mettra en joie. 

 

11

Dans cet album, le petit curieux va trouver des réponses à un bon nombre des questions qu'il se pose, mais peut-être pas aux plus essentielles qui font toute la magie de Noël. Un album qui a enchanté CuiCui & PiouPiou avec une thématique essentielle pour cette période de fêtes. ^^

Je remercie les Éditions Nathan de leur confiance.

 

Nathan

Signature

20 décembre 2020

Claire Lecoeuvre & Capucine Mazille - "Les insectes

23

LECOEUVRE Claire et MAZILLE Capucine - "Les insectes"

40 pages.

6 ans.

Éditions Ricochet (2020).

«En les voyant, certains prennent leurs jambes à leur cou, d’autres leurs microscopes ! Les insectes sont une source d’inspiration et d’information pour les scientifiques... alors devenons tout petits et observons-les! Les 21 insectes choisis par Claire Lecœuvre portent chacun un message fort par rapport à la compréhension du monde du vivant : le pique-brune est un indicateur de l’état des forêts, le carabe doré réjouit les jardiniers, la perle est signe de proprété des eaux de rivière... D’autres battent des records : l’ingéniosité pour l’azuré du Serpolet (il sait feinter les fourmis), la force du bousier à cornes retroussées (il porte jusqu’à 1000 fois son poids).»

12

A la maison, nous apprécions beaucoup la finesse et l'aspect naturaliste des illustrations. La bibliothèque compte déjà quelques albums comme "Mon petit monde", "Tous au abris" ou encore "Splash la baleine, hop le dauphin! : les cétacés ". C'est avec beaucoup de curiosité que CuiCui & PiouPiou ont découvert ce superbe album grand format de la collection " Grands albums nature " des Éditions Ricochet. A travers de superbes illustrations, ces albums se proposent de parler science à l'apprenti lecteur. Et quand on titille la curiosité d'un enfant, ça marche assurément. 

 

23

23

 

Au fil des pages, le jeune lecteur va découvrir le monde du tout petit, à travers une sélection d'une vingtaine d'insectes avec des noms parfois poétiques parfois drôles souvent scientifiques. Il va y croiser entre autres la déesse précieuse, le scarabée pique-prune, la perle, la termite belliqueuse, l'éphémère, le bousier à cornes retroussées, l'azuré du serpolet, la lucilie soyeuse, la luciole pyralis, le vulcain, le carabe dorée.

Tous ces petits êtres sont fascinants et mystérieux. Ils dissimulent des techniques de survie astucieuses, voire diaboliques pour certains. Le cycle de croissance est captivant et pour certains plutôt long, leur temps de reproduction est assez court mais suffisant pour pérenniser l'espèce. Tous ont des particularités de longueur, d'éclairage, de poids soulever sans élan... C'est très intéressant même pour un passionné d'insectes, chacun apprendra quelque chose sur cet univers miniature. 

11

Cette collection compte deux autres albums du même format "Les oiseaux" et "Les animaux". CuiCui & PiouPiou étaient fascinés et c'est bien dommage que nous n'ayons pas été au printemps, sinon ils auraient foncer dehors pour devenir des observateurs en herbe - ou d'herbes, au choix. ^^ Les illustrations sont très réussies et il est fort probable que l'on fasse un jour de beau temps du dessin d'observation en utilisant ces albums comme support. C'est à voir. En tout cas, hâte de découvrir un autre titres des Éditions Ricochet. ^^

 

Editions du Ricochet - Livres jeunesse


 

Signature

16 décembre 2020

Mymi Doinet - "Escape game : Les animaux de Lou" & Arnaud Alméras - "Escape game : Amélie maléfices".

23  24

ALMERAS Arnaud et DUHAZE Gaëlle - "Piégés dans la forêt"

48 pages.

6 ans.

Éditions Nathan (2020).

«Mon premier escape game avec ?Amélie Maléfice. Amélie et Siméon sont coincés dans leur maison transformée en forêt par une plante ensorcelée ! Aide-les à s’échapper : résous les énigmes pour te déplacer dans la maison et assembler la formule magique qui leur permettra de sortir. Un escape game pour les enfants dès 6 ans.»

DOINET Mimi et ALLAG Mélanie - "Au secours, un ado!"

48 pages.

6 ans.

Éditions Nathan (2020).

«Mon premier escape game avec les animaux de Lou. Aujourd’hui, Lou et Sam, son super copain, vont visiter un zoo. Mais catastrophe, l’œuf des manchots a disparu ! Lou et Sam décident d’aider les parents manchots. Leur mission : retrouver l’œuf qui contient le si petit oiseau. Résous les énigmes et rassemble les indices pour les aider ! Un escape game pour les enfants dès 6 ans.»

12

 

Cela fait bien un ou deux ans - avec le confinement toute notion de temps est un peu perturbée - que le concept de l'escape game fait fureur. D'abord grandeur nature, il s'est progressivement invité à l'intérieur avec les jeux de société et les livres. Ces petits livres sont tirés de deux séries de la collection Première Lecture "Amélie Maléfique" et "Les animaux de Lou". L'apprenti lecteur sera ravi de retrouver ces jeunes héros  qu'il connaît déjà à travers des titres comme "Tu es super, petit hamster", "Bravo, petit panda", "D'où tu viens, petit chien?", "Où est ta maman, petit faon?" ou encore "Le livre des formules magiques".

Dans cette aventure Amélie utilise la baguette de Mamie sorcière pour faire grandir une plante un peu chétive. Malheureusement celle-ci prend beaucoup trop d'ampleur et la maison devient vite une véritable forêt pour le moins dangereuse. Amélie et son ami Siméon arriveront-ils à remettre les choses dans l'ordre? La seconde aventure entraîne le jeune lecteur au zoo en compagnie de Lou et de son ami Sam. Bien vite, ils constatent la disparition de l'oeuf d'un couple de manchots. Les deux amis vont mener l'enquête auprès des animaux pour ramener le petit au plus vite à ses parents. 

Ces deux escape games sont ludiques et tout à fait adapté à des lecteurs de CP-CE1. La supervision d'un adulte ne sera pas de trop pour guider et aider l'enfant à réfléchir ou à l'aider à déchiffrer certaines parties du texte pour les lecteurs un peu plus autonomes. Les illustrations occupent une grande partie des doubles pages. Sur chacune d'entre elles un indice est caché. Une fois découvert, le petit enquêteur peut se rendre à la page suivante et avancer dans son aventure. 

 

11

 

Cette collection plaît beaucoup à CuiCui & PiouPiou qui onteu du mal çà lâcher leur livre pour aller jouer. Pour ceux qui connaissent, c'est différent du " Livre dont vous êtes le héros ". Le côté interactif de ce type de livre offre un aspect ludique qui peut rendre la lecture plus attractive pour certains. Une découverte appréciée à 100 %.
Je remercie les Éditions Nathan de leur confiance.

Nathan

Signature

Posté par Felinana à 07:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

12 décembre 2020

Victor Dixen - "Extincta"

22

DIXEN Victor - "Extincta"

601 pages.

Éditions Robert Laffont - R (2019).

« L'espèce humaine disparaîtra dans 255 heures. Les pires prédictions climatiques se sont réalisées, le Grand Effondrement a eu lieu et presque toutes les espèces animales se sont éteintes. Les Derniers Humains se sont réfugiés dans les Dernières Terres : un archipel rocailleux surgi des glaces, où ils survivent dans des cités-royaumes éparses. Accaparés par la lutte pour les maigres ressources, ils ignorent que l'ultime cataclysme est sur le point de balayer ce qu'il reste de l'espèce Homo sapiens. La dernière histoire d'amour s'écrira en lettres de feu. Née dans les bas-fonds de Viridienne, la cité-royaume pourrissante envahie d'algues, Astréa rêvait de se consacrer tout entière au culte de Terra. Mais sa foi vacille le jour où son frère est accusé de sacrilège et condamné à mort. Élevé derrière les remparts du castel, le prince Océrian était né pour régner. Mais un mystérieux accident lui arrache sa jambe et son honneur, l'écartant à jamais de la ligne de succession. Le destin va jeter ces assoiffés de justice l'un contre l'autre, embrasant leurs coeurs avant de consumer le monde. La flamme brûle plus fort juste avant de s'éteindre.»

 

INCIPIT: "L'espèce humaine s'éteignit un jour d'été, dans un monde où les saisons n'avaient plus de sens." 

 

J'ai découvert la plume de Victor Dixen avec la saga "Phobos", dont le premier tome est juste excellent. L'univers de cette série est original et l'auteur touche un public jeune au travers de thématiques proches d'eux et tout à fait d'actualité. Ensuite, vint "Cogito" avec sa magnifique couverture et une fois encore, ce fut un très bon roman. "Extincta" est le dernier roman en date que j'ai lu. Comme le précédent, la couverture est une oeuvre d'art très travaillée et totalement dans le ton du roman.

L'espèce humaine est en voie d'extinction. Les derniers hommes vivent sur une terre reculée, entourée par l'hostilité de Terra. Chaque humain hérite à sa naissance du nom d'un animal. Ce dernier est plus ou moins haut dans la chaîne alimentaire, en fonction de la caste de l'humain. C'est ainsi qu'Astréa est tatouée d'une étoile de mer. Jeune suante, elle travaille comme ramasseuse d'algues. Mais son ambition est d'intégrer le culte de Terra et devenir une pleurante. Océrian est un des princes du royaume de Viridienne. Élevé derrière les remparts du Castel. Depuis son accident, il a été déchu de son rôle d'héritier. Laissé pour compte, il doit être envoyé dans un autre royaume pour épouser une princesse et apaiser les tensions entre les deux souverains. Mais les événements ne vont pas se dérouler comme prévu. Et Terra aura son mot à dire. Et même le dernier mot. 

L'univers imaginé par Victor Dixen est dense et très abouti, intriguant en même temps que terrifiant. Le système de castes, l'histoire - toute à fait plausible, et même probablement en train de se dérouler sous nos yeux - des terracides, les hommes responsables de la disparition du règne animal et du dérèglement du climat. Même si l'ensemble est très abouti, le lecteur a tout à fait la place d'imaginer ces dernières Terre et la vie qui s'y déroule. Tout est bien pensé, et très réfléchi. D'ailleurs, le lecteur s'amusera à découvrir des vestiges du passé qui ressurgissent dans cette fin du monde ; et qui ont l'air totalement incongrus. Comme les vers de Baudelaire, qui sont un des fils rouges du récit. 

Les personnages d'Astréa et Océrian sont intéressants. Les rôles sont inversés avec la domination physique de la jeune suante sur le prince. Elle est une force de la nature ce qui est étonnant, mais bien trouvé, car sans spoiler, le lecteur découvre que ce fait n'est pas anodin. L'auteur touche un thème sensible à travers ce roman à savoir l'extinction de l'espèce humaine. Il donne beaucoup à réfléchir et dresse un état des lieux tout à fait crédible. Le message sibyllin qui s'en dégage pourrait être : "Continuez comme ça, et voilà ce qui pourrait arriver. ".

 

étoileétoileétoileétoileétoileétoile

 

Je remercie les Éditions Robert Laffont et surtout toute l'équipe de La Collection R de leur confiance. Victor Dixen frappe fort avec ce roman. Même si je n'ai pas réussi à m'y plonger à 100 %, son sujet principal ne peut laisser indifférent. Et l'on sent parfaitement que lui-même ne l'a pas été. Son travail est très abouti, davantage encore que ses romans précédents, et ce, jusque dans les moindres détails. L'idée de la bougie qui se consume est bien trouvée, de même que les petits noms en latin écrits au bas des pages... Une lecture qui interpelle. 

 

EXCIPIT: "En attendant, dans le silence de la mort, nous veillons." 

 

 

R

 

Signature