Just one more page

24 mai 2019

Charlotte Roederer & Clémentine du Pontavice - "Petit coeur".

3

ROEDERER Charlotte & DU PONTAVICE Clémentine - "Petit coeur"

40 pages.

3 ans.

Éditions Nathan (2019).

«Un album poétique sur la naissance. Un voyage de l’infiniment petit à l'infiniment grand pour raconter l’arrivée d’un petit cœur sur terre… au sein d’une famille pleine de cœurs qui battent déjà en l'attendant. Une histoire à lire comme une petite ritournelle grâce à la simplicité et la poésie d'un texte composé à deux voix par Charlotte Roederer et son amie chanteuse, Clémentine du Pontavice. Album pour les enfants dès 3 ans, un joli cadeau de naissance.»    

12

Voici un album simple et tout en subtilité  qui a remporté un vif succès à la maison. On a adoré. Avec un minimum de traits, de couleurs et de mots, Charlotte Roederer  aborde un thème essentiel: la vie.

D'abord, il n'y a rien. Le vide et la nuit. Ou peut-être que si, là, une petite lueur, un peu plus forte que les autres. Qui croit et se multiplie, jusqu'à l'apparition de ce petit coeur. Tout petit, mais déjà si fort, qui grandit et se développe, bien au chaud, là dans son petit nid douillet. Mais chut, après plein d'aventures, petit coeur s'endort, niché. Bonne nuit, à bientôt. 

Cet album de format carré, s'adresse à tous, les tout-petits comme les plus grands. Il raconte, tout en douceur et en simplicité, un événement important, la vie. N'utilisant que trois couleurs, peu de traits et quelques mots, Charlotte Roederer fait dans le minimalisme mais pas dans la facilité. Cette mise en abîme est vraiment bien trouvé et le lecteur, dans les premières pages, se demande ce qui va lui être raconter. Très vite, il comprend, du moins pour les plus grands ou les plus observateurs. 

La vie d'un bébé dans le ventre de sa maman fascine. La magie de la nature et de sa perfection reste un peu un mystère, et dès leur plus jeune âge CuiCui & PiouPiou ont voulu qu'on leur raconte leur naissance. C'est à la fois le connu et l'inconnu, et la subtilité avec laquelle l'autrice le raconte est juste parfaite. 

11

Un album tout en subtilité qui parle en toute simplicité de la vie, du foetus et de la grossesse. Cela parlera forcement aux plus jeunes, mais également à tous, pour peu qu'ils se penchent sur ce joli album. Une belle découverte. 
Je remercie les Éditions Nathan de leur confiance.

Nathan

Signature

Posté par Felinana à 07:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


23 mai 2019

Anne Milbourne - "Jack et le haricot magique".

3

MILBOURNE Anna - "Jack et le haricot magique"

14 pages.

3 ans.

Éditions Usborne (2019).

«Les jeunes enfants seront captivés par la magie des illustrations tout en découpes de Davide Ortu qui donnent vie au récit. Au fil des pages et des rabats, avec des trous pour regarder à travers la plante grimpante et une foule de détails à observer, ils suivront les aventures de Jack qui grimpe le long du haricot magique jusqu’à la maison du géant et réussit à s’échapper en emportant avec lui la poule aux œufs d’or. »    

12

La collection "Coucou! mes contes de fées!" permet aux plus jeunes d'entre les lecteurs de découvrir les grands classiques des contes de fées, adaptés à leur âge. Magnifiquement illustrés, il existe déjà plusieurs titres tels que "Cendrillon", "Le petit chaperon rouge", "La belle au bois dormant", "La belle et la bête", "Casse-Noisette", et j'en passe.

3

Le format des livres est petit et compact, tout à fait adapté aux petites mains curieuses, les angles sont arrondis et les pages cartonnées bien épaisses. La mise en page absolument fabuleuse. Des découpes dans les pages permettent de donner une profondeur aux illustrations de Davide Ortu, et de laisser deviner ce qui se cache sur la page suivante. L'ensemble donne un travail soigné qui met en valeur le texte, simplifié du conte traditionnel de "Jack et le haricot magique", que tout le monde connaît.

Chaque illustration est mise en valeur par un choix de couleurs franches et éclatantes, à dominante verte très printanière, comme la couverture; dissimule une foule de détails, . Les découpes, soigneusement disposées, laissent deviner un détail de la page suivante, et incite à découvrir la suite du récit. 

11

Encore une fois, ce petit album est très réussi et propose une version originale du conte, adapté à un très jeune lectorat. Une vraie plongée dans la magie des contes et un bref retour en enfance. J'espère que beaucoup de classiques vont passés par cette transformation colorée et avec un effet pop-up ciselé. J'adore! ^^
Je remercie les Éditions Usborne de leur confiance.

usborne

 

Signature

Posté par Felinana à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

21 mai 2019

Hélène Montardre - "Petites histoires de la mythologie".

3  3

3  3

MONTARDRE Hélène - "Dans le ventre du cheval de Troie"

64 pages.

9 ans.

Éditions Nathan (2019).

« Plonge dans les plus grandes histoires de la mythologie ! La célèbre ruse d'Ulysse pour s'emparer de la ville de Troie, racontée de l'intérieur même du cheval ! Voilà dix ans que les Grecs tentent de s’emparer de la ville de Troie, en vain, malgré de nombreux combats. Ulysse, l’un des chefs grecs, espère toujours y parvenir. Et si la ruse se montrait plus efficace que la force ? Il fait alors construire un gigantesque cheval de bois dans lequel il se cache avec d’autres guerriers… Avec la collection "Petites histoires de la Mythologie" : pars à l’aventure avec les dieux, héros et monstres de la mythologie. Des livres qui incarne les héros et l'aventure. Des textes parfaitement adaptés aux enfants de 9-12 ans qui donnent le goût pour la mythologie et la lecture. »

MONTARDRE Hélène - "Les douze travaux d'Hercule"

64 pages.

9 ans.

Éditions Nathan (2019).

« Plonge dans les plus grandes histoires de la mythologie ! Une histoire mythique : de tous temps, les hommes ont eu besoin de modèles de force, de bravoure, de héros. Hercule en est l'un des plus renommés. Hercule doit accomplir les douze travaux que lui a confiés son cousin, le roi Eurysthée. Le voilà parti aux quatre coins du monde connu, affrontant les pires monstres, collectant les objets les plus précieux et relevant les défis les plus impossibles… Sa force et son courage lui suffiront-ils pour réussir ses terribles missions ? Avec la collection "Petites histoires de la Mythologie" : pars à l’aventure avec les dieux, héros et monstres de la mythologie. Des livres qui incarne les héros et l'aventure. Des textes parfaitement adaptés aux enfants de 9-12 ans qui donnent le goût pour la mythologie et la lecture.»

MONTARDRE Hélène - "Les monstres de l'Odysée"

65 pages.

9 ans.

Éditions Nathan (2019).

« Plonge dans les plus grandes histoires de la mythologie ! L’histoire des incroyables monstres rencontrés par Ulysse au cours de l'Odyssée. Lorsqu’Ulysse accomplit son voyage en mer pour revenir dans son royaume, il combat plusieurs monstres. Il doit affronter les envoûtantes sirènes, mi-femme mi-oiseau, et le colérique cyclope Polyphème. Ainsi que les gigantesques Lestrygons et la cruelle Scylla… Mais quelle est l’histoire de ces incroyables créatures ? Avec la collection "Petites histoires de la Mythologie" : pars à l’aventure avec les dieux, héros et monstres de la mythologie. Des livres qui incarne les héros et l'aventure. Des textes parfaitement adaptés aux enfants de 9-12 ans qui donnent le goût pour la mythologie et la lecture.»

MONTARDRE Hélène - "Ulysse et le cyclope"

64 pages.

9 ans.

Éditions Nathan (2019).

« Plonge dans les plus grandes histoires de la mythologie ! Perdus en mer, Ulysse et ses compagnons accostent sur une île inconnue. En l’explorant, ils découvrent une grotte gigantesque. Malheureusement, elle est occupée par un cyclope, terrifiant géant à l’œil unique, qui les emprisonne pour les dévorer ! Pour affronter ce monstre, Ulysse n’a que son courage… et sa ruse ! Avec la collection "Petites histoires de la Mythologie" : pars à l’aventure avec les dieux, héros et monstres de la mythologie. Des livres qui incarne les héros et l'aventure. Des textes parfaitement adaptés aux enfants de 9-12 ans qui donnent le goût pour la mythologie et la lecture.»

12

Les petites histoires de la Mythologie comptent déjà bon nombre de courts romans, écrit par Hélène Montardre, et reprenant les récits et autres aventures fantastiques de héros, dieux et déesses tels que Thésée, Jason, Perséphone, Achille, Orphée, Romulus et Rémus, etc...

"Dans le ventre du cheval de Troie" - Usant de la ruse, les grecs qui souhaitent s'emparer de la ville de Troie, érigent un gigantesque cheval de bois harnaché d'or, qu'ils offrent aux troyens. A l'intérieur se sont dissimulés des guerriers qui, la nuit tombée, vont permettre d'assallir la ville et de mettre fin à la guerre qui dure depuis plusieurs années. 

"Les douze travaux d'Hercule" - Pour se laver des pêchés qu'il a commis, Hercule doit accomplir douze tâches quasiment impossible telles que étouffer le lion de Némée, tuer l'hydre de Lerne, capturer la biche de Cérynie, nettoyer les écuries d'Augias, Dompter le taureau crétois de Minos, Rapporter la ceinture d'Hippolyte, rapporter les pommes d'or du jardin des Hespérides, etc. 

"Les monstres de l'Odysée" - Ulysse après avoir brillamment conclut la guerre de Troie, le héros rentre chez lui, mais à cause du courroux de Poséidon, il mettra dix ans à y parvenir à cause des obstacles que ce dernier mettra sur sa route, telle la déesse Calypso, les sirènes, Polyphème le cyclope, Scyllia et bien d'autres monstres encore.

"Ulysse et le cyclope" - Lors de son Odyssée pour rentré chez lui, Ulysse et son équipage, perdu en mer accoste sur une île et sont capturés par un cyclope qui les emprisonne dans sa grotte pour les manger. 

Au fi des pages de ces courts romans, le jeune lecteur découvrira des épisodes marquants mettant en scène des héros, des dieux ou des déesses lors d'aventures haletantes. A la fin de chaque ouvrage, des informations viennent étailler le récit à propos des personnages, de l'auteur, des événements historiques liés à cet épisode, de la légende, etc. Les livres sont pourvus de rabat de la couverture, dans celui du début, une illustration représente les principaux dieux. Il n'y a pas d'illustration, mais le texte est aéré et agréable à lire.

 

11

A un moment ou à un autre tout jeune lecteur est attiré par la mythologie, grâce aux Éditions Nathan il va pouvoir satisfaire sa curiosité grâce à ces petits romans qui se lisent facilement et permettent en quelques pages de plonger dans un épisode passionnant de la vie des dieux et des héros. Il ne reste plus qu'à enrichir encore cette collection. ^^
Je remercie les Éditions Nathan de leur confiance.

Nathan

Signature

Posté par Felinana à 07:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

20 mai 2019

Christina Dalcher - "Vox".

24

DALCHER Christina - "Vox".

432 pages.

Éditions NiL (2019).

« Jean McClellan est docteure en neurosciences. Elle a passé sa vie dans un laboratoire de recherches, loin des mouvements protestataires qui ont enflammé son pays. Mais, désormais, même si elle le voulait, impossible de s’exprimer : comme toutes les femmes, elle est condamnée à un silence forcé, limitée à un quota de 100 mots par jour. En effet, le nouveau gouvernement en place, constitué d’un groupe fondamentaliste, a décidé d’abattre la figure de la femme moderne. Pourtant, quand le frère du Président fait une attaque, Jean est appelée à la rescousse. La récompense ? La possibilité de s’affranchir – et sa fille avec elle – de son quota de mots. Mais ce qu’elle va découvrir alors qu’elle recouvre la parole pourrait bien la laisser définitivement sans voix… Christina Dalcher nous offre avec Vox un roman dystopique glaçant qui rend hommage au pouvoir des mots et du langage.»

INCIPIT: "Si on m'avait dit qu'en une semaine, j'allais faire tomber le Président, le Mouvement Pur, et ce petit merdeux incompétent de Margan Le Bron, je n'y aurais pas cru." 

6 - Bon moment de lecture

Ayant eu un vrai coup de coeur pour "La servante écarlate" de Margaret Atwood l'année dernière, c'est avec une grande curiosité que j'ai lu "Vox", une dystopie - j'adore les dystopies - antiféministe dont le postulat de départ est plus qu'intéressant, mais tremblant tout de même à l'idée que ce roman ne soit qu'une pâle copie de celui de l'autrice canadienne. 

Jean McClellan est une brillante neuroscientifique lorsque le révérend Carl Corbin prend la direction du pays. Fondamentaliste chrétien, il souhaite remettre le pays en ordre. Les résistants sont envoyés dans des camps de travaux forcés muselés, par des compteurs de mots. Les femmes sont également dotées de compteurs de mots, elles ne peuvent dépasser 100 mots par jour sous peine de recevoir une décharge électrique très puissante. Jean, comme toutes les autres femmes, n'a plus le droit d'exercer son métier, et se retrouve cantonnée dans sa cuisine. Jusqu'au jour où le révérend vient lui demander un service en échange de sa libération pour elle, et sa fille Sonia...

La narration de "Vox" est intérieure. Le lecteur entre dans l'esprit de Jean Mc Clellan, condamnée à ne pouvoir prononcer qu'une centaine de mots par jour, en est quasiment réduite au mutisme, et bien loin de pouvoir exprimer ses pensées. C'est une manoeuvre intelligente de la part de Christina Dalcher, car ainsi elle peut partager son opinion implicitement avec le lecteur. 

Cette dystopie totalitaire plonge le lecteur dans un monde rigoriste et moyenâgeux effrayant. Limite inquisition. L'histoire fait des retours dans le passé pour expliquer comment cette dictature c'est mise en place rendant les femmes soumises et écrasant les hommes sous le travail. Christina Dalcher, à travers ce récit, aborde des thématiques fortes comme le sexisme et la misogynie, la liberté, la puissance de la parole mais aussi les effets désastreux du laisser-faire et de la passivité, entre autres propos intelligents. 

étoileétoileétoileétoileétoileétoile

 

Même si le roman pâtit d'un dénouement un peu simple et quelques facilités dans le récit, cette dystopie - je vous ai dit que j'adorais les dystopies? - est totalement prenante, et le lecteur pénètre dans ce monde oppressant de sujétion. Même si ce roman n'égale pas "La servante écarlate", il fait néanmoins réfléchir et voir sa vie - facilité dans de nombreux domaines - d'un autre oeil. 

Je remercie les Éditions NiL de leur confiance.

              

Nil

Signature

Posté par Felinana à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

17 mai 2019

Collectif - "Histoires de ballets illustrées".

1

COLLECTIF - "Histoires de ballets illustrées"

256 pages.

7 ans.

Éditions Usborne (2019).

«Cette collection de douze contes et histoires classiques, joliment illustrés, te plongera dans le monde magique des ballets. Envole-toi avec l'oiseau de feu, danse avec le prince Casse-Noisette et pleure sur le tragique destin de Roméo et Juliette. Pour tous les amateurs de ballets. »    

12

Depuis toute petite j'adore les contes de fées et autres récits merveilleux. Ma collection commence à s'étoffer, notamment grâce aux magnifiques ouvrages des Editions Usborne, qui mettent un soin tout particulier a les penser, les choisir, les illustrer. De tout ce travail ressort un beau livre que l'on a plaisir à parcourir juste pour ça couverture rembourrée, ici pailleté d'une nuée d'étoiles scintillantes, de son joli marque page tissé et dont la couleur est toujours assortie; enfin et surtout pour son contenu. Il existe déjà plusieurs volumes d'histoires illustrées, telles que les "Histoires traditionnelles illustrées", "Histoires de fantômes illustrées", "Histoires illustrées de princes et de princesses", "Histoires de chevaux et de poneys, illustrées", etc.

 

1  1  

 

Ce merveilleux recueil propose au lecteur de découvrir ou redécouvrir les plus célèbres histoires ayant donné naissance à des majestueux ballets - ou l'inverse d'ailleurs - parées des magnifiques illustrations d'Yvonne Gilbert Nanos, dans lesquelles le noir et les silhouettes prédominent, ce qui donne un côté mystérieux et graphique très original. Parmi toutes ces histoires, le lecteur va pouvoir en retrouver certaines de très connues telles "Le lac des cygnes", Casse-Noisettes", "Cendrillon", La sylphide", Roméo et Juliette"; et d'autres un peu moins comme "Ondine", ou "La fille mal gardée".

1  1

 

Chaque conte fait une douzaine de pages, et la plupart d'entre elles sont illustrées, ce qui donne une dimension supplémentaire au récit. Une fois l'histoire lue, il peut être intéressant d'écouter la musique du ballet et ainsi vivre une expérience intense sur le plan sensoriel. Le tout-petit sera à coup sûr ravi. Sur la page de garde de chacun des contes, un court texte retrace brièvement l'histoire du ballet et ses origines. 

 

11

Encore une fois les Éditions Usborne offre un recueil soigné aux superbes illustrations, qui à la maison nous ont vraiment charmés. C'est un beau livre qui permettra de découvrir de nouveaux récits lors du rituel de l'histoire du soir. Et il est fort probablement que CuiCui & PiouPiou en redemandent.  C'est une magnifique découverte. ^^ 
Je remercie les Éditions Usborne de leur confiance. Vous pouvez également les suivre sur IG et FB.

 

usborne

Signature

Posté par Felinana à 07:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


16 mai 2019

Erwan Ji & Papaya - "Les chevaliers des Gringoles, tome 3: le secret du Ki".

3

JI Erwan et PAPAYA - "Le secret du Ki"

237 pages.

9 ans.

Éditions Nathan (2019).

« Après la découverte du monde de Léo, la naissance de Willow et la transformation de Gus, je pensais que plus rien ne pourrait m'impressionner. C'était avant de savoir ce qu'on trouverait dans les Monts Zinzolins. Ce jour-là, Léo m'a dit qu'on ne serait plus jamais les mêmes. Ça tombe bien, parce qu'une nouvelle mission se profile à l'horizon, et d'après Pigeon, on n'a que 2,7% de chances d'en sortir vivants. On aura bien besoin d'être différents si on veut changer le cours de l'histoire.»

12

La lecture de cette saga est toujours aussi captivante. Avec ce troisième et avant dernier tome, Erwan Ji entraîne le lecteur aux côtés de ces héros si attachants et attachés les uns aux autres. Mais une - une seule? - nouvelle mission les attend. 

Après tous les changements intervenus lors de l'Opération Goofus, les Chevaliers des Gringoles ont muris, changés mais sont toujours aussi unis. La fine équipe va devoir affronter de nouveaux dangers au confins des monts Zinzolins. Tout ça pour percer le mystère qui entoure Willow. Mais ces jeunes héros ne sont pas au bout de leurs surprise set il se pourrait bien que le passé les rattrape, ou peut-être est-ce l'inverse?... Quoi qu'il en soit, ils vont devoir apprendre à maîtriser leur Ki, si ils veulent pouvoir se dépasser face au danger qui rôde.

C'est avec beaucoup de plaisir que le lecteur replonge dans les aventures de ces chevaliers des Gringoles. Les illustrations de Papaya sont toujours aussi réussies et colorées, et elles donnent une dimension visuelle supplémentaire à cette nouvelle mission. L'univers de Cayou-des-Gringoles, est fantastique et plein de détails qui rendent cette lecture encore plus attrayante.

L'intrigue est prenante et ne laisse pas une minute de répit à Wesley, Augustus, Léonora et Drake - le petit nouveau de la bande. Opus de transition, les héros se préparent pour la plus importante aventure de leur vie, et pour cela ils doivent faire le point sur leur potentiel, la maîtrise de leurs pouvoirs respectifs, et pourquoi par également découvrir qui est réellement Willow et ce qu'elle peut faire. La plume d'Erwan Ji se veut pétillante et pleine d'humour. Il joue avec la langue française, et entraîne avec aisance le lecteur à sa suite, au cous d'un dangereux périple vers les monts Zinzolins, desquels tous reviendront un peu différents.

Les personnages ont mûris, chacun cherche encore sa place, comme Wesley qui doute de ses compétences, Gus qui tente de maîtriser ses nouvelles capacités, Léonora qui semble triste, mais c'est surtout Drake qui intrigue le lecteur. Anciennement garçon détestable et détesté des Chevaliers des Gringoles, il a des capacités plus qu'intéressantes. 

11

Ce troisième et avant dernier opus des aventures des Chevaliers des Gringoles prépare l'affrontement final, l'aventure ultime de cette fine équipe. L'univers est foisonnant et plutôt bien décrit. Le lecteur s'y promène avec aisance, dans ce tome de transition. L'humour et l'amitié sont les deux éléments importants de cette saga, ainsi qu'un rythme haletant qui ne laisse pas beaucoup de repos à ces jeunes héros. Mais on est pas là pour se prélasser de toute façon! En route vers le dernier tome de cette aventure. 
Je remercie les Éditions Nathan de leur confiance.

Nathan

Signature

Posté par Felinana à 07:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

14 mai 2019

Delphine Chedru - "Bzzz".

3

CHEDRU Delphine - "Bzzz".

288 pages.

Éditions Nathan (2018).

« La série qui hantera vos nuits… À l'instant où Harper, 12 ans, emménage dans sa nouvelle maison, elle a un mauvais pressentiment. La rumeur dit que la vieille bâtisse est hantée… Harper n'y croit pas vraiment, jusqu'à ce que Michael, son petit frère, se mette à changer brutalement de comportement : il parle avec un ami imaginaire et a des accès de violence. Les accidents étranges se multiplient, Harper est assaillie de cauchemars et de visions… Aidée de sa nouvelle amie Dayo, elle va devoir découvrir la vérité si elle veut sauver son frère !»
INCIPIT: "Harper! Vient vite!"

11

Qui n'a pas lu, dans son enfance, ou même avec ses propres enfants un gros livre cartonné à trou, dans lequel une forme, souvent un rond - raté, ici c'est une bouche! - se répète en devenant de plus en plus petit à mesure que le petit lecteur tourne les pages. Delphine Chedru est également l'autrice d'un livre que CuiCui & PiouPiou ont adoré quand ils étaient tout petits: "Mon pop-up des bisous", mais également de "A comme baleine" et "Les 3 font la paire".

Page après page, une petite abeille, en quête d'une fleur à butiner, rencontre de nombreux animaux. A chaque fois, elle leur demande si elle peut les butiner, et à chaque fois elle se fait envoyer plus loin car bien sûr aucun n'est une jolie fleur.

Cette ronde, est une histoire qui plaira au tout-petit. Chaque rencontre avec un animal, que ce soit la grenouille, le serpent, le canard, le cochon ou n'importe quel autre; est construite de la même façon. La petite abeille, très polie dit bonjour, puis demande à son interlocuteur si elle peut le butiner. Chacun y va alors de son cri offusqué: coassement, sifflement, cancanement, miaulement et j'en passe, puis se présente et lui répond que ce n'est pas possible. A force de lire cette aventure, le tout petit va rapidement pouvoir imiter le cri des animaux, voire les nommer ou s'amuser à répondre à la place de chacun.

Le livre est de qualité, avec des pages bien épaisses et cartonnées, aux angles arrondis. Les couleurs sont vives et lumineuses, avec cette dominante de jaune très printanier. Le texte est soigné avec des rimes dès que possible. Le lecteur sent que l'autrice s'est amusée avec les sonorités de la langue française. 

11

Ce petit album risque de devenir, auprès des tout-petits un classique avec ses couleurs vives et ses trous dans lesquels on peut mettre les doigts. Les animaux sont rigolos à regarder, à nommer et à imiter, et cette petite abeille décidément ne semble jamais avoir vu une fleur de sa vie. Une belle découverte. 

Je remercie les Éditions Nathan de leur confiance.

image001

 

Signature

Posté par Felinana à 17:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

13 mai 2019

Nathalie Cohen - "Modus Operandi, tome 1: La secte du serpent".

12

SILVEIRA Maria José - "De mères en filles".

480 pages.

Editions Denoël (2019).

«Rome, en l’an 54, sous le règne de Néron. De riches pères de famille, atteints d’un mal étrange, trouvent la mort le soir chez eux dans divers quartiers de la ville. L’homme qui se charge de l’enquête découvre petit à petit que ces disparitions sont l’œuvre concertée d’un mystérieux groupe de jeunes gens qui suivent toujours le même mode opératoire. L’enquêteur, Marcus Tiberius Alexander, est un vigile gradé des patrouilles dites « les yeux de Rome», chargées de circonscrire les incendies et la délinquance nocturne. Il est aux prises avec Lucius Cornelius Lupus, un jeune et ambitieux fils de sénateur, dévoré par la passion du jeu. Le premier, d’origine étrangère, met tout en œuvre pour resserrer l’étau sur le second, favorisé par son rang. Mais la vérité qu’il met au jour est terrifiante. Thriller antique, «La secte du Serpent» est le premier tome d’une série intitulée M.O. (Modus operandi).»
INCIPIT: "- Petit grec..."

2- lecture décevante

En grande fan de polar historique comme les séries de soeur Fidelma, de Lizzie Martin, de Sugawara Akitada, de Max Liebermann, et bien d'autres. Avec Modus Operandi, Nathalie Cohen évolue dans la Rome Antique. Époque sanglante s'il en est, mais passionnante sur le plan historique. La couverture est très réussie et laisse entrevoir beaucoup de choses...

En 54 avant J-C, Néron règne sur la Rome. Mais des meurtres déciment les patriarches des riches familles de la cité Antique. Marcus Tiberius Alexander, un membre gradé des Yeux de Rome - section armée chargée de maintenir la sécurité de la ville - enquête et constate rapidement d'un modus operandi est à l'oeuvre. Mais le détective se frotte également à la toute puissance de l'argent et à l'immunité du statut social, que sa pauvre condition d'étranger n'aide pas. 

Le lecteur plonge dans un contexte historique juste passionnant. L'autrice semble connaître cette époque sur le bout des doigts, et décrit comme si on y était la vie quotidienne et les traditions de cette époque saisissante et si éloignée de la société actuelle. La puissance du feu, au coeur de cette cité façonnée de bois, les descriptions sont simplement frappante, comme si l'on se retrouvait au coeur de ces événements tragiques. Une dizaine d'années plus tard se produira le grand incendie de Rome, qui pour les mêmes raisons fut absolument désastreux sur le plan humain comme matériel. 

Concernant Marcus Alexander, le lecteur ne s'attache pas plus que ça à lui, un certain manque d'empathie se fait sentir. L'intrigue, quant à elle, même si elle commence bien, n'est pas un fil tendu et le suspens n'est pas franchement au rendez-vous. Par contre le point qui interpelle le lecteur - en tant que linguiste c'est tout simplement un énorme anachronisme (presque un choc) au contexte historique du roman - est le registre langagier tout à fait inadapté et donc totalement discordant dans la bouche d'un romain vivant en 54 après J-C!

étoileétoileétoile

Le contexte historique est le filon qui pousse le lecteur a se plonger dans les aventures de Marcus. Pour le reste, c'est une série qui pourrait tenir ses promesses, si au moins l'autrice adaptait le registre langagier à l'époque à laquelle se déroule l'intrigue. En espérant que le second tome sera plus travaillé.

Je remercie les Éditions Denoël de leur confiance.

denoel

Signature

Posté par Felinana à 07:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

12 mai 2019

Stéphane Anquetil & Frédéric Dorne - "Escape Box : détectives".

3

ANQUETIL Stéphane et DORNE Frédéric - "Escape box: détéctives"

Cartes + livret + BO + affiche.

9ans.

Éditions 404 (2019).

«Un Escape Game… pour les enfants ! Embarquez pour une fabuleuse aventure dans le manoir de Lady Snock ! Holly, la précieuse chatte de la vieille dame, et son collier serti d’une émeraude, ont disparu. Vous avez 45 minutes pour la retrouver si vous ne voulez pas être accusés à tort. Le temps presse, saurez-vous résoudre les énigmes et ramener l’animal chez lui, sain et sauf ? Inclus : un poster et une bande-son de 45 minutes pour vous immerger dans l’ambiance d’un vieux manoir anglais ! Idéal pour un anniversaire !»    

12

 

Un escape game est un jeu d'évasion grandeur nature, la plupart du temps le joueur doit s'échapper d'une pièce en un temps donné. Le jeu se pratique en groupe et a beaucoup de succès un peu partout en France. l'Escape Box reprend le concept mais à recréer dans son salon, ou ailleurs selon les envies de chacun. Il existe plusieurs thématiques telles que "L'antre du dragon", "Asile psychiatrique", "Dinosaures", "Espion", "Pirates", "Zombies", etc. Il y en a pour tous les goûts. 

Le scénario est le suivant. Dans un vieux manoir, la chatte de Lady Snock a disparu. Le détail est qu'elle porte un collier serti d'une émeraude qui plairait à quiconque souhaiterait devenir riche. Les joueurs doivent résoudre les énigmes afin de retrouver Holly et son fameux collier. 

Comme pour tous les jeux de rôles, un maître du jeu est désigné et orchestrera la partie, dont la mission principale est de dissimuler des cartes dans la pièce où le jeu se déroule. Les autres joueurs devront les retrouver, en résolvant des énigmes, dans le temps imparti, soit 45 minutes. En plus de ses cartes, il y a une grande affiche, une bande son cachée dans un QR code et un livret avec les explications et les solutions de la partie. 

Le maître du jeu est là pour veiller au bon déroulement du jeu, valider les réponses, mais également donner des indices en cas de blocage. Les joueurs, enfants et adolescents, vont avoir l'impression de se retrouver dans un Cluedo grandeur nature avec cette atmosphère de détective et de déduction, car tous les personnages - et donc potentiels voleurs - sont connus des participants dès le début du jeu. L'enquête peut commencer. 

 

11

Malgré la fragilité des cartes;  étant donné l'excitation du public visé, qui risquent de s'abîmer très vite, les enfants plongent rapidement dans l'atmosphère du jeu et sont bon public, entraîner par l'effet de groupe. Le seul petit problème a été de savoir si l'on possédait tout les indices pour résoudre l'énigme ou pas... Heureusement le maître du jeu était là! C'est une idée franchement excellente pour une journée d'anniversaire, qui marquera les mémoires, suffit de travailler un peu le décor de la pièce et on est bon. Une belle découverte. 
Je remercie les Éditions Gründ de leur confiance.

 

3052450421703

 

Signature

Posté par Felinana à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

11 mai 2019

Ellen Oh - "Esprits maléfiques, tome 2: les dévoreurs d'âmes".

3

OH Ellen - "Les dévoreurs d'âmes".

256 pages.

Éditions Nathan (2019).

« La série qui hantera vos nuits… Harper, sa famille et sa meilleure amie Dayo partent pour Halloween sur une île des Caraïbes. L'apprentie chasseuse d'esprit sent dès son arrivée que l'île est hantée par des créatures très différentes de ce qu'elle a pu rencontrer jusqu'à ce jour. Avec ses pouvoirs de plus en plus puissants, elle tente de comprendre de quoi les fantômes du coin ont peur… et d'où viennent les traces de morsure sur le cou des enfants. Grâce à sa grand-mère, Harper réalise que des dévoreurs d'âmes sont prisonniers de l'île. Ces créatures se nourrissent des âmes des fantômes mais aussi de celles des vivants… Pour se libérer, ils vont procéder, le soir d'Halloween, à de nombreux sacrifices humains. Á charge d'Harper et de ses amis de les arrêter !»
INCIPIT: "Le petit cimetière de l'église Notre-Dame-de-la-Miséricorde était le dernier endroit où quelqu'un de normal aurait envie de s'attarder à la nuit tombée."

11

La lecture du premier tome de "Esprits maléfiques" a marqué mon petit esprit pétochard pendant quelques lunes. Surtout quand il s'agit de maison hantée et autres manifestations et bruits angoissants. Cette suite promet donc quelques sursauts en perspective à la pauvre lectrice que je suis.

Harper a rencontré sa grand-mère, qui est une chamane aguerrie, et est devenue par la même occasion une chasseuse d'esprits, enfin une apprentie chasseuse bien sûr. Alors quand elle s'envole, accompagnée de sa famille et de sa meilleure amie, Dayo, pour les Caraïbes; elle ne se doute pas que sa mission ne fait que commencer. Dès leur arrivée sur l'île, la jeune fille se sent oppressée et observer. Mais les dévoreurs d'âmes sont plus dangereux qu'il n'y paraît...

Le premier tome a plus d'emblée au lecteur, surprit par un contexte aussi fantastique et angoissant; mais aussi par la plume habile d'Ellen Oh, qui manipule l'angoisse avec brio, malgré la jeunesse de son public. Ce second opus commence lentement car l'autrice rappelle un peu ce qui s'est passé dans "La maison des possédés", ce qui est bénéfique à tout le monde, aussi bien ceux qui ont lu le premier tome il y a déjà un temps certain, mais également pour ceux qui découvrent la série. Même si cela reste compréhensible, il est préférable de lire les deux romans pour plus de tension. ^^

Ce second tome, même s'il n'a pas l'attrait de la nouveauté propose une intrigue bien construite, et des moments un brin terrifiant pour les âmes sensibles. Le combo entre la mythologie des Caraïbes et l'époque d'Halloween est très réussi, et met à son paroxysme les conditions pour que les démons s'en donnent à coeur joie, et c'est le cas! Le lecteur tremble pour Harper et sa famille, mais la jeune fille fait preuve d'observation et de présence d'esprit, même si ses visions font froid dans le dos. 

11

Ce second tome des "Esprits maléfiques" clôt cette série qui procure un plaisir angoissant au lecteur. Mon petit coeur en palpite encore. L'originalité de ce genre littéraire pour un lectorat aussi jeune fonctionne plutôt bien c'est pourquoi, il est dommage qu'Ellen Oh s'arrête en si bon chemin. A bon entendeur...!

Je remercie les Éditions Nathan de leur confiance.

image001

 

Signature

Posté par Felinana à 07:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


Derniers commentaires
Archives