Just one more page

30 mars 2017

Sara Lövestam - "Chacun sa vérité".

Lovestam

LÖVESTAM Sara - "Chacun sa vérité"

Ebook

Éditions Robert Laffont - Collection La bête noire (2016).

«" Si la police ne peut rien pour vous, n'hésitez pas à faire appel à moi." Kouplan, détective sans-papiers. Depuis trois ans, Kouplan est en « situation irrégulière ». Sa demande d'asile a été rejetée par la Suède mais il ne peut rentrer dans son pays, l'Iran, sans risquer sa vie. Dans l'attente d'un avenir meilleur, il lui faut échapper à la vigilance quotidienne des autorités, tout en gagnant assez d'argent pour subvenir à ses besoins : ex-journaliste, il songe à poursuivre dans l'investigation. 
Un jour, il propose ses services sur Internet et une femme lui répond : sa fille de six ans a été enlevée. Cette enquête va le précipiter dans le Stockholm underground, ces recoins de la ville où les clandestins sont des proies faciles pour les criminels... Premier volet de la tétralogie Kouplan, Chacun sa vérité a reçu le prix de l'Académie suédoise des auteurs de polars 2015.
»    
INCIPIT: "A venir." 

6 - Bon moment de lecture

Avec "Chacun sa vérité", le lecteur sort totalement des sentiers battus du polar classique. Il faut dire qu'à l'origine, Sara Lövestam n'était pas partie pour orienter son récit dans cette direction, mais plutôt pour aborder le statut des marginaux dans les sociétés capitalistes actuelles. Malgré cela, elle a reçu un prix pour son roman de la part de l'Académie suédoise des auteurs de polars. Ironique, non?

Le personnage principal est lui-même un immigré iranien, qui se cache des forces de police, dans l'attente de la régularisation de sa situation. En attendant, il faut bien manger, dormir... vivre quoi et pour cela il faut de l'argent. Ancien journaliste, c'est presque naturellement qu'il en vient à l'investigation. Sa cliente est, comme lui, une marginale de la société suédoise, dont l'enfant a été enlevée. L'enquête de Kouplan, fleurant l'amateurisme, va balader le lecteur dans les rues d'un stocklom underground.

La plume de l'auteur, fluide et claire porte le lecteur de page en page, sans difficulté. Le tissu relationnel  qui se forme entre les personnages, dégage beaucoup d'empathie, et rend ces deux êtres fragiles forts attachants. Le lecteur se préoccupe de ce qu'il va bien pouvoir leur arrivé, étant donné leurs situations précaires à tous les deux. Cela donne une toute autre dimension à un récit, qui a la base - même si aucun parent au monde ne souhaite vivre ça - aurait pu s'avéré tout à fait banal pour ce genre littéraire. 

La force d'un roman, ce sont ses personnages, et dans cette histoire-ci, on est assez bien servi. Même si le lecteur devinera la conclusion de l'intrigue avant la dernière page, des informations capitales jalonnent néanmoins les tous derniers paragraphes. Les thèmes abordés par l'auteur sont forts. enlèvement, racisme, trafic d'êtres humains, prostitution, etc. Cette vision de la société porte à réfléchir sur la vie des gens "non officiels".

 

 étoileétoileétoileétoileétoile

Une lecture qui pique l'attention du lecteur en l'imergeant dans un univers qui lui est totalement étranger, aux côtés d'un détective hors-norme, voire sans norme au regard du carcan de la société moderne, capitaliste. Curieuse de découvrir le prochain opus mettant en scène cet étrange Kouplan.
Je remercie chaleureusement les Éditions Robert Laffont et surtout toute l'équipe de la Collection La bête noire de leur confiance.

 

La bête noire

 

Signature


29 mars 2017

Susie Morgenstern & Clotka - "La famille trop d'filles, tome 18: Billy, le roi des chaussettes".

2

MORGENSTERN Susie et CLOTKA - "Billy, le roi des chaussettes"

120 pages.

8 ans.

Éditions Nathan (2017).

«Le quatrième "long format" de la famille de filles créée par Susie Morgenstern ! Billy adore s'occuper des enfants Arthur, mais en ce moment il est grognon. Son français ne progresse pas, son pays natal lui manque et, surtout, il a l'impression de passer sa vie à trier les chaussettes de cette famille trop d'filles ! Trop, c'est trop. Il serait temps qu'il pense à ce qu'il veut faire vraiment : ouvrir un restaurant...»    

12

Les aventures de la "Famille trop d'filles" se poursuivent, avec ce dix-huitième tome. Comme lors de chaque opus, le récit est centré sur l'un des membres de cette famille, cette fois-ci, ça sera le garçon au pair, Billy. N'ayant pas lu tous les tomes, je peux vous assurer qu'une lecture dans le désordre est tout à fait envisageable. Ce roman est le 4ème long format de la série. 

En temps normal, c'est fatiguant et redondant de s'occuper d'une maison et de toute la petite famille qui y habite; alors lorsque que celle-ci se compose de sept enfants - dont six filles - que l'on ne maîtrise pas bien la langue, et qu'en plus on a des cours à suivre à l'université; la corvée de chaussettes - 392 chaussettes par mois - ça énerve. 

La vie chez les Arthur suit son cours, et il est toujours agréable de retrouver les enfants dans leur quotidien, mais de découvrir davantage de celle de Billy, est rafraîchissante. Ses préoccupations, et ses envies sont très différentes de celles des filles et de Gabriel, et cela renouvelle un peu la série. De nouveau personnages font leur entrée comme la petite amie de Billy, Mary Jane - je ne peux m'empêcher de penser à Spiderman avec un prénom pareil... ^^ - irascible ou encore Diana, une jolie rousse irlandaise. Il y a aussi une apparition de Grand-mère Léo et Grand-Père Mimi.

Il y a toujours du mouvement, et des rebondissements dans cette série, qui est accessible pour de jeunes lecteurs en herbe. La mise en page est claire, et les illustrations de Clotka, très colorées, mettent bien en valeur et personnalise les membres de cette tribu, auxquels le lecteur s'attache facilement.

11

C'est avec plaisir, que les fans de la série - et les autres - replongeront dans les aventures de la famille Arthur, qui se renouvellent avec chaque histoire, du fait du changement de personnage central à chaque opus. Un moment de détente assuré.
Je remercie les Éditions Nathan de leur confiance.

 

image001

 

Signature

Posté par Felinana à 07:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

28 mars 2017

Timo Parvela & Zelda Zonk - "Moi & ma super bande, tome 5: Chouette, des olympiades!".

2

PARVELA Timo et ZONK Zelda - "Chouette, des olympiades!"

112 pages.

8 ans.

Éditions Nathan (2017).

«Bêtises et délires garantis ! La classe d'Ella est conviée à participer à des Olympiades inter-écoles. Au programme : course en sac, concours de cuisine, récitation de poésie. C'est Ella et son copain Paulo qui représenteront les élèves de leur établissement. Mais s'ils veulent avoir une chance de gagner, il va falloir s’entraîner ! Le maître y tient : les Olympiades, c'est du sérieux. Cependant, les enfants, et même la directrice, vont lui donner du fil à retordre…»    

12

Voici un nouvel opus de la très bonne série jeunesse "Moi & ma super bande", dans laquelle les lubies des enfants paraissent tout à fait normales, et les adultes pour le moins agités du neurone. Encore une fois, et avec beaucoup d'humour, la classe d'Ella - la jeune narratrice - va mettre à rude épreuve la patience de leur maître. Le pauvre, je compatis totalement.

Au retour des vacances, la classe est invitée à participer à des olympiades inter-écoles. Ella et son pote Paulo sont sélectionnés pour les représenter. Mais les olympiades, c'est du sérieux. Le maître déclare qu'il faut s'entraîner pour participer aux épreuves de course en sac, cuisine et poésie. 

Le livre est tout à fait adapter au lectorat visé, à savoir les jeunes lecteurs, qui commencent à lire leurs premiers romans comme des grands. La police est encore assez grosse, et la mise en page claire. Les illustrations pleines d'humour de Zelda Zonk animent avec plaisir le texte, et permet des pauses au lecteur. Les dessins sont monochromes, avec une touche de vert-d'eau, pour rappeler la couverture de l'ouvrage. 

11

Encore une fois, pendant et après cette lecture, je n'ai pu m'empêcher de l'associer à l'univers du petit Nicolas. Cette une série fraîche et pleine d'humour qui plaira assurément aux filles comme aux garçons, et les accompagnera un instant,  dans leur voyage dans le monde de la lecture. 
Je remercie les Éditions Nathan de leur confiance.

 

Moi & ma super bande:

1. S.O.S. maître en danger!

2. Tous en scène

3. Une sortie de folie

4. Une colo de tout repos

5. Chouette, des olympiades!

 

image001

 

Signature

Posté par Felinana à 07:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

27 mars 2017

Emily Bone - "Mon livre des planètes et des étoiles".

2

BONE Emily - "Mon livre des planètes et des étoiles"

16 pages.

7 ans.

Éditions Usborne (2017).

«Ouvre les dépliants géants pour découvrir les merveilles de l'espace: notre soleil et les planètes de notre système solaire, ainsi que des étoiles géantes, d'immenses galaxies et bien d'autres choses encore. Un grand livre d’images avec des pages dépliantes géantes qui satisferont la curiosité des astronomes en herbe. Tout ce que les enfants doivent savoir sur le système solaire. Une excellente idée-cadeau pour occuper les enfants pendant des heures et des heures.»    

12

Je ne suis pas particulièrement portée sur l'astronomie, mais j'essaie de proposer des ouvrages éclectiques à CuiCui & PiouPiou, afin de leur faire découvrir plein de choses et ainsi ne pas fermer la porte à une passion potentielle. Avec les Éditions Usborne, je suis servie. Pour cet album, je dois dire que'ils attendront un peu avant de l'avoir entre les mains, car même s'ils commencent à faire attention aux livres, il arrive qu'il y est de petits loupés, et ça serait fort dommage pour un aussi bel ouvrage proposant de beaux posters ("Capitaine Flamme tu n'es pas...") de notre galaxie.

Le livre est illustré, et non composé de prises de vue, ce que je trouve plus chaleureux et plus adapté aux jeunes lecteurs. Les Éditions Usborne suggèrent 4 ans, mais je trouve cela trop jeunes, j'attendrai au minimum l'entrée en CP pour leur présenter. A travers cet ouvrage, le futur astronaute va découvrir notre système solaire, les différentes planètes et étoiles qui le composent, ainsi que leur rotation les unes par rapport aux autres.

Les informations dispensées sont concises et efficaces, tout a fait adapté au public visé. Elles permettent de compléter ce que peuvent expliquer les illustrations. On découvre ainsi la Terre, le système solaire, le soleil, les super étoiles, l'exploration de l'espace, l'exploration de Mars (clin d'oeil à Phobos^^), le ciel nocturne. Il y a également trois posters géants de du système solaire, des galaxies géantes, et des engins spatiaux qui explorent l'espace. Le site Usborne propose un ensemble de courtes vidéos explicatives qui compléteront à merveille cet ouvrage.

11

Voici un ouvrage captivant pour la découverte de l'espace. Il aborde l'astronomie de façon claire et concise, en en présentant les bases que tout petit curieux doit maîtriser s'il est un minimum intéressé par le sujet. En bref un magnifique ouvrage pédagogique, qui promet de grands moments de découverte et de discussion. ^^

Je remercie les Éditions Usborne de leur confiance.

usborne

 

Signature

Posté par Felinana à 07:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

25 mars 2017

Tuutikki Tolonen - "Le monstre nounou".

Tolonen

TOLONEN Tuutikki - "Le monstre nounou".

8 ans

355 pages.

Éditions Robert Laffont - R Jeunesse (2016).

«Il y a des nounous rigolotes, des nounous trop sévères, d'autres qui vous laissent faire les quatre cents coups, et puis il y a... le monstre nounou ! En l'absence de leurs parents, Halley, Koby et Mimi vont être gardés par cette étrange créature poilue et poussiéreuse qui sent fort le renfermé. Voilà qui promet des vacances pas comme les autres...»
INCIPIT: "Comme c'est souvent le cas, tout commença un matin."

 

6 - Bon moment de lecture

Les Éditions Robert Laffont se sont diversifiées, la publication de la Collection, puis de La bête noire; et enfin cet hiver de la Collection R Jeunesse, dont "Le monstre nounou" est le second titre que je lis, après "La vérité vraie" de Dan Gemeinhart.

Dans ce roman-ci, la veine fantastique est plus palpable, avec l'arrivée d'une nounou plutôt spéciale, dans la vie des enfants Hellman. Il faut dire qu'un grand monstre poilu tendance troll des montagnes, ça n'arrive pas tout les jours. Et pourquoi cette présence inquiétante? Car la Voix invisible - comprenez par là le père - est en voyage d'affaire, et que la maman des enfants à gagner des vacances tout frais payés. Les trois enfants se retrouvent donc seuls en présence d'une baby-sitter plutôt poilue et imposante, au vocabulaire limité.

C'est avec plaisir que le lecteur  de tout âge - mais oui, je suis encore une enfant! - se laisse embarqué dans cette intrigue captivante, pleine de monstres, et autres sorcières, de mystères et surtout d'aventures. La plume de Tuutikki Tolonen est fluide et légère, et l'on entre dans l'histoire en toute simplicité. Chacun des enfants, Halley, Kobi et Mimi prennent forme et personnalité avec aisance, sous la plume de l'auteur, et l'on s'attache facilement à cette fratrie, dont les caractères sont bien différenciés, et qui s'investit à fond dans cette aventure fantastique. 

Le roman - pavé de 350 bonnes pages - pourrait paraître impressionnant pour un jeune lecteur de 8/12 ans; mais le récit est agrémenté d'illustrations monochrome, en angle ou pleine page, qui permettent au lecteur de soufflé mais également de plonger encore davantage dans cet univers si étrange et attirant. Malgré la jeunesse du public visé, l'auteur insuffle des valeurs importantes dans son récit comme l'entraide, le courage, la différence, la famille.

 

étoileétoileétoileétoileétoileétoileétoile

 

Au travers de cette aventure fantastique, au rythme fluide et captivant, les Éditions Robert Laffont montrent qu'elles ne se sont pas tromper en créant cette nouvelle collection. Ce roman accrochera l'intérêt des plus jeunes comme des grands qu'il replongera en enfance; et tout le monde aura hâte de découvrir la suite des aventures de cette courageuse fratrie.  

 

Je remercie les Éditions Robert Laffont et surtout toute l'équipe de La Collection R Jeunesse de leur confiance.

 

R jeunesse

 

Signature

Posté par Felinana à 07:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


24 mars 2017

Ian Lendler - "Samedi"

2

LENDLER Ian - "Samedi"

32 pages.

4 ans.

Éditions Nathan (2017).

«Le samedi, on reste à la maison et je peux faire plein de choses que j'adore (mais que mes parents adorent un peu moins).»

12

Voilà un album que les parents doivent traiter avec circonspection car il pourrait donner des idées saugrenues et pleines de fougue, trop fatiguantes pour le week-end. ^^La chute du livre fait sourire.

Au fil des pages de cet album plein d'humour, mais dont le graphisme m'a totalement rebuté, l'on suit la journée du samedi d'un petit garçon. Journée par ailleurs tout à fait classique, et à laquelle le jeune lecteur pourra tout à fait s'identifier, malheureusement pour les pauvres parents de cette petite bombe de créativité. Les week-end avec lui n'ont pas l'air d'être de tout repos. C'est en quelque sorte le petit Nicolas revisité, à la vision enfantine un peu plus "trash".

Les illustrations, de Serge Bloch ont un trait très enfantin, et une gamme de couleurs assez réduite finalement. Le narrateur est le petit garçon, qui raconte ses petites habitudes du week-end, mais l'adulte sentira le regard plus mature qu'à l'auteur au fil des pages, à travers de l'attitude - et le désespoir - des parents - ayant hâte que cette journée se termine enfin. ^^

11

Un album, avec une pointe d'humour, mais qui en tant qu'adulte ne m'a pas captivée, ni par son récit, ni par son esthétisme. Je ne l'ai pas encore fait découvrir à CuiCui & piouPiou, peut-être par crainte de leur donner des idées ^^
Je remercie les Éditions Nathan de leur confiance.

Nathan

Signature

Posté par Felinana à 14:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

23 mars 2017

Mathieu Rocher - "Animaux en pagaille"

2

ROCHER Mathieu - "Animaux en pagaille"

12 pages.

6 ans.

Éditions Nathan (2017).

«Des Cherche et trouve, des top missions et un super défi pour des heures de jeux ! Un tour du monde des animaux en 5 étapes : - "Au cœur du corail », la "Jungle dingue", "Perdus dans la savane ! "Dans la forêt lointaine », « Le Pôle dort ?" Avec, pour chacune : un grand dessin fourmillant de détails et dans le livret 40 Cherche et trouve : les ingrédients réunis pour en apprendre un peu plus sur les animaux et pour jouer à coller ses parents !
Avec les solutions à la fin»

12

Cet album interactif est le second de la collection "A toi de voir", après "Les sports en pagaille". Au travers de cinq scènes illustrées sur une double page, l'enfant va participer à des missions de cherche et trouve plus folles les unes que les autres. Le grand format carré du livre permet de dissimuler une foule de détails, dispatcher de façon minutieuse.

A travers de beaux paysages, surpeuplés, l'enfant va se projeter au coeur de la barrière de corail, dans la jungle, dans la savane, dans une forêt lointaine - en présence de hiboux, entre autres animaux; et dans le Pôle dort... Pôle Nord pardon. ^^Chaque scène recèle des petites touches humoristiques, et les plus jeunes, même s'ils ne participent pas aux différentes missions proposées - j'y viens dans un instant  - pourront observer tout à loisir cette multitude de détails, et même pourquoi pas s'imventer des histoires autour de ce qu'ils voient.

Dans ces cinq milieux naturels, représentés par de grandes illustrations, vivent de nombreux animaux, que le lecteur va pouvoir découvrir. Pour chacun de ces biotopes, l'enfant va devoir mené une quarantaine de missions, selon ses envies. Il pourra en autres choses remplir des missions comme des cherche et trouve bien sûr, mais également répondre à des questions techniques comme ""Le diodon est aussi appelé poisson-bougon, poisson-hérisson ou poisson-paillasson?", etc Des jeux sont proposés comme le Bloup Bloup ou un joueur énonce une phrase par rapport à la scène qu'il a sous les yeux, le second la répète en remplaçant un mot par Bloup et ainsi de suite. Et il y a le super défi, au fil de questions précises dont les réponses se trouvent dans l'illustration, le jeune observateur va retrouver un trésor et son voleur, etc.

 

 

11

Au travers de cet album bourré de jeux, le jeune lecteur va devoir faire preuve de patience, d'un sens aigu de l'observation et de logique. Il va ainsi découvrir  et apprendre. Cet album promet de longues heures d'occupation et de calme. A emmener pendant les longs trajets en voiture, pourquoi pas.
Je remercie les Éditions Nathan de leur confiance.

Nathan

Signature

Posté par Felinana à 07:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

22 mars 2017

James Maclaine - "Les autocollants Usborne: Venise".

2

MACLAINE James - "Venise"

20 pages.

3 ans.

Éditions Usborne (2017).

«Ce beau livre d’autocollants séduira les enfants. Pour compléter les illustrations, ils devront placer au fil des pages des bateaux sur le Grand Canal, un joueur d’accordéon sur la place Saint-Marc, des touristes participant au carnaval… En maniant les autocollants, ils développeront leur motricité fine. Premiers autocollants : une collection qui ne cesse de s’agrandir. Dans la même série : Londres, Paris, Les villes célèbres du monde.»    

12

La collection des autocollants Usborne s'agrandit, avec ce petit séjour impromptu dans la ville italienne, fief des amoureux: Venise. Abordant des thématiques très variées, les autocollants Usborne permettent au tout-petit, sous couvert de coller des autocollants où ça lui chante, de découvrir le monde qui l'entoure. Ainsi, CuiCUi & PiouPiou ont déjà toucher à divers domaines comme le cyclisme, l'anglais, les animaux familiers, les vacances, les villes du monde, etc. 

 

2  2

 

Cette activité a toujours beaucoup de succès, même quand CuiCUi & PiouPiou ont une petite forme et pas envie de faire grand chose, coller des autocollants, ça marche toujours - on croise les doigts. A travers des endroits et des activités emblématiques de la ville aquatique, tels le Grand Canal, la place Saint Marc, l'Arsenal, le marché du Rialto, le palais des Doges ou encore la promenade en gondole, le carnaval, le feu d'artifices...; les tout-petits vont découvrir la vie italienne dans cette ville si particulière et si belle. 

Avec plus de 250 autocollants à positionner, les tout-petits vont avoir de quoi s'occuper et s'emerveiller. Sans s'en apercevoir, ils vont travailler leur motricité fine, leur créativité, leur logique, leur concentration, leur sens de l'observation et j'en passe. Ces instants les "obligent" - en quelque sorte - à être concentré: pour décoller l'autocollant, décider où le coller, etc.

Les scènes de la vie vénitienne sont truffées de détails toujours intéressants à observer. Le tout-petit s'intéresse, observe et développe par la même occasion son vocabulaire: gondole, canaux, suspendre, régate, masque, quartier, etc. Les autocollants sont un peu difficiles à décoller avec leurs tout petits doigts maladroits, mais ils commencent à acquérir de la technique. Tous les vignettes sont disponibles à la fin de l'album.

11

Au travers des pages de cet album, les tout-petits vont pouvoir jouer aux globe-trotters et découvrir une des villes les plus atypiques d'Europe. Un beau voyage, et une activité toujours aussi passionnante. Succès assuré!

Je remercie les Éditions Usborne de leur confiance.

usborne

 

Signature

20 mars 2017

Alain Mabanckou - "Petit piment"

Mabanckou

MABANCKOU Alain - "Petit piment"

233 pages.

Éditions Points (2017).

«Jeune orphelin de Pointe-Noire, Petit Piment effectue sa scolarité dans une institution placée sous l’autorité abusive et corrompue de Dieudonné Ngoulmoumako. Arrive bientôt la révolution socialiste, les cartes sont redistribuées. L’aventure commence. Elle le conduira notamment chez Maman Fiat 500 et ses dix filles, et la vie semble enfin lui sourire dans la gaité quotidienne de cette maison pas si close que ça, où il rend toutes sortes de services. Jusqu’à ce que ce bonheur s’écroule. Petit Piment finit par perdre la tête, mais pas le nord : il sait qu’il a une vengeance à prendre contre celui qui a brisé son destin.»
INCIPIT: "Tout avait débuté à cette époque, où, adolescent, je m'interrogeais sur le nom que m'avait attribué Papa Moupelo, le prêtre de l'orphelinat de Loango: Tokumisa Nzambe po Moze yamoyindo abotami namboka ya bakoko."   

6 - Bon moment de lecture

Avec pour toile de fond cinquante années de l'histoire congolaise, le lecteur va suivre les péripéties de la vie de Moïse dit Petit Piment - ça c'est la version courte, pour la longue, relisez incipit, j'ai la flemme de le redire...^^Ayant grandi dans un orphelinat de Loango, l'enfant attendait, comme beaucoup d'autres, la venue, comme un rayon de soleil, de Papa Moupelo, jusqu'au jour où le saint homme ne vint plus, pour cause de changement de régime  politique à la tête du pays. La vie de Petit Piment et des autres enfants va alors totalement changer.

Le lecteur suit Petit Piment dans toutes ses péripéties, à l'orphelinat, puis dans les rues de Pointe Noire où il devient un détrousseur. Et Petit Piment rêve d'une vie différente, d'être un héros comme ses héros littéraires que sont Robin des Bois ou d'Artagnan. Dans la dernière partie du roman, la quiétude qu'avait enfin trouvé notre héros est encore une fois rompue, et il plonge alors inexorablement vers la folie.

Ce voyage au coeur de l'Afrique est totalement dépaysant, en cette fin d'hiver pluvieux. Cela réchauffe un peu les mains froides qui tournent les pages de ce roman. Le regard malicieux de l'auteur sur le peuple congolais, devient beaucoup moins transigeant concernant le pouvoir. L'époque qu'il décrit se situe au tout début de l'indépendance du Congo, si cher à son coeur, où l'empreinte européenne est encore présente. Mais même si le cadre évolue ( changements politiques...), le centre du problème reste le même avec les rivalités entre ethnies, entre groupes, entre partis, entre religion...

Mais tout cela, Petit Piment s'en fout. Il veut rattraper son enfance volée, sa liberté. Même s'il sait que c'est impossible. Tout au long du récit, il restera un enfant dans sa tête, repensant à cette période stable de sa vie avec Papa Moupelo et Bonaventure son meilleur ami. La fin se clôt sur un clin d'oeil moqueur que chacun pourra interpréter comme il veut. 

La plume d'Alain Mabanckou est érudite, et facétieuse, tantôt enlevée, elle lance le lecteur derrière Petit Piment et ses mésaventures, tantôt lente frôlant l'ennui, elle manque d'ampleur et le lecteur pâtit un peu de ce manque de description, de développements. 

 

étoileétoileétoileétoileétoile

Ce roman picaresque et initiatique , sous la plume malicieuse d'Alain Mabanckou, le lecteur plonge, à la suite de Petit Piment, dans le Congo des années soixante/soixante-dix où le changement d'ère est en marche. Une histoire dépaysante, qui donne envie de découvrir "Verre-cassé", dont le héros pourrait être le grand-père de notre Moïse. Affaire à suivre.
CITATIONS: "
Je remercie les Éditions Points et l'équipe de Lecteurs.com de leur confiance.

lecteurs          Points

 

Signature

Posté par Felinana à 07:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

18 mars 2017

Véronica Roth - "Divergente, raconté par Quatre - édition augmentée".

RRoth

ROTH Véronica - "Divergente, raconté par Quatre"

272 pages.

Éditions Nathan (2017).

«L'histoire de Quatre avant sa rencontre avec Tris : Lors de sa cérémonie du Choix, un jeune Altruiste se dresse contre sa famille et sa faction : il choisit de rejoindre les Audacieux. Il choisit de se libérer de son passé. Il choisit un nouveau destin, et devient Quatre. Mais ce qu'il découvre chez les Audacieux peut mettre en péril son avenir, et celui de la société toute entière. Doit-il se dresser contre sa nouvelle faction ? Et si Tris, cette novice qui ne ressemble à aucune autre, était la réponse à ses interrogations ?»

6 - Bon moment de lecture

"Divergente" est de retour! La célèbre trilogie de Véronica Roth - auteur qui vient d'ailleurs, au début de l'année 2017, de sortir le premier tome d'une nouvelle série, peut-être aussi bonne que celle-ci: "Marquer les ombres". Je le saurais lorsque je l'aurai lu soit dit en passant... - a déjà proposé un hors-série il y a presque un an , dont voici une réédition augmentée. 

La couverture souple est très agréable au touché, avec un aspect métallisé;  le tout est agrémenté de rabats avec une dédicace de l'auteur sur celui de gauche! qui rend enfin justice à cette histoire. Je m'explique, j'ai un contentieux avec Divergente, car comme tout lecteur qui se respecte, j'ai mes petites manies, dont l'une d'elles est de posséder une série dans la même édition. Hors mon premier tome de Divergente est juste magnifique, puis lorsque j'ai voulu me procurer le second, l'édition avait changé pour une couverture ultra fade et très simpliste en deux couleurs: rouge et noir. Du coup, je n'ai jamais acheté "Insurgés", ce qui ne m'a pas empêcher de le lire... Merci copine. ;)

Ce nouvel opus se compose, comme le précédent de quatre récits: "le transfert", "le novice", "le fils" et "le traître". Il y a également trois récits de scènes se déroulant dans "Divergente", racontée du point de vue de Quatre. Intéressant. Cette nouvelle version propose également un entretien avec Véronica Roth, des souvenirs de l'auteur lors de la naissance de la série, le premier chapitre de "Divergente" raconté par Tris, l'évolution de Caleb entre altruiste et érudit; des illustrations monochromes symbolisant les différentes sections, un essai rédigé par le docteur en psychologie Brian J. Mistler sur le cerveau et son rapport à la peur; l'illustration monochrome de l'enceinte des audacieux, une nouvelle "Libérer Quatre", des extraits du journal de Nathalie Prior, deux scènes inédites qui se rattachent au troisième tome de Divergente "Les tatouages du nombre des peurs" et "Frappe fort, et en premier", tout un chapitre est consacré à la façon dont Véronica Roth envisage la mort de certains de ses personnages, ensuite sont proposées les playlists se rapportant à chaque tome, enfin les tatouages de chacune des sections sont à détacher à la fin de l'ouvrage. 

Ce roman, pour les fans de la série, apporte un point de vue inédit des évènements, mais n'apporte rien de plus à l'histoire de Tris. Mais il est intéressant de découvrir le passé de Quatre, lorsqu'il était Tobias. Ce retour dans l'univers de Divergente est captivant, et donne très envie de relire la trilogie dans son ensemble. Les adoratrices de Quatre peuvent se précipiter sur le roman, qui relatent les prémices de sa relation amoureuse avec Tris. Il est également intéressant de découvrir certains secrets d'écriture qui répondront à quelques questions concernant la personnalité énigmatique de ce personnage.

 

étoileétoileétoileétoileétoileétoile

Cette nouvelle édition offre une bonne centaine de pages en bonus, aux lecteurs accros à la série, qu'elle complète très bien. La couverture de cette réédition est juste trop belle - par rapport aux précédentes, ce qui sous-entend peut-être une réédition de la trilogie dans la même veine... Siouplait. ^^
Je remercie les Éditions Nathan de leur confiance.

Nathan

Signature

Posté par Felinana à 07:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,