Just one more page

11 décembre 2017

Delphine Chedru - "Les 3 font la paire".

8

CHEDRU Delphine - "3 font la paire"

64 pages.

3 ans.

Éditions Nathan (2017).

«Un grand album plein de surprises, pour s’amuser avec les nombres. Les trois font la paire ? Bizarre, bizarre !
Dans ce livre à compter, à chaque nombre correspondent des images. Mais dans chaque page, un intrus s’est caché. A toi d’ouvrir l’œil pour débusquer l’image qui ne contient pas le bon nombre ! Grâce à ce jeu d’observation, l’enfant apprend page après page les nombres de 1 à 10, puis les dizaines et la centaine. Il peut ensuite se familiariser avec les premières additions (la table des 1). Delphine Chedru réinvente l’album à compter tout en images, insolite, amusant et drôlement joli. Un livre à compter qui sort de l’ordinaire !»

12

Après son album "A comme baleine", Delphine Chedru revient avec un nouvel album présentant le même concept: chercher l'intrus axé cette fois-ci sur les chiffres. Le petit détail esthétique jusqu'au bout des pages, la couverture, aux angles arrondis, cartonnée dont la tranche est apparente. Mes propos sont clairs comme de l'eau de roche, mais je me comprends, c'est l'essentiel. ^^

Cet album, à la couverture tellement rougeoyante qu'elle éclate; et cet énorme trois jaune en son centre, a tout de suite retenu l'attention de CuiCui et PiouPiou. Les illustrations sont toujours aussi réussies,  stylisées et élégantes avec une petite touche vintage qui plaira aux parents, car même si ce n'est pas un livre qui leur est destiné, ils y jetteront tout de même un oeil. 

Chaque double page met en scène un nombre. A gauche, le nombre est représenté par son symbole, son écriture et sa quantité ( à l'aide de points). A droite, sur fond de damier en losange, des quantité d'objets ou d'animaux sont dessinés en quantité équivalente, sauf dans une case. Le but est de trouver l'intrus en comptant. 

Au fil des pages, les nombres augmentent, d'abord de 1 à 9, puis de 10 en 10jusqu'à 50, puis 100. Ensuite, le lecteur va se lancer dans des opérations plus délicates, qui vont faire mouliner ses petites cellules grises et son sens de l'observation, grâce aux additions: 1+1, 1+2 et j'en passe, jusqu'à 1+9.

11

 

Cet album, coloré et dynamique, au travers une mise en page originale et ludique  va permettre au tout-petit de s'entrainer à compter, et même à additionner pour les plus téméraires. Un livre à compter interactif et très ludique qui plaira beaucoup, c'est certain. 
Je remercie les Éditions Nathan de leur confiance.

Nathan

Signature

Posté par Felinana à 07:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


10 décembre 2017

Kirsteen Robson - "Ecoute et apprend les instruments de musique".

9

ROBSON Kirsteen - "Ecoute et apprend les instruments de musique"

4 fiches.

3 ans.

Éditions Usborne (2017).

«Ce livre cache un panneau sonore et quatre fiches permettant d’écouter plus de 70 instruments du monde entier. Chaque fiche contient 18 images d’instruments avec leur nom (9 au recto et 9 au verso). Il suffit de placer la fiche contenant l’instrument voulu à l’endroit indiqué sur le panneau puis d’appuyer sur l’image pour en écouter le son. Une façon originale et interactive de présenter aux jeunes enfants la diversité des instruments de musique. Ils auront plaisir à retrouver des instruments familiers et à en découvrir d’autres plus anciens ou exotiques. Un bref descriptif présente chaque famille d’instruments. Les images illustrent comment chaque instrument se joue. La qualité des sons et les airs enregistrés donnent un bon aperçu de chaque instrument.»    

12

La musique a une place importante dans la vie de CuiCUi et PiouPiou, alors les Éditions Usborne tombent encore une fois pile poil avec ce livre sonore qui présente un panel de 70 instruments de musique à découvrir. Une idée brillante pour développer l'oreille des tout-petits. 

9

 

Basé sur le même concept que "Mes premiers mots" ou "Mes premiers moits d'anglais", la pochette s'ouvre sur une double page, à droite sont stocker les 4 fiches, recto verso présentant le répertoire des différents instruments: ceux où il faut souffler dedans, ceux où les lèvres doivent vibrer, les instruments à clavier, les instruments à percussions, les instruments à cordes, etc. La page de gauche à la particularité d'être sonore. Il suffit au tout-petit de glisser une fiche et d'appuyer sur un instrument pour en entendre le son. 

L'enfant curieux va appuyer inlassablement sur tous les instruments, et ce n'est pas lui qui saturera le premier, c'est certain. Parole de victime. ^^ En plus d'affiner son vocabulaire, il va enrichir - et vous aussi par la même occasion - son vocabulaire de nouveaux noms d'instruments comme le thérémine, le sheng, le berimbau, le kazoo, le didgeridoo, le schofar et j'en passe. Leur classification en fiche permet de savoir comment l'on joue de chacun des instruments présentés. Leur nom est inscrit sous l'illustration. 

Il est possible ensuite d'imaginer des jeux autour de cet ouvrage au demeurant très ludique, comme de deviner à quelle catégorie d'instruments le son appartient et au fur et à mesure de reconnaître à l'oreille chacun d'eux. Une très bonne éducation musicale. 

11

Un ouvrage interactif indispensable dans la découverte de la musique et le développement de l'oreille. Il va être un support particulièrement apprécié par CuiCui et PiouPiou dans leur découverte du 4ème des beaux arts.
Je remercie les Éditions Usborne de leur confiance.

usborne

 

Signature

Posté par Felinana à 16:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

09 décembre 2017

Eleanor Herman - "Le sang des dieux et des rois, livre 2".

Herman

HERMAN Eleanor - "Le sang des dieux et des rois, livre 2".

384 pages.

Éditions Robert Laffont - R (2017).

« Magie sanguinaire, amours interdites et soif de vengeance : ni les dieux ni les rois ne sont à l'abri de la folie des hommes.
Sorti victorieux de sa première bataille, le prince Alexandre se fait violence pour devenir le chef dont son royaume a besoin. Héphestion, temporairement écarté du pouvoir et envoyé en Égypte avec Katerina, doit la protéger d'une terrible prophétie. Déterminé à faire une croix sur son premier amour, Jacob le guerrier s'est promis d'éradiquer la Magie de Sang et cherche l'aide de Cyané, qui croupit dans les geôles royales. La princesse persane Zofia, enfin, qui poursuit sa quête des Dévoreurs d'Âmes, devra d'abord démêler les noirs secrets de son séduisant mais funeste ravisseur...
»

INCIPIT: "Olympias, reine de Macédoine et mère d'Alexandre, le prince régent, avance sous le feuillage qui bruisse." 

6 - Bon moment de lecture

 

La suite du "Sang des dieux et des rois" est enfin là, et c'est avec plaisir que le lecteur va retrouver cette fresque historique et romantique passionnante avec sa foule de personnages, et surtout le grand Alexandre. L'aspect politique prend le pas. 

Après sa première grande victoire, Alexandre doit prouver qu'il est capable d'être un tacticien et un dirigeant chevronné au conseil, mais plus que tout, il doit apprendre à qui il peut se fier. Katerina, quant à elle, vogue en compagnie de Héphestion vers l'Egypte pour monter une armée. Et bien sûr, il y a aussi Cynanée, Zophia, Olympias et tous les autres. Reste plus qu'à choisir son favori.

Dans les premiers chapitres, Eleanor Herman rappelle quelques faits importants du livre précédent. D'ailleurs comme dans ce dernier, elle alterne les points de vue au fil des chapitres. Le lecteur peut ainsi découvrir l'histoire sous différents angles. Cette alternance permet également de donner un peu de rythme à l'histoire, car il y a beaucoup moins d'actions et de combats dans ce récit-là. La magie est un peu plus présente, et l'aspect fantastique davantage développé avec notamment la présence des êtres surnaturels. 

Chaque type de lecteur pourra être séduit par ce récit historico-fantastique, étant donné le panel de héros rencontrés - guerrier, amazone, sorcière... - de même que les diverses quêtes menées. Il y a des trahison, des meurtres fratricides, des combats, du sang et des sentiments. C'est dense et intense. L'auteure, telle un chef mène son orchestre avec assurance et harmonie. 

étoileétoileétoileétoileétoileétoileétoile

 

Cette épopée propose un  second tome aussi captivant que le premier. Il y en a pour tous les goûts et toutes les humeurs. Malgré quelques petits éléments qui auraient mérités d'être un peu plus approfondis, l'ensemble est captivant. Ce tome joue parfaitement son rôle d'intermédiaire, et le lecteur attend avec impatience la suite qu'il espère toute aussi addictive et agitée. ^^
Je remercie les Éditions Robert Laffont et surtout toute l'équipe de La Collection R de leur confiance.

R

 

Signature

Posté par Felinana à 07:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

07 décembre 2017

Ann Granger - "Lizzie Martin, tome 2: La curiosité est un péché mortel".

Granger 

GRANGER Ann - "La curiosité est un péché mortel".

357 p.

Éditions 10/18 (2014).

« Lizzie Martin a été envoyée à New Forest pour soutenir une jeune femme dont le bébé a connu une mort tragique. Mais les choses prennent une tournure encore plus sombre lorsqu’un chasseur de rats est retrouvé assassiné dans le jardin, la jeune femme éplorée et couverte de sang à ses côtés. Ne sachant pas vers qui se tourner, Lizzie appelle son ami l'inspecteur Ben Ross de Scotland Yard pour résoudre ce crime horrible.»

INCIPIT: "L'homme assis en face de moi, dans le compartiment de premère classe portait un haut-de-forme noir brillant, entièrement recouvert d'un grand carré de soie blanche." 

6 - Bon moment de lecture

Après "Un intérêt particulier pour les morts", voici le second opus des aventures de Lizzie Martin, fille de médecin qui a du trouvé une situation, après le décès de son père. Dans sa première place, à Londres, elle a rencontré l'inspecteur Benjamin Ross, qui l'a connu enfant. Très curieuse de nature, et absolument pas effrayée par la mort, la jeune femme va de nouveau se retrouver confrontée à une mort suspect, mais cette fois, loin de l'aide que pourrait lui apporter son beau policier. Elle va devoir se débrouiller seule.  s

Cette fois-ci, Lizzie quitte Londres pour le bord de mer, où elle doit tenir compagnie à une jeune fille, Lucy, en pleine dépression post-partum. il faut dire qu'elle a une bonne raison, elle a perdu son bébé. Cette chère Lizzie, pleine de bons sentiments va tenter de lui changer les idées alors qu'un psychiatre arrive dans la maison pour juger de son état mental. Mais tout bascule, le jour où sa protégée est retrouvée les mains en sang, dans le jardin, à côté du corps d'un chasseur de rats, dont la réputation pour le moins mauvaise, n'est plus à faire. 

Les nouveaux personnages qui vont entrer en scène lors de cette nouvelle enquête composent une famille pour le moins étrange, si ce n'est barrée. Il y a d'abord deux vieilles filles seules abandonnées à leur sort dans une belle et grande demeure quelque part en bord de mer. Et puis il y a Lucy. C'est une jeune femme fragile, amoureuse du mauvais garçon et entourée d'une famille dont l'honneur et la réputation sont plus importants que tout. Alors une histoire d'amour, vous pensez bien...

La plume d'Ann Granger est très agréable à lire, et cette plongée dans l'ère victorienne et le crime est particulièrement délectable. Mais en tant que lecteur, cet avis n'est pas impartial sachant que c'est mon genre de prédilection. En général, la collection des grands détectives de chez 10/18, on y va les yeux fermés. Les moeurs sont un peu différents de la capitale, mais le huis-clos et les paysages relancent l'intérêt - si besoin - du lecteur. Ce changement d'atmosphère est très intéressant. 

 

étoileétoileétoileétoileétoileétoileétoile

 

L'intrigue est bien menée et le changement d'ambiance est intéressant, mais il manque peut-être un peu d'originalité pour en faire une série qui se démarque de ses prédécesseurs. Mais c'est avec plaisir que je lirai "Un assassinat de qualité". ^^

 

Lizzie Martin:

1. Un intérêt particulier pour les morts

2. La curiosité est un péché mortel

3.Un assassinat de qualité

4.Un flair infaillible pour le crime

5.Le témoignage du pendu

6. Le brouillard tombe sur Deptford

 

 

        ABC logo

 

Signature

05 décembre 2017

Abbi Waxman - "Les cœurs brisés ont la main verte".

Waxman

WAXMAN Abbi - "Les cœurs brisés ont la main verte".

Ebook.

Éditions Belfond (2017).

« Californienne de trente-quatre ans, mère de deux adorables chipies et illustratrice pour une super maison d'édition, Lili semble mener une vie rayonnante. Pourtant, derrière son sourire et son grand sens de l'autodérision, la jeune femme peine à se remettre du décès accidentel de son mari, trois ans plus tôt. Depuis, et au grand dam de Rachel, sa sœur cadette qui s'évertue à placer de sémillants célibataires sur son chemin, le cœur de Lili est en stand by. Mais un vent nouveau s'apprête à souffler. Chargée d'illustrer une encyclopédie de botanique, la jeune femme se voit imposer des cours de jardinage, le samedi matin, au beau milieu d'un parc de L.-A. L'heure est venue pour la jeune femme de troquer pyjama et télé contre une paire de bottes et du compost ! Mais comment tisser des liens avec des inconnus ? Lili est-elle vraiment prête à quitter sa zone de confort ? Amour, amitié et rempotage ! En compagnie de ses deux filles, de Rachel et d'autres âmes esseulées, Lili va vite découvrir les vertus du jardinage pour délier les langues et réparer les cœurs...»
INCIPIT: "Cela fait plus de trois ans que j'ai perdu mon mari."

8 - Pur délire

Il y a peu de temps, un autre roman qui abordait la relation de l'amour et du jardin était chroniqué sur Just One More Page: "Garbielle ou le jardin retrouvé" de Stéphane Jougla. L'histoire n'est bien sûr, pas la même mais l'on y retrouve les marques de l'amour et l'amour du jardinage. Et comme en plus, c'est une sélection du Cercle Belfond, un bon moment de lecture se profilait, et en effet, elle fut bonne. Petite anecdote, la mère d'Abbi Waxman n'est autre que Paula Gosling, auteure de polar. 

Ce roman est une jolie comédie romantique, dont la douceur est tout à fait dans l'esprit de Noel qui s'approche à grands pas. Le personnage principal, Lili, a perdu avec son mari, l'envie d'aimer à nouveau, malgré l'obsination de sa soeur à lui présenter des célibataires. Jusqu'au jour, où elle doit illustrer un ouvrage sur la botanique. Elle se voit alors imposer de suivre des cours de jardinage. 

La plume de l'auteure est légère est fluide, pleine de bienveillance, et de happy end. En ouvrant ce roman, le lecteur sait que tout est bien qui finit bien. Il ne sait pas comment cela va être amené, mais cette certitude permet de lâcher prise, de se plonger dans cette histoire toute en douceur, et de surfer sur le flow. 

Il faut bien avouer que sans le label du cercle Belfond, il est certain que ce roman n'aurait jamais été chroniqué sur Just One More page. Mais parfois, il est intéressant de sortir des sentiers battus et de sa zone de confort, même si c'est pour se tourner vers de bons sentiments et des histoires d'amour et d'amitié feel good. Un brin de zenitude ne fait pas de mal après tout. 

étoileétoileétoileétoileétoileétoile

A travers une histoire touchante et pleine d'authenticité, Abbi Waxman, donne envie au lecteur de se poser dans cette oasis de verdure, de s'assoir un instant sur un vieux banc en bois dissimulé par la nature et de respirer un bon coup. Puis de se tourner vers tous ces coeurs cabossés et de vivre en pleine conscience. Juste le temps de tourner les pages de ce roman. 
Je remercie les Éditions Belfond et Netgalley de leur confiance et leur originalité.

 

NetGalley      Belfond

Signature


04 décembre 2017

Cressida Cowell - "Le temps des magiciens, tome 1: Le magicien, la guerrière et la petite cuillère".

Cowell

COWELL Cressida - "Le magicien, la guerrière et la petite cuillère".

8 ans.

Ebook.

Éditions Hachette Jeunesse (2017).

« Autrefois, il y avait la Magie, et la Magie vivait dans les forêts obscures. Et puis les Guerriers ont débarqué. Notre histoire a deux héros : un Magicien et une Guerrière. Le Magicien, Xar, n’a pas de Magie, et il ferait tout pour en avoir. La Guerrière, Souhait, possède un objet magique, et elle ferait tout pour le garder. Xar et Souhait ont toutes les raisons de se détester. Pourtant, ils vont devoir oublier leurs différences pour affronter une créature, endormie depuis la nuit des temps, qui est en train de s’éveiller…»

6 - Bon moment de lecture

 

L'auteure, Cressida Cowell est connue par sa série "Harold et les dragons". Cette dernière a été adaptée par Dreamworks dans le dessin animé "Dragons". Elle revient avec une nouvelle saga, qui s'adresse aux jeunes lecteurs de 8-12 ans, dans un univers fantastique, emprunt de magie. 

Les deux héros de ce roman sont aux antipodes de ce qu'ils devraient, ou plutôt, de ce que l'on attend d'eux. Xar est un jeune magicien prétentieux et orgueilleux, voire pédant, mais dont les pouvoirs ne sont pas encore apparus, malgré son âge. Souhait est une jeune princesse guerrière, aussi handicapée physiquement que sa mère peut être belle; qui possède un objet magique. Hors sa caste lutte contre la magie depuis une éternité. 

Tout cela pour dire qu'ils sont plutôt mal partis dans leur vie. Et comble de malchance, ils vont devoir se supporter pour lutter contre une créature millénaire. Au travers de ces deux jeunes gens, le lecteur découvre l'univers de ces deux peuples, les magiciens et les guerriers, ainsi que leurs antagonismes.

Une tendance émergeante dans la littérature jeunesse est de s'amuser avec le texte du roman afin de rendre l'ensemble plus dynamique. C'est le cas ici, avec des effets sur la graphie, pour souligner certains propos et événements de l'histoire. C'est drôle et stimulant lors de la lecture. Il faut dire que ce premier tome du temps des magiciens ne manque pas d'humour à sa façon.  

 

étoileétoileétoileétoileétoileétoile

Ce premier opus est une agréable lecture, avec deux héros que tout oppose mais qui ne sont finalement pas si différents l'un de l'autre; et auxquels le lecteur va facilement s'attacher. C'est une histoire simple, qui plaira à coup sûr aux jeunes lecteurs qui mettront le nez dedans. 
Je remercie les Éditions Belfond et Netgalley de leur confiance et leur originalité.

 

NetGalley       Hachette

 

Signature

Posté par Felinana à 07:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

03 décembre 2017

Sophie Raynal - "Je découvre la méditation".

7

RAYNAL Sophie - "Je découvre la méditation"

28 pages.

3 ans.

Éditions Nathan (2017).

«Lors d’un voyage au Japon, Jeanne rencontre un petit homme sage, qui lui propose de lui faire découvrir les bienfaits de la méditation. Au fil des pages et des exercices, l’enfant apprend sereinement à accueillir ses émotions, à développer sa capacité d’attention et de concentration. Le livre contient 9 enseignements audio (CD) qui guideront l’enfant vers le chemin de la sagesse, de la paix intérieure et de la bienveillance.»    

12

Face au stress de la vie, qui impacte même la vie des enfants, dès leur plus jeune âge, se développe de plus en plus des approches autour de disciplines comme le yoga, la relaxation, la méditation. Le petit lecteur suit Jeanne qui visite le Japon avec ses parents. Elle y rencontre un petit homme sage qui la guide dans sa découverte de la pleine conscience. 

Au fil des pages, Jeanne va apprendre la pleine conscience, la bienveillance, à développer son attention, observer ses pensées, etc, Le tout est accompagné d'un CD composé de neuf méditations - entre 2 et 6 minutes - de très bonne qualité. Ces exercices guidés permettent à l'enfant d'apprendre à gérer ses émotions. 

Le texte sans être compliqué, reste clair et va à l'essentiel. L'ensemble est progressif et tout à fait adapté au rythme de l'enfant, les illustrations sont zen. Raconté comme une histoire, l'immersion pour les enfants est plus aisée. Les exemples de la vie de tous les jours permettent d'ancrer ces apprentissages plus facilement. Sophie Raynal a suivi de nombreuses formations et est enseignante en pleine conscience et en méditation. 

11

Cette initiation à la méditation est très bien pensée, et aborde cette discipline de façon plus globale, en suivant les pas d'une fillette à laquelle l'enfant pourra facilement s'identifier. Il existe d'autres opus dans cette même collection: "Je fais du yoga" et "J'apprends à me relaxer". Une belle découverte qui sera peut-être le déclencheur d'une nouvelle vision de la vie. ^^
Je remercie les Éditions Nathan de leur confiance.

 

image001

 

Signature

Posté par Felinana à 07:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

02 décembre 2017

Cécile Jugla - "Dokéo: mon livre de l'école".

7

JUGLA Cécile - "Mon livre de l'école"

80 pages.

3 ans.

Éditions Nathan (2017).

«Que fait-on à l’école ? Qu’est-ce qu’on y apprend ? Un imagier et une première encyclopédie pour accompagner les années maternelle, de 2 à 6 ans. Des grandes scènes pour découvrir l'école. Des BD pour échanger sur les moments vécus. Des jeux sur les premiers apprentissages : formes, couleurs, chiffres et quantités…»    

12

CuiCui & PiouPiou avaient beaucoup aimé découvrir "Le dokéo des animaux". Les deux ouvrages ont d'ailleurs la même auteure. La collection Dokéo est une encyclopédie adaptée aux enfants de 2 à 5 ans. Les illustrations, sont simples, colorées et totalement adaptées au petit lecteur. 

Structurer en 5 grandes parties, sous forme d'imagier, l'album accompagne le tout-petit à l'école. Dans "Bientôt à l'école", le futur écolier découvre le fonctionnement de l'école. Dans la partie "une journée à l'école", tous les temps forts des l'école sont détaillés. La partie "Qu'apprend-on à l'école?" aborde le matériel proposé, l'apprentissage, les prémisses de la lecture et de l'écriture. Dans "grandir et vivre ensemble" sont détaillés les règles du vivre ensemble. Enfin la dernière partie intitulée "petits et grands moments" aborde les instants particuliers que l'enfant va vire à l'école comme les fêtes d'anniversaire, les sorties, etc. 

Cette petite encyclopédie illustrée est très détaillée. Le tout jeune lecteur y suit Nina, une fillette qui entre en maternelle. On y retrouve également le petit hamster, la mascotte de la série Dokéo. Il dialogue directement avec l'enfant et rend l'ouvrage plus interactif et intéressant car il permet à l'enfant d'appliquer ce qu'il découvre dans l'album à sa réalité quotidienne personnelle. 

11

Cette petite encyclopédie, très bien pensée, sera un bon outil pour anticiper la rentrée, mais également pour ouvrir un dialogue avec l'enfant sur les rituels qui composent sa journée. Ce sera un très bon compagnon de route pour le tout-petit lors de ses années de maternelle. 
Je remercie les Éditions Nathan de leur confiance.

 

image001

 

Signature

30 novembre 2017

Madeleine Deny - "Mon cahier d'activités pour grandir".

7

DENY Madeleine - "Mon cahier d'activités pour grandir"

80 pages.

3 ans.

Éditions Nathan (2017).

«Une multitude d'activités simples et ingénieuses pour éveiller l'enfant grâce au jeu et à l'observation. Plus de 50 jeux et activités pour mesurer sa croissance et ses progrès, de 3 à 6 ans, et encourager l’autonomie : Se décrire, se dessiner, noter ses goûts et ses "premières fois", comparer des photos de soi de la naissance à aujourd'hui, prendre l'empreinte de ses mains ou de sa silhouette, s'entraîner à mettre le couvert, entourer ce qui est poli et barrer ce qui est impoli, prendre en photo les étapes pour se préparer le matin…»    

12

Ce grand cahier d'activités est réalisé par Madeleine Deny, la co-auteure du "Grand guide des pédagogies alternatives". Au travers d'activités réalisables par les plus jeunes, elle pousse l'enfant à  comprendre qu'il grandit et évolue au fil de ses expériences. 

Cet ouvrage est évolutif et s'adresse aux enfants de 3 à 6 ans. L'enfant le complètera au fil des mois. Cet album est un peu similaire à l'album de naissance, sur le plan collecte de souvenirs. Il se découpe en 6 parties: "C'est tout moi" qui est axé sur la présentation de l'enfant; "Mon corps grandit" avec l'observation du corps et une toise offerte, "Je parle de mieux en mieux": qui est centrée sur le langage et les émotions; "Je suis agile" qui aborde la dextérité et le mouvement; "Je dessine et j'écris" qui comme indiqué traite de l'écriture; et enfin "Je sais faire tout seul": qui rappelle un peu la pédagogie Montessori et en particulier l'aspect vie pratique. 

Tout au long de l'album, une codification de une, deux ou trois pommes permet de savoir l'âge de l'enfant auquel s'adresse les activités pour qu'elle lui soit adaptée au maximum. L'aide d'un adulte est bien venue, évidement. Lorsque tout l'album sera remplit, il ressemblera presque à un journal de vie; où l'enfant va pouvoir s'exprimer librement. 

11

Cet album est tout à fait original par le concept, et permet à l'enfant d'acquérir, au travers d'activités simples, davantage d'autonomie. Au fil des pages, l'enfant va pouvoir discuter, découvrir et s'exprimer, avec pour principal objet l'observation de sa personne. 
Je remercie les Éditions Nathan de leur confiance.

 

image001

 

Signature

Posté par Felinana à 07:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

29 novembre 2017

Rachel Abbott - "La disparue de Noël".

Abbott

ABBOTT Rachel - "La disparue de Noël".

Ebook.

Éditions Belfond (2017).

« En Angleterre, de nos jours. Emma le sait, il est des passés qui ne s'oublient pas. Mariée à David, directeur de banque traumatisé par la mort de sa première épouse et l'inexplicable disparition de sa fille Natasha la veille de Noël, six ans plus tôt, la jeune femme a appris à vivre avec les drames. Mais l'arrivée d'Ollie, leur fils de dix-huit mois, semble avoir redonné le sourire à David et renforcé leur couple. La promesse de jours meilleurs semble enfin possible... Mais le monde d'Emma se fissure lorsqu'une jeune fille apparaît un jour dans sa cuisine. Natasha. Alors que David est en joie, Emma, elle, s'interroge : où était-elle toutes ces années ? Comment l'intégrer dans leur vie de famille idéale ? Et pourquoi ce sentiment que l'adolescente pourrait représenter une menace pour elle et pour son bébé ? Que cache la disparue de Noël ?»
INCIPIT: "Dans dix minutes à peine, elle serait chez elle, saine et sauve."

6 - Bon moment de lecture

Dans la lignée de P.D. James, Rachel Abbott met en scène le détective Thomas Douglas, dans des enquêtes pour le moins classiques, mais que le lecteur prend plaisir à découvrir. Ce tome est le quatrième enquête après "Illusions fatales", "Le piège du silence" et "Une famille trop parfaite". 

Après un tragique accident un soir de verglas sur une route de campagne, David se remet doucement de la mort de sa femme et de la disparition de sa petite fille de 6 ans, Natasha. Hors, un jour, bien des années plus tard, une adolescente se présente à sa porte. Natasha. La nouvelle compagne de son père, son bébé dans les bras, se sent mal à l'aise face à cette personnalité sombre et agressive. Et surtout où était l'enfant toutes ces années?

Malgré une thématique bien connue d'un retour d'un disparu dans son foyer, la plume de Rachel Abbot sait entraîné son lecteur dans un suspense intéressant. Elle tire adroitement les ficelles d'une trame psychologique retorse, et bien dosée, qui met le lecteur mal à l'aise et le pousse à se poser une foule de questions qui ne mènent nulle part. 

Il est néanmoins dommage que le personnage du père, le rescapé de la tragédie, l'homme ancré dans la réalité et référent principal du lecteur est aussi peu de charisme, d'épaule. Votre enfant a disparu pendant six ans. Vous ne vous inquiétez pas. Pas d'examen à l'hôpital, pas de signalisation à la police. Rien. La vie continue comme si de rien n'était. C'est un peu bancal, mais passons. Les deux figures féminines sont bien plus intéressantes, la belle-mère Emma et surtout la jeune fille Natasha. 

étoileétoileétoileétoileétoile

Dans un rythme enlevé, et une trame psychologique finement menée, Rachel Abbott sait capté son lecteur - pas des les premières pages - et l'entraîne dans une intrigue, qui, même si elle ne restera pas dans les annales, est intéressante à découvrir. Son personnage récurrent est le plus attachant de tous, et  la lecture de ses autres aventures est assez tentante, il faut bien l'admettre. ^^
Je remercie les Éditions Belfond et Netgalley de leur confiance et leur originalité.

 

NetGalley      Belfond

Signature