Just one more page

20 janvier 2017

Nikki Dyson - "199 animaux en images"

1

DYSON Nikki - "199 animaux en images".

16 pages.

2 ans.

Éditions Usborne (2017).

« Tu découvriras dans ce livre une foule d'animaux du monde entier illustrés. Ce bel imagier au format original et attrayant séduira les jeunes enfants. Ils ne se lasseront pas d’observer et d’apprendre à nommer les animaux représentés.Les illustrations détaillées invitent les enfants à découvrir la variété du monde animal.Ils pourront se familiariser avec de nombreuses espèces animales.»
 

12

Cette catégorie d'imagiers aura toujours beaucoup de succès auprès des tout-petits. Pourquoi? A cause de la thématique. Les animaux sont des êtres qui fascinent les enfants, et là ils vont pouvoir les examiner à loisir.

Dans cet album aux pages épaisses, et aux angles arrondis une foule d'animaux est à la disposition du tout-petit qui se fera une joie de les regarder pendant des heures, de parcourir l'ouvrage dans tous les sens, de nommer chacun et même d'en découvrir de nouveaux. Les illustrations sont très réalistes mise à part un détail qui m'a interpellé et qui du coup ne m'a plus quitter dès que je feuilletais l'imagier: les yeux des animaux sont bizarre. Je ne sais pas, on dirait un rajout. En tout cas leur esthétique m'a interloquée.

Ces bêtes de tout poil, plumes et autres revêtements sont répartie par milieu. Il y a les animaux de compagnie, ceux du jardin, de la ferme, du bord de mer, du froid, d'Australie, des bois et des champs, des étangs rivières et lacs, d'Afrique, de la forêt tropicale, des montagnes, de la mer.

La répartition de ces catégories ne suit pas non plus de logique, je m'explique. Par exemple les animaux de bord de mer ne sont pas suivis des animaux marins. Je sais je pinaille donc je m'arrêterai là dans mes remarques car c'est néanmoins un très bon ouvrage. . 

 

11

Cet album, très agréable à parcourir, va faire la joie de CuiCui et PiouPiou, qui vont s'empresser d'associer les illustrations à leurs figurines d'animaux, que le Père Noël a galèré à trouver. Ils vont découvrir de nouvelles races de chiens, reconnaître des oiseaux du jardin, etc. Des heures d'observation se profilent à l'horizon. Cool!
Je remercie les Éditions Usborne de leur confiance et leur originalité.

usborne

 

Signature

Posté par Felinana à 07:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


19 janvier 2017

Isabel et Marc Cantin - "L'école des dresseurs de dragons, tomes 3 & 4".

10 10

ISABEL et CANTIN Marc - "L'épreuve de la néonite"

79 pages.

8 ans.

Éditions Nathan (2016).

«Aux confins du monde de Drâ, trois enfants élèvent trois dragons dans le plus grand secret. Leur refuge : l’École des Dresseurs de Dragons. Ce matin, Arthur, Loane et Thos passent un examen : ils doivent rapporter une racine fluorescente, cachée au fond d’une grotte, derrière une immense cascade. Mais la fougue et l’esprit de compétition de nos trois apprentis dresseurs risquent de les mettre en danger. Heureusement, ils comprendront vite que pour réussir ils devront unir leurs forces !»    

ISABEL et CANTIN Marc - "Le réveil du géant"

78 pages.

8 ans.

Éditions Nathan (2016).

« Aux confins du monde de Drâ, trois enfants élèvent trois dragons dans le plus grand secret. Leur refuge : l’École des Dresseurs de Dragons. Une mission d’extrême importance attend nos trois apprentis dresseurs : aider les habitants d’un village menacés par un troll géant. Or, les dragons sont perçus d’un mauvais œil par les villageois. Il faut jouer serré ! Les druides et les élèves échafaudent donc un plan solide. Mais un mensonge fait tout échouer ! Les dresseurs doivent alors improviser un nouveau plan pour sauver à la fois le village et la réputation de leur école…»    

12

 

Voici deux nouvelles aventures des enfants éleveurs de dragons, Thos, Arthur et Loanne. Cette série fantastique emmène le jeune lecteur - à partir de 8 ou 9 ans - dans le monde de Drâ, suivre les cours dispensés à l'école des dresseurs de dragons. Les couvertures de ces petits romans sont vraiment très réussies, aussi bien par leur mise en couleur que par leur esthétique proche du dessin animé.

La première aventure propose de suivre les trois amis, lors d'une épreuve, durant laquelle ils doivent rapporter une racine utilisée dans les potions druidiques. Mais les dresseurs sont tellement pressés de prendre l'air et de quitter l'enfermement des salles de cours, qu'ils écoutent d'une oreille distraite les recommandations qui leur sont faites....

Le deuxième roman voit les trois héros, intervenir pour protéger un village des agressions d'un troll géant. Ils ont ainsi l'espoir de donner une autre image des dragons aux humains vivant là-bas. C'est une mission périlleuse, d'autant plus qu'un secret pourrait compromettre grandement la réussite du sauvetage. 

Le récit est très dynamique et plein de surprise. Il plaira aux jeunes esprits qui ont besoin d'aventures, aussi bien filles que garçons. Des illustrations monochromes égaillent les pages des romans, et permettent au lecteur de prendre une pause visuelle avant de replonger dans le récit. L'univers de Drâ est bien mis en valeur, et permet grâce aux nombreux détails de facilement s'imaginer ce contexte fantastique dans lequel évolue cette fine équipe. 

11

Avec un univers caractéristique et des héros aux caractères bien trempés, la suite des aventures des dresseurs de dragons est pleine de surprise et d'actions. Une série jeunesse fantastique à découvrir.

Je remercie les Éditions Nathan de leur confiance.

L'école des dresseurs de dragons:

1. Saphir pris au piège!

2. Vol au donjon

3. L'épreuve de la néonite

4. Le réveil du géant

 

 image001

Signature

 

Posté par Felinana à 15:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

17 janvier 2017

Christelle Chatel & Sébastien Pelon - "Brune du lac, tome 6:

10

CHATEL Christelle et PELON Sébastien - "Brune du lac, tome 6: Une mystérieuse disparition"

64 pages.

8 ans.

Éditions Nathan (2016).

«« Un jour, je serai chevalière ! » Brune est arrivée à Saint-Pierre-de-Vours avec son père, son parrain et ses amis Thibault et Béatrice. Dans cette ville d’où est originaire sa famille, elle espère renouer avec l’histoire de sa mère, qu’elle n’a jamais connue. Mais à peine la petite troupe est-elle arrivée en ville que Béatrice, l’amie de Brune, disparaît. Et voici qu’un étrange chevalier surgit : il sait où est Béatrice ! Mais il ne parlera à Brune que si elle lui révèle son plus grand secret…»    

12

Voici un nouvel opus des aventures de Brune du Lac, cette fillette qui vit au Moyen-Âge, dans le château de Beauregard, pour y devenir une damoiselle bien éduquée au côté de la fille du seigneur. Sauf que son désir le plus cher est de devenir une chevalière comme son père le Chevalier d'Enguerrand. Brune, son père et ses amis, se rendent à Saint-Jean de Vours afin que la damoiselle Béatrice, qui ne peut marcher aille prier dans la cathédrale pour pouvoir marcher de nouveau. Mais d'autres évènements, bien plus captivants vont avoir lieu.

La collection "Premiers romans" offre aux jeunes lecteurs d'environ 7 ans, la possibilité de lire des romans, adaptés à leur âge, avec des thématiques très variées, comme les aventures de Brune du Lac, mais il y en a bien d'autres tels "La famille trop d'filles", "Anouk et Benji", "H.E.N.R.I.", etc . Les histoires sont faciles à lire, d'une écriture fluide et sans vocabulaire trop compliqué. La police est assez grande pour ne pas trop fatiguer les yeux, et des illustrations colorées sont parsemées au fil du récit.

Sébastien Pelon, au travers de ses illustrations, et Christelle Chatel plonge le jeune lecteur dans une époque qu'il ne connaît pas, et qui est bien différente de la sienne. Lors de la visite de la ville de Saint-Jean-de-Vour, l'auteur y ajoute des détails d'époque, comme les ruelles étroites, les caniveaux au milieu des rues qui reçoivent les eaux sales de tout un chacun, les échoppes des marchands, les porteurs de seaux... C'est typique et captivant.

11

C'est avec hâte, que le jeune lecteur souhaitera découvrir le prochain volume des aventures de Brune, car la fin de ce roman laisse présager des aventures passionnantes à venir. Et peut-être la jeune chevalière va-t-elle bientôt retrouver sa mère?...
Je remercie les Éditions Nathan de leur confiance.

Brune du Lac:

1. Le chevalier inconnu.

2. Frayeur au château.

3. Prête pour le tournoi!

4. Au voleur!

5. Dans la gueule des Loups Noirs.

6. Une mystérieuse disparition

 

Nathan

 

Signature

Posté par Felinana à 07:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

16 janvier 2017

Dan Gemeinhart - "La vérité vraie".

Gemeinhart

GEMEINHART Dan - "La vérité vraie".

281 pages.

Éditions Robert Laffont - R Jeunesse (2016).

«Mark est un enfant comme les autres. Il a un chien nommé Beau et un rêve : escalader un jour le mont Rainier. Mais ce jour arrive plus tôt que prévu. Car Mark a une maladie. Du genre à rater une année entière de classe. Du genre dont on ne réchappe pas toujours. Alors, Mark fugue : rien ne les empêchera, lui et son chien Beau, de gravir cette montagne. Et peu importe si c'est la dernière chose qu'il fait de sa vie. Le voyage d'un petit garçon en quête de vérité, le premier roman magistral d'un professeur des écoles, qui touchera au coeur petits et grands. Les enfants ont enfin leur John Green !»
INCIPIT: ""

 

6 - Bon moment de lecture

Je ne suis pas particulièrement attirée par ce genre littéraire où le personnage principale est gravement malade, que l'on appelle communément sick-lit, et dont l'engouement date du roman de John Green "Nos étoiles contraires". J'ai l'impression que l'on frôle le voyeurisme, un peu comme lorsque l'on passe devant un accident en voiture, et que chacun ralentit pour prendre sa part de sensation et ce petit frisson d'horreur. Je n'étais donc pas franchement emballée pour lire ce roman. Heureusement, ma curiosité littéraire m'a fait ouvrir ce roman, et je ne le regrette pas.

Mark se sait condamné. Il décide alors de tout quitter, ses parents aimants, sa meilleure copine pour réaliser son rêve, escalader le mont Rainier, avec son chien, toujours fidèle, Beau. La plume de Dan Gemeinhart est fluide, et les pages se tournent facilement - en même temps c'est un livre jeunesse... - et le lecteur est curieux de savoir si l'adolescent atteindra son rêve, de regarder le monde du haut de cette montagne, afin de tenir une promesse faite à son grand-père. 

Empli de tendresse, d'amitié et de courage, ce roman est une bombe émotionnelle à destination de jeunes lecteurs, qui risquent de se laisser émouvoir par cette histoire. L'auteur n'est tombé ni dans le pathos, ni dans le côté un peu glauque que l'on aurait pu redouter. Le lecteur développe une réelle empathie pour ce héros, qui veut réaliser son rêve avant la fin. On partage ses doutes, ses douleurs, ses angoisses, mais aussi ses joies, ses espoirs, les belles rencontres qu'il fera tout au long de son périple.

Ce récit à deux voix, met en avant la meilleure amie de Mark, Jessie. La jeune fille donne un regard extérieur intéressant, de même que la famille du garçon qui est lancée à sa recherche. Elle est un soutien essentiel pour son ami, dont elle a promis de ne pas révéler la destination. Le dénouement est un message fort, qui interpellera forcément le jeune public, et fera de ce roman un souvenir marquant dans la mémoire de chacun. 

étoileétoileétoileétoileétoileétoile

Ce voyage initiatique prend aux tripes, et bouleverse le lecteur qui ne s'attendait pas à autant d'émotions dans un roman jeunesse de ce genre. Dan Gemeinhart a tout écrit dans la demi-mesure, sans jamais tomber dans le pathos. Ce roman est à découvrir, pour ce combat d'une volonté contre l'inéluctable destruction du corps., mais je vous aurai averti, âmes sensibles préparez vos mouchoirs. 
Je remercie les Éditions Robert Laffont et surtout toute l'équipe de La Collection R Jeunesse de leur confiance.

 

R jeunesse

 

Signature

13 janvier 2017

Lyman Frank Baum - "Le magicien d'Oz".

1

BAUM Lyman Frank - "Le magicien d'Oz".

248 pages.

7 ans.

Éditions Usborne (2016).

« Dorothée, la petite orpheline au rire cristallin, vit avec son chien Toto dans une ferme retirée du Kansas, auprès de son oncle Henri et de sa tante Em. Rien ne semble devoir perturber son existence paisible et joyeuse...jusqu'au jour où un formidable cyclone vient tout bouleverser. Encore assommés par le choc, Dorothée et son compagnon se réveillent, le lendemain matin, dans une bien curieuse contrée...Ici ,les sorcières ressemblent à des fées, les arbres sont doués de parole et les rêves les plus fous se réalisent. A condition, bien sûr, de les formuler devant le Grand Magicien d'Oz. Se lançant à la recherche du mystérieux personnage, la fillette croise en chemin, l'Epouvantail sans cervelle, le Bûcheron en Fer Blanc et le Lion Poltron, qui ont, eux aussi une demande de la plus haute importance à présenter au Magicien.»
INCIPIT"Dorothée vivait au milieu des grandes plaines du Kansas avec son oncle Henri, qui était fermier et sa tante Em, sa femme."

12

Les contes illustrés des Éditions Usborne sont tous plus beaux les uns que les autres, et ils abordent majoritairement des classiques de la littérature principalement anglo-saxonne mais aussi mondiale. Le dernier en date a être passé sur Just One More Page est l'histoire de "Heidi". Lorsque j'ai vu que Usborne publiait pour le mois de décembre "Le magicien d'Oz", ce grand classique édité une multitude de fois, et même réalisé aussi bien en film, en dessin animé ainsi qu'au théâtre.  Il m'était impossible de passer à côté de ce livre, en tant qu'objet mais aussi en tant que découverte littéraire majeure. Heureusement pour moi, un esprit malin et de couleur rouge me l'apporta. Heureux soit-il!

Le livre, au texte intégral, est un bel objet en lui-même. Avec sa couverture bombée, son marque-page satiné vert émeraude, et ses illustrations magnifiques, réalisées par Lorena Alvarez Gomez. Elles sont délicatement semées au gré des pages, en petit format, ou sur une page entière, c'est selon. La mise en couleur est très soignée et plus qu'àgréable à regarder. 

Les personnages sont tous très attachants, et Franck L. Baum a fait preuve d'une grande imagination en écrivant ce conte. On y rencontre un épouvantail qui parle, un lion poltron, un bûcheron en fer-blanc, une reine des souris, des singes ailés, des méchants pas si méchants que ça  mais qui ont la grosse tête, des arbres de combat et pleins d'autres choses totalement fantastiques.

En plus de ces rencontres qui ne manquent pas d'originalité, Dorothée qui a été emportée par un cyclone, doit demander de l'aide au magicien d'Oz pour retourner chez elle. La fillette, durant sa quête va vivre de nombreuses aventures avec de l'amitié, de l'entraide, un peu de danger, et chacun va se dépasser et découvrir qu'l ne se limite pas à ce qu'il pensait. 

Ce conte se veut non-violent ni moralisateur, mais il en devient un peu fade. La série en lien avec le monde d'Oz a été écrite à partir de 1900, et depuis ce temps de l'eau a coulé sous les ponts.Je ne peux m'empêcher de penser aux  "Chroniques de Narnia"  pour lesquelles j'avais ressenti ce côté un peu désuet. A la fin de l'ouvrage, est proposée une biographie de l'auteur Lyman Frank Baum. ce qui est très intéressant, lorsque l'on sait que le texte est paru il y a plus de 100 ans. 

11

Cette histoire raconte le voyage initiatique de Dorothée au pays d'Oz, avec ce qu'il faut d'amitié, de bons sentiments et d'aventures. L'imagination prolifique de l'auteur en fait une oeuvre fantastique avec des découvertes plus qu'originales comme les singes ailés. Le lecteur ressent néanmoins que c'est une  histoire d'un autre temps. Un classique à (re)découvrir!

usborne

 

Signature

Posté par Felinana à 07:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


12 janvier 2017

Jeanne Willis - "Pingouins en pagaille, tome 4: Noël en délire".

10

WILLIS Jeanne - "Pingouins en pagaille, tome 4: Noël en délire"

176 pages.

8 ans.

Éditions Nathan (2016).

«Ces pingouins-là ne savent pas voler, mais ils savent s'amuser ! C’est Noël au zoo ! Les pingouins déballent une montagne de cadeaux trouvés près de leur enclos. Mais surpris par le père Noël, ils sautent dans sa hotte et se retrouvent embarqués sur son traîneau ! Destination : une école maternelle ! Au programme : fabrication de guirlandes, décoration du sapin, et… batailles de boules de neige !»

12

Les nouvelles aventures de la bande des petits manchots est de retour dans un quatrième tome, avec une thématique bien de saison, avec cette neige qui se profile à l'horizon: Noël. Dans le zoo de nos petits amis, le Père-Noël fait une petite escale, et cette bande de petits curieux décident d'aller voir un peu se que cache tous ces paquets multicolores, et les ennuis commencent...

Plein d'humour, et composé d'illustrations monochromes, ce petit roman déborde d'énergie et d'actions. C'est avec plaisir que les lecteurs en herbe vont retrouver la bande de petits manchots, et autres pingouins: Salto, Looping, Lutz les gorfous sauteurs;  Bulle, Gloria, Georgette et Gina les manchots pygmées, mais aussi les manchots empereurs et les manchots à jugulaires. Accessoirement on va croiser l'homme vêtu de rouge et ses rennes. Entre autres.Chaque personnage a un caractère très marqué, et c'est avec plaisir qu'on les retrouve à chaque tome. 

Jeanne Willis propose, à chaque début de livre, une petit présentation - piqûre de rappel - des différents protagonistes, ce qui est très agréable et permet de se remémorer leurs dernières aventures. Chaque tome pouvant se lire indépendamment les uns des autres. Au fil du temps les adeptes de cette série deviendront incollable sur les différences entre les différentes espèces de manchots, et les pingouins. 

 

11

Encore une fois les aventures des ces manchots, à ne pas confondre avec des pingouins - attention! - sont encore pleines de fantaisie et d'humour. Cette bande d'amis, aux idées plus folles les unes que les autres, mais très soudés devant l'adversité plairont encore une fois beaucoup aux jeunes lecteurs. Y'a plus qu'à!...
Je remercie les Éditions Nathan de leur confiance.

Les pingouins en pagaille:

1. Zizanie au zoo.

2. Opération poussins

3. L'abominable bête des neiges

4. Noël en délire. 

 

Nathan

Signature

Posté par Felinana à 07:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

11 janvier 2017

Kiera Cass - "La sirène"

Cass

CASS Kiera - "La sirène".

342 pages.

Éditions Robert Laffont - R (2016).

«Kahlen est une Sirène, vouée à servir son maître l'Océan en poussant les humains à la noyade. Pour cela, elle possède une voix fatale à qui a le malheur de l'entendre. Akinli, lui, est un beau et gentil jeune homme, qui incarne tout ce dont Kahlen a toujours rêvé. Tomber amoureux a beau leur faire courir un grave danger à tous les deux, Kahlen ne parvient pas à garder ses distances. Est-elle prête à tout risquer pour écouter son cœur ?»

 

6 - Bon moment de lecture

Il est toujours très difficile pour un auteur - du moins je le suppose - de rebondir après avoir écrit une série littéraire - telle que "La sélection" et les hors-série qui ont suivis - qui a eu du succès, car invariablement le vilain lecteur va comparé, et étant bien souvent un perpétuel insatisfait, il est certain que ce nouveau roman essuiera des critiques. 

L'univers que Kiera Cass a choisi d'exploité est pour le moins original, à savoir celui des sirènes. Le lecteur sent qu'elle prend plaisir à développer le contexte de l'histoire, et il faut bien l'avouer sa revisite du mythe des sirènes est vraiment bien exploité, avec notamment cette ambivalence de caractère, à la fois séductrice et destructrice. 

L'intrigue que construit Kiera Cass autour de ces êtres surnaturels est captivante, néanmoins la romance qui émerge des flots n'est qu'un élément secondaire du récit. Elle manque nettement de consistance et pâtit un peu du contexte de l'histoire qui la fait passer au second plan. Il est surprenant que l'idylle entre Kahlen et Akinli ne soit pas davantage mise en valeur sachant l'importance qu'ont les romances pour l'auteur. 

L'héroïne est sympathique mais un brin trop passive par moments, voire énervante. Les personnages du récit sont dans l'ensemble attachants, et le roman se lit avec fluidité. Il est d'ailleurs intéressant de savoir que "La sirène" est le premier roman écrit par Kiera Cass, bien avant "La sélection". Elle l'a retravaillé avant cette nouvelle publication. 

Contrairement à "La sélection" - je vous avais prévenue qu'un lecteur ne peut s'empêcher de comparer... - ce roman est un One shot, qui aurait eut le mérite d'être davantage détaillé quant à la relation entre les deux amoureux. Le dénouement est d'ailleurs un peu abrupt, mais il devra pourtant suffire, car il n'y aura pas de suite. 

étoileétoileétoileétoileétoileétoile

Une lecture fluide qui aurait mérité d'être lu pendant l'été, à cause de la présence de l'océan.  La thématique du monde des sirènes est très originale et bien développée par Kiera Cass, et je ne crois pas avoir jamais lu un roman sur ce sujet. "La sirène" reste pourtant en deçà de "La sélection" et j'attends avec impatience le prochain roman de l'auteur pour étancher ma curiosité. 
Je remercie les Éditions Robert Laffont et surtout toute l'équipe de La Collection R de leur confiance.

 

R

 

Signature

Posté par Felinana à 07:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

10 janvier 2017

Virginie Aladjidi & Caroline Pellissier - "Mes premières histoires de la bible"

10

ALADJIDI Virginie et PELLISSIER Caroline - "Mes premières histoires de la bible"

70 pages.

2 ans.

Éditions Nathan (2016).

«Dans un écrin précieux, 7 livres à lire avant d'aller se coucher pour découvrir les merveilleuses histoires de la Bible. Adam et Eve, L'arche de Noé, David le petit berger, Moïse, La belle histoire de Noël, Jésus et les enfants, La joie de Pâques.»  

12

Les Éditions Nathan ont déjà publié de grands ouvrages gigogne de ce type, "5 minutes avant d'aller dormir" et "5 minutes de calins avant d'aller dormir". La thématique de cet ouvrage est toute différente mais la présentation est la même. Un grand livre renferme 7 plus petits livres qui racontent chacun une histoire. Sept histoires pour pouvoir en raconter une chaque soir de la semaine, pendant le rituel du coucher.

La bible est mise à la portée des plus jeunes au travers de sept histoires: "Adam et Eve", "L'arche de Noé", "Moïse sauvé des eaux", "David le petit berger", "La merveilleuse histoire de Noël", "Jésus et les enfants", "La joie de Pâques". Les récits ont été adapté au public visé, tout en simplicité et en douceur. 

Ces petits albums sont très bien fait pour aborder "la religion" avec les tout-petits, mais plus exactement le pourquoi de toutes ces fêtes. La période de Noël est tout à fait appropriée à la découverte de ces histoires. Lorsque l'enfant sera un peu plus grand, il pourra aborder ces questions avec des ouvrages plus détaillés et plus explicites, s'il le désire. 

Comme les deux ouvrages précédents, la couverture n'a pas survécu plus de quelques mois aux petites mains de CuiCui & PiouPiou et à leur volonté de faire entrer le livret dans son espace de rangement. En même temps, le présentoir est très joli, mais je dois bien avoué que cela m'a arrangé car on pouvait enfin placer ces histoires avec toutes les autres dans la bibliothèque... ^^

11

Une jolie initiation à la bible, qui sans être du "fanatisme" - je plaisante :) - permet au tout-petit de découvrir la religion, et le pourquoi de toutes ces fêtes auxquelles il participe avec joie; surtout pour manger les chocolats. Cela permet l'amorce d'une certaine ouverture d'esprit, maintenant ne reste plus qu'à découvrir les autres.

Je remercie les Éditions Nathan de leur confiance.

image001

 

Signature

Posté par Felinana à 15:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

09 janvier 2017

Françoize Boucher - "Happy stickers".

10

BOUCHER Françoize - "Happy stickers"

80 pages.

8 ans.

Éditions Nathan (2016).

« Colle ! Décolle ! Recolle ! Rigole ! Une incroyable collection d’autocollants fluo joyeux et fous, à coller partout ! Coller des stickers partout : c'est tendance et ça fait un bien fou. Retrouve l’univers drôle poétique et fluo de Françoize Boucher dans un FABULEUX livre d’autocollants originaux et super marrants ! Une collection à thèmes pour tout redécorer et détourner dans ta vie quotidienne : 400 mini ou maxi stickers de folie pour ta maison, ta chambre, tes copains, tes parents, la fête, les cadeaux, Noël et les anniversaires, la salle de bain, la cuisine, toutes tes affaires de ton agenda à ton frigo ou ton vélo… Sans oublier les indispensables stickers « bonnes ondes » ou « super zanimos ». Et c’est génial : ils sont repositionnables, si tu les décolles, ils ne laissent même pas de trace ! À TOI DE JOUER !»

12

Françoize Boucher est de retour. Après "La vie magique" et "Le livre qui te dit enfin tout sur l'amour"; elle revient avec sa bonne humeur et sa joie de vivre, pour décorer, à l'aide de 400 autocollants, la vie des enfants et de leurs parents. 

Avec des couleurs toujours plus fashy, dans les rose/orange fluo, l'auteur propose une variété incroyable de mots et de doodles à coller partout dans la maison, dans la chambre, à offrir aux copains, aux amoureux, aux parents, pour des occasions un peu spéciales comme les anniversaires ou Noël; à coller aussi sur les cahier, sur la porte, sur l'ordinateur, sur toutes sortes d'objets, etc. Il y a également une foule d'expressions comme "ça craint du boudin", "Vive la pizza", "mort aux légumes! Vive les frites!!", "Mort au lundi", "je hais les maths", "crise d'ado grave", "Tête de gnome!", "Vive la joie", "bonne étoile", "Smile", et ainsi de suite. La dernière page propose une collection de badges divers et variés. 

Dans son style inimitable de doodling, et gribouillage sur un coin de table, Françoize Boucher se met à la portée des enfants au bord de la crise d'adolescence, afin qu'ils expriment leur pensée de façon positive. L'auteur aime, au travers de ses ouvrages envoyer une good vibe au monde entier. Et le côté délirant de ces albums mettra à coup sur le sourire aux lèvres des petits curieux. 

11

 

Ce petit album d'autocollants pour pré-adolescents mettra le smile dans toute la maison et à l'école. Et oui, même les mamans car les stickers ne laissent pas de trace de colle, où qu'ils soient apposés. Un bon petit moment de délire et de décoration en perspective. Cool!
Je remercie les Éditions Nathan de leur confiance.

Nathan

Signature

Posté par Felinana à 07:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

08 janvier 2017

Alexis Aubenque - "Tu ne manqueras à personne".

Aubenque

AUBENQUE Alexis - "Tu ne manqueras à personne".

378 pages.

Éditions J'ai lu (2016).

« À Pacific View, le jour de la rentrée des classes, Lucy, une adolescente mal dans sa peau, est retrouvée assassinée dans les toilettes de son lycée. La brutalité du meurtre met l’établissement et la ville entière en émoi. L’enquête est confiée au lieutenant Gregory Davis, dont le fils Raphael fréquente la même école que la victime. Parallèlement, Faye Sheridan, journaliste tenace au San Francisco Chronicle, mène ses propres investigations et va prendre tous les risques pour qu’éclate la vérité.»

INCIPIT: "Le Lieutenant Gregory Davis entra dans l'atelier de son épouse."   

3 - Bon moment de lecture

 

"Tu ne manqueras à personne" est le second opus de la série Pacific View, dont le premier tome est "Ne crains pas la faucheuse". Le fait de ne pas avoir lu ce dernier n'est pas handicapant outre mesure, car chaque enquête se suffit à elle-même. Par contre, la psychologie des personnages s'est déjà tissée dans le premier tome, et le lecteur loupe peut-être quelque chose, mais il comprend quand même l'ensemble du roman.

Dès les premières pages, le lecteur est plongé dans l'action. Le roman début dans l'horreur avec l'assassinat sordide d'une lycéenne dans les toilettes de son école, et dès cet instant, le lecteur est happé par cette plume, fluide et insidieuse, qui pousse à suspecter tout le monde et à essayer d'élaborer des théories plus que tordues qui se révèlent aussi fausses que l'on peut le penser. 

La psychologie des personnages est bien établie, et le lecteur, de ce fait, à l'impression de les côtoyer durant l'enquête. Alexis Aubenque donne une épaisseur à chacun qui rend ce récit d'autant plus horrible qu'il pourrait être vrai. Gregory Davis - son image de père est très attachante - est d'un autre genre que Tracy Bradshaw ou Nimrod Russel dans "Tout le monde te haïra"; mais on a néanmoins envie de l'aider et de le suivre davantage. 

Les personnages sont nombreux. Les chapitres sont courts. Le rythme du roman est enlevé et le lecteur ne va pas pouvoir résister. L'intrigue est captivante et il n'y a aucune longueur. L'auteur nous mène juste par le bout du nez de la première à la dernière page du livre. A peine croit-on avoir compris en partie l'intrigue qu'un élément vient mettre en pièce nos théories fumeuses. Entre l'enquête et la vie privée plus que prenante des personnages, le lecteur ne respire pas un instant, et serait même plutôt du genre tendu à plusieurs reprises...

étoileétoileétoileétoileétoileétoile

Ceci est le second roman que je lis d'Alexis Aubenque, avec beaucoup de plaisir et de curiosité. Dans ma PAL m'attend bien au chaud, le second opus des aventures de Nimrod et Tracy: "Aurore de sang", que j'ai également hâte de découvrir, mais si j'ai un instant j'aimerai beaucoup découvrir 'Ne crains pas la faucheuse", qui s'il est aussi bien écrit que cette suite, promet une lecture de tuerie!^^

Je remercie les Éditions Robert Laffont et la Collection R de leur confiance.

 

  

 

 

Signature

Posté par Felinana à 07:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,