17

GUITTON René - "Athur et Paul, la déchirure".

288 pages.

Éditions Robert Laffont (2018).

«« Les deux Français se battaient. On avait l’impression qu’ils voulaient donner à cette joute une forme de grand final et qu’ils cherchaient à mourir ensemble. Rimbaud est rentré chez nous surgissant de la foudre. Verlaine gisait, livide et glacé, le regard au vague, dans un chemin envahi de ronciers. Des liasses manuscrites débordaient de sa besace tels les restes d’un pauvre destin. Il balbutiait des mots dénués de sens. Un voile épais de flocons descendait du ciel et le rideau tombait sur ce désastre sans retour, sur une poésie qui portait en elle un peu d’immortalité. L’histoire de ces poètes semble s’achever ici, comme une oeuvre qui se referme pour se déployer, un jour peut-être, dans la mémoire des hommes. » Ce roman a pour toile de fond la guerre de 1870 et la Commune. Rimbaud et Verlaine, ivres d’absinthe et de liberté, vivent leur épopée sulfureuse entre Paris, Bruxelles, Londres, Stuttgart, avec pour principal témoin un pasteur luthérien allemand. D’autres figures croisent leur destin, Hugo, Baudelaire, Marx, Napoléon III, Louise Michel, Henry Dunant et un juge belge viscéralement homophobe. Paul cherche l’apaisement dans l’illumination religieuse, Arthur s’étourdit dans son errance marginale, et l’aventure passionnelle se termine au coeur du Wurtemberg où Rimbaud confie à Verlaine ses derniers poèmes, comme un ultime legs à la littérature.»

INCIPIT: "La ville est triste et grise ce matin d'avril où l'histoire mord la nuque des anglais." 

6 - Bon moment de lecture

En tant que lectrice, j'ai une faiblesse, dès qu'il est fait allusion à Arthur Rimbaud. Peut-être que parce que lorsque j'étais petite, ma rue portait son nom. Je ne sais mais plusieurs romans documentés faisant allusion au poète sont passés entre mes mains comme celui de Thierry Beinstingel "Vie prolongée d'Arthur Rimbaud".

Arthur et Paul. Deux poètes maudits, dévorés par leur soif de liberté et leur passion excessive. De Paris où ils se rencontrent, jusqu'à Stuttgart où cette exclusivité exigeante s'achève, les deux hommes auront aimé et souffert avec l'intransigeance des êtres de génie qu'ils étaient.

René Guitton présente avec ce roman, un écrit très documenté, avec des recherches croisées sur la vie des deux poètes, mais également de leur oeuvre et de leurs correspondances respectives. Cette oeuvre de fiction biographique est donc basée d'une part sur une grande majorité d'éléments véridiques; et romancée d'autre part. Au fil du récit, l'auteur insère quelques oeuvres d'Arthur Rimbaud et de Paul Verlaine, mais il leur donne également la parole. 

Le lecteur suit ces deux années que couvre la relation entre Verlaine et Rimbaud. Deux hommes que tout oppose hormis leur poésie. Verlaine est enlisé dans une vie qui ne le fait plus vibré lorsqu'il rencontre Arthur Rimbaud, cet être jeune ayant soif de liberté. Cet homme lumineux, aux semelles de vent. Leur passion, car s'en est une, va être incontrôlable, faisant fi des frontières et des conventions de l'époque. Gorgés de littérature et d'absynthe les deux hommes vont vivre l'amour, mais aussi la violence. Qui s'achèvera par un coup de feu. 

René Guitton propose à travers cette oeuvre un roman biographique de Paul Verlaine et d'Arthur Rimbaud. Un roman de passion qui enverra Verlaine croupir en prison pour expier sa faute, mais aussi son penchant. A travers ces pages, le lecteur va découvrir Paris en 1870 et après, avec l'insurrection de la commune de Paris, qui fut une période particulière de la capitale, assez sanglante par ailleurs. Cette part d'Histoire est intéressante à découvrir mêlé à la vie de deux grands poètes français. 

étoileétoileétoileétoileétoileétoile

 

Ce roman, cette fiction biographique retrace la passion qui dévora pendant plusieurs mois Paul Verlaine et Arthur Rimbaud. Une lecture intéressante qui permet d'approfondir et d'amener la tragédie qui clôtura cette idylle. La découverte de la vie de ces génies, qui finalement sont aussi terre à terre que le lecteur lambda, et donna naissance à quelques uns des plus beaux poèmes de leurs oeuvres. 

Je remercie les Éditions Robert Laffont de leur confiance.

              Robert Laffont              

Signature