Gaiman

          4ème de couv.

D'un côté, il y a Wall, paisible village niché au sein d'une calme forêt anglaise. De l'autre, le Pays des Fées, univers d'enchantements, de sorcières, de licornes et de princes sanguinaires. Entre les deux, il y a le mur, l'infranchissable et épaisse muraille qui ceint le hameau et le sépare de Féerie. Infranchissable ? Pas tout à fait, puisque tous les neuf ans s'ouvre la Foire des Fées qui, durant un jour et une nuit, permet aux deux mondes de se rencontrer. Dans certaines circonstances, cependant, attendre si longtemps pour pénétrer en Féerie est impossible. Car quand on s'appelle Tristan Thorn et que l'on a promis à sa belle l'étoile filante tombée du firmament de l'autre côté du Mur, aucun obstacle ne saurait s'élever contre l'amour...

          Première phrase.

"Il était une fois un jeune homme qui voulait conquérir l'Elue de son Coeur." 

          Citations.

"Son visage...

- Deux yeux? Un nez? Une bouche? Et tout l'toutim?

- Evidemment.

- Bon, ben, tu peux sauter l'couplet. On f'ra comme si tu l'avais déjà chanter."

"Parce que, déclama Tristan, tout amoureux a le coeur d'un fou et l'âme d'un ménestrel."

"Ce n'est pas bien difficile de posséder quelque chose. Ou toutes choses, d'ailleurs. Il suffit de savoir que c'est à toi et puis d'être prêt à t'en séparer."

          Lilly's feeling.

De Neil Gaiman, je n'ai lu qu'un seul livre "Coraline" qui est aussi assez spécial dans son genre. Voici donc ma seconde lecture de cet auteur assez atypique de par son imagination. "Stardust" est un roman dont la structure plutôt rare est celle du conte, sachant que j'ai fait une formation sur le conte et que j'adore ce genre littéraire au point de collectionner les classiques, peut-être que cet aspect a fait que je ne pouvais qu'apprécier ce livre.

Tout le folklore féerique y est présent de la sorcière à la grosse verrue jusqu'à l'objet enchanté et au sortilège, de nombreuses références littéraires émaillent également le récit, mais je n'en ai reconnu que certaines, étant loin d'être une érudite.

La trame du conte est présente mais également les personnages essentiels, le héros, sa quête qui se révèle toute différente de ce qu'il envisageait, les méchants, les obstacles, ceux qui vont l'aider, et j'en passe. Tristan est le héros et un jeune homme dont la naïveté va le pousser au delà de ses limites. Les personnages sont attachants, même les - enfin "le" - méchants, c'est pour dire (sauf la sorcière vieillissante, celle-là ne m'a pas trop plu. Il en faut bien).

La plume de l'auteur est poétique et volontairement un peu rétro, parsemé de pointes d'humour. C'est un petit bonus pour recréer l'atmosphère rétro qui se dégage des contes classiques. "Stardust" a été très agréable à lire et m'a donné envie de découvrir d'autres romans de l'auteur et en particulier "neverwhere".

          En bref.

Un conseil, pour apprécier ce court roman à sa juste valeur, lisez-le avant de regarder le film!! C'est ce que j'ai fait, et j'ai adoré le roman...et bien sûr le film.

          Note          étoileétoileétoileétoileétoileétoileétoileétoile

          Pour en savoir plus sur l'auteur et sur le livre.

          D'autres avis.

livraddict_logo_newc  babelio  Booknode  goodreads

ABC

Signature