Rozenfeld

          4ème de couv.

Elle a 18 ans, il en a 20. À eux deux ils forment le Phænix, l'oiseau mythique qui renaît de ses cendres. Mais avant de le devenir, ils devront se retrouver et s'unir dans un amour pur et éternel...

Depuis l'origine du monde, le Phænix meurt et renaît perpétuellement de ses cendres. L'être fabuleux est constitué de deux âmes sœurs. À chacune de ses résurrections, ses deux moitiés doivent se retrouver et s'aimer pour reformer l'oiseau légendaire. Car lui seul a le pouvoir d'éloigner les menaces qui pèsent sur l'humanité. Malheureusement, les deux amants ont été séparés et l'oubli de leurs vies antérieures les empêche d'être réunis... Aujourd'hui, dans le Sud de la France. Anaïa a bientôt dix-huit ans. Elle a déménagé en Provence avec ses parents et y commence sa première année d'université. Passionnée de musique et de théâtre, Anaïa mène une existence normale. Jusqu'à cette étrange série de rêves troublants dans lesquels un jeune homme lui parle et cette mystérieuse apparition de grains de beauté au creux de sa main gauche. Plus étrange encore : deux garçons se comportent comme s'ils la connaissaient depuis toujours... Bouleversée par ces événements, Anaïa devra démêler le vrai du faux, comprendre qui elle est vraiment et qui saura la compléter. Elle devra souffler sur les braises mourantes de sa mémoire millénaire pour redevenir elle-même. S'ouvriront alors les portes d'une nouvelle réalité dans laquelle amour et fantastique sont étroitement liés.

          Première phrase.

"Enfin. Un signe. Être séparé d'elle était la pire des tortures."

          Lilly's feeling.

J'ai été très heureuse de découvrir une nouvelle fois un titre de la collection R (^^), et remercie chaleureusement les Éditions Robert Laffont et plus particulièrement Stéphane-Laure de la Collection "R" pour ce partenariat.

J'apprécie de plus en plus la collection R dont les romans, au style varié, sont toujours parés de très belles couvertures, et celle-ci n'est pas en reste. Et même si l'apparence ne fait pas tout, c'est quand même très agréable d'avoir un joli roman dans les mains. Un bonus non négligeable.

Durant les premières pages, j'ai eu très peur de lire une version française de Twilight, plusieurs similitudes se mettaient en place, et j'ai failli lever les yeux. Mais seulement failli. Car, malgré une trame un peu plate, qui s'explique par le fait que ce roman soit un premier tome, il y a des éléments plutôt positifs qui me font dire que cette lecture fut agréable.

Une fois n'est pas coutume, l'héroïne (au prénom plutôt original) vit en France et je trouve que ça change des histoires pour jeunes adultes et de leur carcan américain avec bien sûr les stéréotypes qui en découlent. Le lecteur lambda reconnaîtra facilement le train de vie d'Anaïa, et l'identification (notamment pour les filles) sera évidente et facile.

Anaïa n'a rien de particulier, ni bimbo, ni super cerveau, elle n'a pas de pouvoir particulier. Seul, le fait qu'elle soit viloncelliste la démarque des autres filles de son âge. Et d'ailleurs la musique va prendre une part importante dans le roman.

C'est la première fois que je lis un roman qui incorpore de cette façon les réseaux sociaux, mais surtout la musique, qui est présente tout au long de l'histoire. Cela donne une atmosphère très particulière à l'histoire. J'ai trouvé très intelligent de mettre la playlist des morceaux à la fin du livre. Et en plus c'est super pratique pour moi qui avait commencé à noter les pages où étaient cités les morceaux pour ensuite aller sur le net les écouter. Comme je ne l'ai pas encore fait, je ne peux pas donner mon opinion sur ces derniers, je peux juste dire que je connais le premier morceau de Bach et que c'est un classique pour le violoncelle. ^^

Concernant le mythe sur lequel repose toute l'histoire, il n'est pas particulièrement mis en avant dans ce tome, et le côté fantastique est très peu présent, au profit des personnages. J'espère que cet aspect sera davantage développé par la suite. L'écriture de Carina Rozenfeld est fluide et Phaenix se démarque des autres romans Y.A. que j'ai lu, même s'il conserve quelques éléments de base comme le triangle amoureux par exemple... Par contre la fin de Phaenix ne m'a absolument pas surprise, même si j'ai eu l'impression que l'auteur voulait finir sur une sorte de cliffhanger.  

          En bref.

Une histoire dont l'auteur maîtrise parfaitement l'ambiance, et qui reste dans la tête quelques jours encore. Mon premier livre avec une BO. ^^

          Note          étoileétoileétoileétoileétoileétoile

          C'est une série: le tome suivant "le brasier des souvenirs" - le tome précédent "les âmes soeurs".

          Pour en savoir plus sur l'auteur et sur la série.

          D'autres avis.

livraddictlogo  babelio  Booknode  goodreads

logo rderobertlaffont

63977422_p