7

COPELAND Sam - "Charlie se change en poulet".

257 pages.

Éditions Robert Laffont - R Jeunesse (2019).

«Charlie a beau essayer de voir les choses du bon côté, il a 4 raisons d’être anxieux : son grand frère (qui est à l’hôpital), ses parents (eux aussi très angoissés), la brute de l’école qui adore s’en prendre à lui, le fait qu’il ait commencé à se transformer en animal ! Même si tous les enfants rêvent de posséder un superpouvoir, Charlie n’a aucune envie de se métamorphoser en poulet pendant le spectacle de fi n d’année. Avec l’aide de ses trois meilleurs amis, il va devoir trouver un moyen de contrôler ce pouvoir complètement dingue ! Charlie se change en poulet fera se tordre de rire petits et grands, dans la plus pure tradition de Roald Dahl et de David Walliams !»
INCIPIT: "Voici Charles McGuffin. Ce n'est pas vraiment lui."

6 - Bon moment de lecture

Particulièrement fan de la Collection R Jeunesse qui a toujours des choix judicieux et originaux quant à ses romans, j'ai particulièrement apprécier cette histoire particulièrement hilarante. Il est probable que dans peu de temps je la relise en compagnie de CuiCui & PiouPiou.

Charlie est un jeune garçon en pleine période de stress. Son grand frère est hospitalisé et un enfant l'embête régulièrement à l'école. Hors voilà que maintenant il se transforme en animal. C'est fou! Il a bien essayé d'en parler à sa mère, mais ce n'est même pas envisageable pour elle. Alors il s'en sort comme il peut. heureusement ses trois meilleurs amis sont au courant et vont l'aider comme ils peuvent. Mais il préfère garder le secret de ses métamorphoses en cas où cela tomberait dans des oreilles mal intentionnées. 

Sam Copeland a travers des situations cocasses et beaucoup - mais alors beaucoup - d'humour et de drôleries aborde un mal auquel les enfants, de plus en plus jeunes, sont exposés à causes de leur environnement, mais aussi par l'intermédiaire des adultes: le stress quotidien. Charlie en est un bon représentant avec toutes les galères qui lui tombe sur la tête en même temps. Sa réponse est la métamorphose. Si tout le monde pouvait faire ça...

Les causes de stress de Charlie sont également des thématiques assez difficiles à traiter comme la maladie ou le harcèlement. Vus avec autant de drôlerie, les événements que vit le pauvre garçon sont dédramatisés et permettent ainsi de prendre un peu de recul face à ces situations de stress qui du coup a beaucoup moins d'impact. Chacun de ces sujets est traité avec légèreté et "superficialité" - du point de vu d'un adulte j'entends - mais c'est bien suffisant pour le jeune lecteur qui est plus intéressé de savoir comment Charlie va se sortir de ses problèmes que de s'appesantir sur la maladie de son grand frère par exemple. 

Le ton du roman est donné dès les premières phrases et le côté interactif est vraiment un plus. Ainsi Sam Copeland s'adresse directement à son jeune lecteur pour le prendre à parti, ou expliquer un mot ou une situation. Il est totalement impliqué et d'autant plus attaché à sa lecture qu'il ne la lâchera pas avant de savoir comment Charlie s'en sort. 

étoileétoileétoileétoileétoileétoileétoile

Une lecture dédramatisante et bourrée d'humour qui plaira à coup sûr aux jeunes lecteurs et s'attacheront aux pas de Charlie pour le soutenir face à cette période plutôt stressante de sa vie. Un grand moment de détente et de rire. Une bonne découverte. ^^
Je remercie les Éditions Robert Laffont et surtout toute l'équipe de La Collection R Jeunesse de leur confiance.

R jeunesse

Signature