Kahaney

KAHANEY Amélia - "Les cœurs brisés, livre 2: les invisibles".

398 pages.

Éditions Robert Laffont - R (2015).

« Après un dramatique accident qui a littéralement arrêté son coeur, Anthem Fleet a hérité d'une longue cicatrice sur le torse, mais surtout d'une force qu'elle doit toujours apprendre à maîtriser. Si ces nouveaux pouvoirs l'ont aidée à venger la mort du garçon qu'elle aimait, ils l'ont aussi amenée dans les bas-fonds sordides de Bedlam où elle s'est battue contre un réseau de criminels notoires. Or Anthem ne veut pas être cette héroïne dont la ville a pourtant cruellement besoin : elle souhaite juste aller au lycée, reprendre ses cours de ballet et aider Ford à récupérer de la lourde opération qui lui a sauvé la vie. Hélas, celui-ci n'est plus que l'ombre de lui-même. Mais lorsqu'un mystérieux groupuscule qui se fait appeler « Les Invisibles » se met à attaquer la population privilégiée de Bedlam Nord, la vie d'Anthem bascule une nouvelle fois. Au début, les menaces des Invisibles ressemblent à des canulars sans conséquence. jusqu'à ce que meurent les premières victimes. Anthem n'a alors plus le choix : il lui faut reprendre du service pour empêcher Bedlam de sombrer définitivement dans le chaos.»

INCIPIT: "Le printemps est enfin arrivé à Bedlam, et de la piste monte un parfum de roses fraîchement écloses  (ça sent le pop-corn et le crottin aussi)." 

6 - Bon moment de lecture

Les couvertures de cette série sont vraiment magnifiques. J'adore! Sobriété et mystère. On ne peut s'empêcher de penser en les regardant, que le roman va s'axer sur un côté steampunk et révolution industrielle. Pas du tout, du moins pas la moindre trace de Steampunk dans ces pages, tant pis pour moi. Mais le côté révolution, univers broyé par une tragédie, la lutte des classes inférieures face à la domination d'une poignée d'individus riches à millions qui se croient tout permis est passionnant. L'auteur laisse entrevoir cette ville fictive de Bedlam, en plein déclin et proche de la perdition et du chaos.

Ce second tome (Mon avis sur le 1er tome), tout aussi accrocheur, éclaire ce passé tragique d'un nouvel jour, et le lecteur doit bien avoué qu'il était loin d'imaginer ça, aussi bien concernant la ville de Bedlam que les personnages. Il y a une révélation choc vers la fin du roman qui laisse le lecteur pantois, tellement il ne s'y attend pas.

Anthem gère de mieux en mieux son côté super héroïne justicière. Le lecteur retrouve avec plaisir tous les personnages - de même que les nouveaux qui sont loin d'être dénués d'intérêt.Mais les choses ne se passe pas tout à fait comme elle l'espérait, aussi bien sur le plan personnel que sur le plan super pouvoirs. Un vrai méchant sévit dans la ville, et le problème c'est qu'il est très intelligent et semble toujours avoir une longueur d'avant. C'est rageant!

Le lecteur se laisse prendre facilement par le récit, dont il connaît déjà l'univers. L'action, les rebondissements - même les plus inattendus -  ne manquent pas. On ne s'ennuie pas un seul instant, même si certains faits sont un peu faciles, ça n'enlève rien à l'intrigue. Malgré la révélation choc dont je parlais plus haut, le lecteur n'aura pas le plaisir d'approfondir cet aspect, car le diptyque est achevé. Pas d'inquiétude, l'auteure ne laisse traîner aucun mystère ni doute. Tout s'explique. Et le dénouement est érigé à sa juste place, ni trop mièvre ni trop bref. 

 

étoileétoileétoileétoileétoileétoileétoile

 

Anthem est une héroïne, qui en deux tome a su évolué, et attiser la curiosité du lecteur par ses conflits internes et ses aventures captivantes. Le rythme de la série "Les coeurs brisés" est enlevé et ne laisse que peu de répit au lecteur. On aurait quand même bien aimé, une suite aux aventures plutôt originales de cette justicière masquée.
Je remercie les Éditions Robert Laffont et surtout toute l'équipe de La Collection R de leur confiance.

R

 

Signature