Banks          4ème de couv.

L'existence d'une bourgade au nord de l'Etat de New-York a été bouleversée par l'accident d'un bus de ramassage scolaire, dans lequel ont péri de nombreux enfants du lieu. Les réactions de la petite communauté sont rapportées par les récits de quatre acteurs principaux. Il y a d'abord Dolorès Driscoll, la conductrice du bus scolaire accidenté, femme solide et généreuse, choquée par cette catastrophe. Vient Billy Ansel, le père inconsolable de deux des enfants morts. Ensuite, Mitchell Stephens, un avocat new-yorkais poursuivant avec une hargne passionnée les éventuels responsables de l'accident. Et enfin Nicole Burnell, adolescente promise à tous les succès, qui a perdu l'usage de ses jambes et découvre ses parents grâce à une lucidité chèrement payée. Ces quatre voix font connaître les habitants du village, leur douleur, et ressassent la question lancinante - qui est responsable ? - avec cette étonnante capacité qu'a Russell Banks de se mettre intimement dans la peau de ses personnages.

          Premières phrases.

"Un chien - c'est un chien que j'ai vu, j'en suis sûre. Ou que j'ai cru voir."

          Citations.

"Je peux à peine dire leurs noms sans que la chair de mon coeur devienne comme du fer. Ce n'est pas de l'amertume; c'est ce qui arrive quand on a mangé son amertume."

"Mais ce n'étaient pas les voix des enfants que j'entendais, évidemment; c'était le souffle du vent dans kes pins au bord du terrain, là où commence la forêt, le vent froid qui déboule du nord le long de la vallée."

"(...) je jette un coup d'oeil sur le côté vers la forêt, et je reçois la forêt en pleine gueule, ce fouillis épais d'arbres et de végétation complètement impénétrable, et je me mets à penser: pourvu que ma voiture ne tombe pas en panne. Ce n'est pas le pays de Bambi, ici."

          Lilly's feeling.

J'ai lu peu de livres de la collection Babel, mais elle est très agréable à l'oeil et au toucher. La couverture quoi qu'un peu classique, laisse bien passé cette douleur rentrée que le lecteur s'attend à rencontrer au cours de cette lecture. Les pages se tournent toutes seules.

Le roman est structuré par les points de vue de différents acteurs de l'accident d'un bus scolaire dans une petite communauté du parc des Adirondack. L'auteur a choisi quatre narrateurs très différents les uns des autres, par leur âge, leur sexe et leur fonction. A travers le récit des protagonistes, le lecteur découvre les faiblesses et les douleurs de chacun. Cette solitude, cette culpabilité, cette détresse sont racontées avec des mots justes et directs. Il n'y a pas de suspense particulier ou de grandes révélations au coeur de ce drame incommensurable. Juste la vie après un terrible accident. Juste la quête d'un "coupable" pour pouvoir se décharger (en apparence) de toute cette douleur.

Encore une fois la plume de Russel Banks m'a captée. Il a une prédilection pour cette région sauvage, qui devient presque un personnage à part entière, du moins un élément à prendre en compte. Les descriptions qu'il fait de ces grands espaces des Adirondack: la force de cette beauté sauvage et la puissance de cet isolement... On s'y croirait. L'auteur décrit la vie, sans fioriture; la joie simple du quotidien puis le déchirement.

Contrairement à l'appréhension qui m'habitait en ouvrant ce livre, le récit n'est pas poignant (c'est ma sensation), et ça m'a manqué de ne pas ressentir toute l'empathie (ou au moins un minimum)dûe à cet évènement déchirant. Malgré tous ces drames individuels je n'ai jamais eu les larmes aux yeux ou ne serait-ce qu'un serrement de gorge. Tout l'art du maître est de laisser au lecteur assez d'espace pour appréhender, avec son vécu et son ressenti, cette histoire. Mais peut-être lâche-t-il un peu trop la bride?

          En bref.

Le récit, écrit par une plume magnifique, de l'accident d'un bus scolaire au milieu d'un paysage à couper le souffle. Je n'ai pas dit mon dernier mot avec cet auteur...

          Note          étoileétoileétoileétoileétoileétoile

          Pour en savoir plus sur l'auteur et sur le livre.

          D'autres avis.

livraddictlogo babelio  Booknod goodreads

 

ABC 2012

63977422_p