Clemens

          4ème de couv.

Par une nuit fatale, dans le merveilleux pays d'Alasea frappé par une malédiction, trois mages firent un ultime acte de résistance, sacrifiant tout dans l'espoir de préserver le bien. Cinq cents ans plus tard, au jour anniversaire de cette nuit sinistre, une petite fille hérite d'un pouvoir perdu depuis longtemps. Mais avant qu'elle puisse comprendre son terrible don, le Seigneur Noir lance ses monstres ailés pour la capturer et lui rapporter la magie embryonnaire qu'elle détient. Fuyant les hordes des ténèbres. Elena est précipitée vers une issue terrible... et vers la compagnie d'alliés inattendus. Formant avec eux une bande de parias et de hors-la-loi, elle va tenter de combattre les forces implacables du mal et de secourir un empire autrefois glorieux...

          Première phrase.

"Consignés à l'encre noire sur un parchemin, les mots sont le paradis des insensés."

          Citations.

"Le monde tourne comme une toupie, marquant le passage du temps. Les siècles s'envolent telles des hirondelles pressées - jusqu'à ce qu'elle apparaisse. Alors, je tends le doigt et le pose sur le monde pour ralentir sa révolution. La voilà dans le verger. La voyez-vous?"

          Lilly's feeling.

Dès les premières pages le lecteur est happé dans l'action. Ce premier tome est l'introduction à la quête d'Elena. Il fourmille d'éléments déclencheurs, qui mettent en branle des évènements et des êtres. L'héroïne, de jeune fille ordinaire, devient une sor'cière au pouvoir immense et incontrôlable, qui lui crée beaucoup de problèmes et de peine. Les forces en présence se rassemblent et le passé resurgit.

Le livre est divisé en 5 parties avec de nombreux rebondissements. Il suit la structure classique du récit de fantasy, avec des sorciers, des elfes, des gobelins, des guerriers, les forces du mal et j'en passe. Je n'ai pu m'empêcher de faire le parallèle avec le Seigneur des Anneaux, tant au niveau des personnages, que de cette quête vers les territoires du mal; mais aussi la scène dans les souterrains qui font penser à celle des forges de nains.

James Clemens a rythmé son l'histoire de telle façon que les personnages, malgré leur quantité, sont attachants. Ce ne sont pas des personnages secondaires. Tous sont liés à la Sor'cière d'une façon ou d'une autre. Le lecteur les rencontre chacun à leur tour, avant que le groupe de la quête soit formé. Il découvre leur vécu et leurs motivations. L'auteur alterne les narrateurs et permet ainsi de se familiariser avec les personnages en suivant leurs aventures avant de rejoindre Elena.

Beaucoup d'informations sont livrées au lecteur dans ce premier tome, et en plus de mettre en place l'intrigue pour la suite du récit, James Clemens sème le trouble et les interrogations. Malgré les 500 pages, l'intrigue ne décolle pas beaucoup. C'est vraiment une mise en bouche, si je peux dire. Il y a aussi des bestioles immondes et des détails sanglants (dont parfois je me serai bien passée).

          En bref.
Ce n'est pas le début d'une nouvelle saga super originale, mais elle est extrêmement prenante et bien ficelée pour entraîner le lecteur à sa suite. J'ai accroché, et je lirais le second tome que je vais m'empresser de mettre dans ma Wish-List. Si une bonne âme passe par là... ^^

          C'est une série : tome suivant "Les foudres de la Sor'cière".

          D'autres avis: Ptitetrolle, Lisalor, Otsü, Phouka, Mimipouss, Ida.

          Pour en savoir plus sur l'auteur et la saga.

          Note          étoileétoileétoileétoileétoileétoileétoile

Challenge fantasy

63977422_p