04 juillet 2012

"Kaleb" de Myra Eljundir, pp. 442 - Ed. Robert Laffon (R) - 2012.

          4ème de couv. C’est si bon d’être mauvais… À 19 ans, Kaleb Helgusson se découvre empathe : il se connecte à vos émotions pour vous manipuler. Il vous connaît mieux que vous-mêmes. Et cela le rend irrésistible. Terriblement dangereux. Parce qu'on ne peut s’empêcher de l’aimer. À la folie. À la mort. Sachez que ce qu'il vous fera, il n’en sera pas désolé. Ce don qu'il tient d’une lignée islandaise millénaire le grise. Même traqué comme une bête, il en veut toujours plus. Jusqu’au... [Lire la suite]
Posté par Felinana à 09:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

28 juin 2012

"Enquête sur la disparition d'Emilie Brunet" d'Antoine Bello, pp. 252 - Ed. Folio - 2012.

          4ème de couv. Le détective Achille Dunot souffre d'une étrange forme d'amnésie. Depuis un récent accident, sa mémoire ne forme plus de nouveaux souvenirs, si bien qu'il se réveille chaque matin en ayant tout oublié des événements de la veille. Quand le chef de la police lui demande d'enquêter sur la disparition d'Émilie Brunet, une des femmes les plus riches du pays, Achille décide de tenir un journal dans lequel il consignera le soir, avant d'aller se coucher, les... [Lire la suite]
Posté par Felinana à 09:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
31 mai 2012

"Les âmes croisées" de Pierre Bottero, pp. 424 - Ed. Rageot - 2010

          4ème de couv. "Qui veux-tu être, Nawel ? Qui veux-tu vraiment être ?" Elle le savait désormais. -Je me nomme Nawel Hélianthas... Un vœux, un simple choix, possédait-il le pouvoir d'orienter une existence entière ? - Je sollicite le droit et l'honneur de revêtir... Un mot, un unique mot pouvait-il devenir une clé ?           Première phrase. "Elle avait cinq ans la première fois qu'elle vit une armure." ... [Lire la suite]
15 mai 2012

"Lorenzaccio" d'Alfred de Musset, pp. 255 - Ed. Larousse - 1991.

          4ème de couv. Florence, 1537. Alexandre règne par la terreur, et la vertu a fui. Jusqu'à son cousin Lorenzo qui a changé de visage ! Lui qui était un modèle de pureté, il s'est fait entremetteur. Par mépris, on le surnomme Lorenzaccio. Lorenzaccio ne serait-il qu'un masque ? C'est que Renzo a un projet fou : à lui seul, il veut tuer le tyran. Pour l'approcher, le héros joue le débauché. Mais le rôle n'est pas sans risques. Très vite, le costume lui colle à la peau. Florence et... [Lire la suite]
27 avril 2012

"Oh, boy!" de Marie-Aude Murail, pp. 207 - Ed. L'Ecole des loisirs - 2008.

          4ème de couv. Siméon, Morgane et Venise Morlevent se découvrent un matin sans parents. Qui va les adopter ? Josiane, leur antipathique demi-soeur, ou leur demi-frère Bart, qui change de petit copain tous les jours et qu'ils adorent ? Le pire, c’est que Bart et Josiane se détestent... Une histoire remarquablement ficelée, une ribambelle de personnages attachants qui ont un sens aigu de la répartie, un discours intelligent et une très appréciable ouverture d’esprit : voilà... [Lire la suite]
26 avril 2012

"Le confident" d'Hélène Grémillion, pp. 310 - Ed. Folio - 2012.

          4ème de couv. Au milieu des mots de condoléances qu’elle reçoit à la mort de sa mère, Camille découvre une étrange lettre envoyée par un expéditeur inconnu. Elle croit à une erreur mais, les semaines suivantes, une nouvelle lettre arrive, tissant le roman de deux amours impossibles, de quatre destins brisés. Peu à peu, Camille comprend que cette correspondance recèle un terrible secret qui la concerne. Machination diabolique sur fond de Seconde Guerre mondiale, ce roman mêle... [Lire la suite]
Posté par Felinana à 09:23 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

25 avril 2012

"Le fantôme de l'opéra" de Gaston Leroux, pp. 498 - Ed. Le livre de poche - 1994.

          4ème de couv. Publié en 1900, Le Fantôme de l'Opéra de Gaston Leroux, est devenu un classique du roman à rebondissements. Un suspense constant, une intrigue machiavélique, des situations ambiguës et beaucoup d'humour : on se lance sans retenue à la poursuite de ce fantôme "à travers les corridors et les escaliers mal éclairés" de l'Opéra Garnier ! Créature d'autant plus étrange qu'on lui attribue des phénomènes qui coïncident avec le plus fantastique, le plus mystérieux des... [Lire la suite]
Posté par Felinana à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 avril 2012

"Quatre soeurs- Enid" de Malika Ferdjoukh, pp. 139 - Ed. L'école des loisirs - 2003.

          4ème de couv. Enid doit faire dix-sept pas de l'abribus jusqu'à l'impasse de l'Atlantique qui mène à sa maison, la Vill'Hervé. Un de moins que l'été dernier. La preuve que ses jambes allongent, donc qu'elle a grandi. N'empêche qu'elle est toujours la plus petite des cinq soeurs Verdelaine. Personne ne la croit quand elle dit qu'elle a entendu un fantôme hurler dans le parc et faire de la musique. Ni Charlie, trop occupée à réparer Madame Chaudière pour l'hiver et à arrêter de... [Lire la suite]
Posté par Felinana à 08:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
15 avril 2012

"Le dernier jour d'un condamné" de Victor Hugo, pp. 119 - E.Book - 1829.

          4ème de couv. «Encore six heures et je serai mort. Est-il bien vrai que je serai mort avant la fin du jour?» Bientôt, sa tête roulera dans la sciure. Jugé, emprisonné, enchaîne, il attend dans l'épouvante. Sa grâce lui a été refusée. «J'ai peur» - et notre peur grandit avec la sienne. L'aumônier viendra, puis les assistants du bourreau. Il montera dans la charrette, traversera la foule hideuse buveuse de sang. Au bout de la marche au supplice, l'apparition de la guillotine, et... [Lire la suite]
12 mars 2012

"Cyrano de Bergerac" d'Edmond Rostand, pp. 384 - Ed. Larousse - 2001.

          4ème de couv. La gloire d'Edmond Rostand est inimaginable aujourd'hui. Ses contemporains le tiennent pour le plus grand écrivain de tous les temps. Cyrano de Bergerac suscite une véritable adoration, indéfiniment renouvelée. On devrait encore savoir par cœur ces vers piaffants, cliquetants, étourdissants, à l'image de ce héros romantique et baroque, de ce d'Artagnan amoureux. Savant fou tombé de la Lune ou ferrailleur éblouissant, si tous les Français se reconnaissent en lui,... [Lire la suite]

Derniers commentaires
Archives