15 janvier 2019

Margaret Durrell - "Pension de famille".

DURRELL Margaret - "Pension de famille". 352 pages. Éditions Robert Laffont (2018). «En 1947, sur les conseils de sa tante Patience, une redoutable vieille fille, Margaret Durrell l’aventurière ouvre une pension de famille prétendument BCBG à Bornemouth, ville respectable du bord de mer britannique. Un divorce, deux enfants à élever, la menace d’un désastre financier : c’est assez pour tenter l’aventure, malgré les sarcasmes de ses frères. Au seuil de cette maisonnée, les péripéties et les quiproquos des... [Lire la suite]

11 juillet 2018

Elizabeth Gilbert - "Mange, prie, aime".

GILBERT Elizabeth  - "Mange, prie, aime". 507 pages. Éditions Le livre de poche (2009). « A trente et un ans, Elizabeth Gilbert possède tout ce dont une Américaine ambitieuse peut rêver : un mari dévoué, une belle maison, une carrière prometteuse. Elle devrait nager dans le bonheur, pourtant elle est rongée par l'angoisse, le doute, l'insatisfaction... S'ensuivent un divorce, une dépression et une liaison désastreuse qui la laissent exsangue et encore plus désemparée. Elle décide de tout plaquer pour... [Lire la suite]
28 avril 2018

Susie Morgenstern - "La petite dernière"

  MORGENSTERN Susie - "La petite dernière" 64 pages 10 ans. Éditions Nathan (2017). « Les PETITES dernières veulent aussi faire de GRANDES choses ! La petite Susie grandit dans les années 50, à Newark aux États-Unis, dans une famille juive de trois enfants. De trois filles plus exactement : Sandra, Effie et elle, Susie, la " petite dernière ". Et c'est son grand drame d'être la troisième. Seules ses aînées se voient confier de véritables missions par leur mère : préparer les légumes, mettre la table... Elle,... [Lire la suite]
Posté par Felinana à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
13 mars 2018

Ray Bradbury - "La baleine de Dublin".

BRADBURY Ray - "La baleine de Dublin". 416 pages. Editions Denoël (2018). « En 1953, Ray Bradbury est appelé dans les environs de Dublin par John Huston pour écrire le scénario de Moby Dick. C'est à une triple confrontation qu'est alors soumis celui qui n'était encore que l'auteur relativement obscur des Chroniques martiennes, de Farenheit 451 et d'un certain nombre de nouvelles. Confrontation avec un monstre sacré du cinéma américain, un homme au formidable appétit de vivre, à l'humeur fantasque, aux plaisanteries... [Lire la suite]
08 juillet 2015

Wallace Stegner - "Lettres pour le monde sauvage"

STEGNER Wallace - "Lettres pour le monde sauvage" 200 pages. Éditions Gallmeister (2015). « Écrivain majeur de l'Ouest américain, Wallace Stegner a grandi au début du XXe siècle dans la région des Prairies, au nord du Montana et du Dakota. Évoquant les trésors, les mirages et les gens de passage, l’auteur livre ici un témoignage sur un monde qui n’est plus. Mais un monde qui lui a appris à tendre l’oreille au bruit de l’eau des montagnes et à respecter des valeurs héroïques comme la grandeur d’âme et la dignité. Un... [Lire la suite]
06 août 2013

"Carton jaune" de Nick Hornby, pp. 284 - Ed. 10/18 - 1992.

          4ème de couv. Match après match, saison après saison, le football rythme la vie de Nick depuis qu'à onze ans son père l'a emmené assister à sa première rencontre. Qu'il vente, qu'il pleuve, que son équipe gagne ou perde, il est toujours là, supporter inconditionnel dont l'obsession dévore peu à peu le reste de l'existence. Mais la passion n'empêche ni l'humour ni la lucidité, et le fan de foot se dévoile peu à peu, dressant en creux le portrait touchant d'un homme, d'une famille et d'une... [Lire la suite]
06 avril 2012

"La tante Julia et le scribouillard" de Mario Vargas LLosa, pp. 470 - Ed. Folio - 2010.

          4ème de couv. A dix-huit ans. "Varguitas" fait mollement des études de droit, travaille un peu à la radio, écrit des nouvelles et est éperdument amoureux de la tante Julia, belle divorcée de quinze ans son aînée. Malgré les obstacles, leur amour triomphera.           Première phrase. "En ce temps-là, j'étais très jeune et vivais avec mes grands-parents dans un pavillon aux murs blancs de la rue Ocharan, à Miraflores." ... [Lire la suite]
01 avril 2012

"Ecriture" de Stephen King, pp. 350 - Ed. Livre de poche - 2003.

          4ème de couv. Quand Stephen King se décide à écrire sur son métier et sur sa vie, un brutal accident de la route met en péril l'un et l'autre. Durant sa convalescence, le romancier découvre les liens toujours plus forts entre l'écriture et la vie. Résultat : ce livre hors norme et génial, tout à la fois essai sur la création littéraire et récit autobiographique. Mais plus encore révélation de cette alchimie qu'est l'inspiration. Une fois encore Stephen King montre qu'il est... [Lire la suite]

Derniers commentaires
Archives