06

GIORDANO Raphaëlle « Le bazar du zèbre à pois »

288 pages.

Editions Plon (2021).

« Auteur star, Raphaëlle Giordano revient chez Plon avec un roman réjouissant. Après le best-seller Cupidon a des ailes en carton, l'auteur du phénomène Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une surprend et séduit une nouvelle fois. Au meilleur d'elle-même.
« Je m'appelle Basile. J'ai commencé ma vie en montrant ma lune. Est-ce pour cela que j'ai toujours eu l'impression de venir d'une autre planète ? Je n'ai pourtant pas compris tout de suite de quel bois j'étais fait. Peut-être plus un bois de Gepetto que de meuble Ikea.»
Basile, inventeur, agitateur de neurones au génie décalé, nous embarque dans un univers poético-artistique qui chatouille l’esprit et le sort des chemins étriqués du conformisme. De retour à Mont-Venus, il décide d’ouvrir un commerce du troisième type : une boutique d’objets provocateurs. D’émotions, de sensations, de réflexion. Une boutique « comportementaliste »,  des créations qui titillent l'imagination, la créativité, et poussent l'esprit à s'éveiller à un mode de pensée plus audacieux ! Le nom de ce lieu pas comme les autres ? Le Bazar du zèbre à pois.
Giulia, talentueux « nez », n’en est pas moins désabusée de cantonner son talent à la conception de produits d’hygiène. Elle rêve de sortir le parfum de ses ornières de simple « sent-bon » et de retrouver un supplément d’âme à son métier.
Arthur, son fils, ado rebelle, fâché avec le système, a, lui, pour seul exutoire, ses créations à ciel ouvert. Il a le street art pour faire entendre sa voix, en se demandant bien quelle pourra être sa voie dans ce monde qui n’a pas l’air de vouloir lui faire une place.
Trois atypiques, trois électrons libres dans l’âme. Quand leurs trajectoires vont se croiser, l’ordre des choses en sera à jamais bousculé. C’est à ça que l'on reconnaît les "rencontres-silex". Elles font des étincelles... Le champ des possibles s’ouvre et les horizons s’élargissent.
Comme dans un système de co-création, ils vont "s'émulsionner les uns les autres" pour s'inventer un chemin, plus libre, plus ouvert, plus heureux. Louise Morteuil, elle, est rédactrice en chef du Journal de la Ville et directrice de l’association Civilissime.  Elle se fait une haute idée du rôle qu’elle doit jouer pour porter les valeurs auxquelles elle croit : Cadre, Culture, Civisme… Choc des univers. Forte de ses convictions en faveur du bien commun, elle se fait un devoir de mettre des bâtons dans les roues du Bazar du zèbre à pois… Une galerie de personnages passionnés, sensibles et truculents, des embûches et surprises, des objets aussi magiques que poétiques, de l'adversité et de l'amour, l'art de se détacher des entraves par l'audace, de se libérer de la peur en osant... Le nouveau roman de Raphaëlle Giordano donne l’envie de mettre plus de vie dans sa vie et de s’approprier la philosophie phare et novatrice du zèbre : « l'audacité ». 
»

 

 

INCIPIT -  « La vie commence par un premier acte, et surtout par un lever de rideau. »

 

 

La carrière d'écrivain de Raphaëlle Giordano a décollé avec le roman « Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une ». Spécialiste en créativité et développement personnel, elle propose un concept innovant avec ce livre : le roman de développement personnel. L'idée fonctionne bien, même très bien. « Le bazar du zèbre à pois » est son quatrième roman avec un titre un peu plus court que les autres, mais toujours aussi cocasse. 

Basile est un atypique, il aime son originalité qu'il exerce avec brio dans son bazar où il ne propose que des objets provocateurs. Artiste, il crée des oeuvres provocatrices d'émotions, de sensations ou de réflexion, cela dépend de l'état d'esprit de chacun, mais d'indifférence, certainement pas. Arthur, le garçon près du radiateur, découvre cette petite boutique extraordinaire qui va changé sa vie. Mais les événements vont se compliquer avec Louise Morteuil, rédactrice en chef de La dépêche du Mont, qui n'apprécie pas cette excentricité, mère de tous les vices.

Basile, Arthur et la mère de ce dernier, Guilia, vont se rencontrer au Bazar du zèbre à pois. Attachants, en mal de changement, les personnages de Raphaëlle Girodano vont provoqué des remouds dans la tranquille petite vie de Mont-Vénus. Il suffit d'jouter un peu d'audacité à son quotidien pour voir la vie d'un oeil plus lumineux. Entre ces trois personnages vont se nouer des liens forts. Le lecteur n'aura aucun mal à s'identifier à l'un d'entre eux, ni a détesté la dame au chien. ^^ Le roman se referme sur le journal de Basile qui explique dans les dernières pages, les préceptes  et la mise en pratique de l'audacité.  

D'une plume fluide, Raphaëlle Giordano offre une lecture inspirante, vecteur de changement. Ce roman feel-good distille au gré des pages, des idées parfois poétiques, parfois philosophiques, qui risquent d'influencer la façon de voir du lecteur. Ce souffle de développement personnel, apporte une touche supplémentaire de positivité dans ce roman constructif et bienveillant. Seule la romance un peu trop nian-nian, tire un peu vers le bas ce roman. 

 

étoileétoileétoileétoileétoileétoile

 

Je remercie les Éditions Plon de leur confiance. Ce roman feel good propage des idées de développement personnel qui rendent la lecture isnpirante et poussera peut-être plus d'un lecteur vers l'envie de développer son cerveau droit. ^^ Cette histoire, agréable, me donne envie de plonger dans le best-seller de Raphaëlle Giordano « Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une » qui m'attend sagement dans ma PAL. 

 

 

 

EXCIPIT -  « L'ultime audace, n'est-ce pas d'oser le bonheur d'être soi ? »

 

 

 Plon

 

Signature