10

SMITH Kristen - "Trinkets".

320 pages.

Éditions Robert Laffont - R (2019).

« On peut tout voler… sauf l’amitié. Vous connaissiez les Alcooliques Anonymes, sachez que les Voleurs à l’étalage Anonymes existent aussi : c’est là que MoeElodie et Tabitha se sont rencontrées. Car elles ont beau aller au même lycée, ce n’est pas pour autant qu’elles se fréquentent. Tabitha est la reine de sa promo, à la fois crainte et vénérée. Moe, quant à elle, traîne avec les fumeurs de joints, tandis qu’Elodie fait partie de ces invisibles qui n’appartiennent à aucun groupe. Par-delà les préjugés et les apparences, le vol à l’étalage va les rapprocher et, qui sait, peut-être les faire changer ? Le roman à l’origine de la série Netflix.»

INCIPIT: "Ceux qui disent que Portland est l'endroit où les hipsters trentenaires se retirent n'ont visiblement jamais mis les pieds à Lake Oswego, ma nouvelle ville de résidence, la banlieues des banlieues, un lieu utopiques, le paradis de l'Audi, un endroit si blanc qu'on le surnomme "Lake No Negro", un endroit où s'installe un père sans se soucier que sa gamine ait pu être plus heureuse dans l'Idaho; un endroit où se réfugie un père dans l'espoir qu'un déluge incessant efface le passé une bonne fois pour toutes et pour qu'il ne puisse plus voir que son nouveau job, son épouse charmante et un endroit où leur fille sera bien éduquée et superbement ignorée." 

6 - Bon moment de lecture

 

J'aime bien être surprise par les romans que j'ouvre et ce fut encore le cas cette fois-ci, même si le titre - et le sous-titre - laissent deviner la thématique principale. Je ne savais rien, d'autant plus que je résiste (pour combien de temps encore... ) à Netflix (pour deux raisons c'est chronophage et tellement addictif!!) donc je n'ai vu aucun des épisodes de la série... 

Moe, Elodie et Tabitha vont toutes trois dans le même lycée mais elles évoluent dans des sphères sociales très différentes et ne se fréquentent pas. Jusqu'au jour où, ayant été arrêtées pour vol, elles vont faire connaissance lors d'une réunion de voleurs anonymes, et contre toutes vraisemblance une belle amitié va naître entre elles. Au fur et à mesure des réunions, vouées à désintoxiquées, les filles, en rébellion contre leur famille et leur vie, vont commencer à se rapprocher et à se lancer des petits défis... Et si l'amitié pouvait les sauver toutes?

Dans le roman, des chapitres courts se succèdent, avec une alternance de points de vue qui donnent un rythme soutenu à l'histoire. La plume de Kristen Smith est fluide, et à travers un postulat de départ assez original, elle va développé une relation d'amitié assez intéressante. Le thème de la cleptomanie va presque passé en arrière plan, malgré l'intérêt qu'il représente pour les trois héroïnes. Le vol leur permet de se prouver qu'elles existent, qu'elles sont en vie. Ce petit boost d'adrénaline est addictif. A travers ce geste, elles manifestent une certaine rébellion - voire un certain mal-être - face à la société et à tout ce qui est convenu.  

Chacune des trois filles se démarquent des autres parce qu'elles viennent de milieux totalement différents, aspect sur lequel l'autrice va jouer pour créer une amitié improbable mais très solide, qui pourrait - qui sait? - les sauver de leur addiction. Kristen Smith présentent des personnages peut-être un peu stéréotypés mais auxquels le lecteur s'attache facilement - chacun aura sa préférée bien évidemment - et qui met aisément son intrigue en valeur. 

étoileétoileétoileétoileétoileétoile

 

Ce roman est une lecture agréable, dans un univers tout à fait inédit et intéressant, en compagnie de trois lycéennes que l'amitié va changer pronfondémenet. Les pages se tournent toutes seules, et la fin est plutôt bien trouvée. Un bon moment en compagnie de filles sympa, avec un soupçon de drama et d'intrigue. 
Je remercie les Éditions Robert Laffont et surtout toute l'équipe de La Collection R de leur confiance.

 

R

 

Signature