27

BOWEN Rhys - "Son espionne royale mène l'enquête"

337 pages.

Éditions Robert Laffont - Collection La bête noire (2019).

«Sa première mission royale : espionner le prince de Galles.Londres, 1932. Lady Victoria Georgiana Charlotte Eugenie, fille du duc de Glen Garry et Rannoch, trente-quatrième héritière du trône britannique, est complètement fauchée depuis que son demi-frère lui a coupé les vivres. Et voilà qu'en plus ce dernier veut la marier à un prince roumain ! Georgie, qui refuse qu'on lui dicte sa vie, s'enfuit à Londres pour échapper à cette funeste promesse de mariage : elle va devoir apprendre à se débrouiller par elle-même. Mais le lendemain de son arrivée dans la capitale, la reine la convoque à Buckingham pour la charger d'une mission pour le moins insolite : espionner son fils, le prince de Galles, qui fricote avec une certaine Américaine...»    
INCIPIT: "Il y a deux inconvénients à être un membre mineur de la famille royale d'Angleterre." 

6 - Bon moment de lecture

Le policier historique étant mon genre littéraire de prédilection, j'étais très curieuse de découvrir les aventures de l'espionne de la reine, la princesse Victoria Georgiana Charlotte Eugénie, fille du duc de Glenn Garry et Rannoch, dite Georgie pour les intimes. Et je n'ai pas été déçue, un peu surprise certes, mais ce fut une expérience... intéressante. La couverture est très réussie, et cette atmosphère des années folles bien reconnaissable. 

Georginana est au pain sec et à l'eau depuis que sa belle-soeur et son frère lui ont coupé les vivres. Elle décide donc de quitter le château écossais de la famille pour se rendre à Londres, où elle compte bien trouvé un emploi. Mais les choses ne vont pas exactement se passer comme elle l'espérait. Arrivée en catimini, elle se fait repéré par la reine qui au lieu de lui faire la leçon, lui confie la mission d'espionner son fils lors d'une garden Party. En parallèle, la jeune femme réfléchit à une façon de monter un business, jusqu'au moment où les ennuis arrivent et que le corps d'un homme est retrouvé dans la maison familiale londonienne où elle demeure, seule...

Rhys Bowen, de son vrai nom Janet Quin-Harkin, n'en est pas à son premier roman. Elle a déjà écrit de nombreux romans et séries, entre autres, plusieurs tomes de la série "Molly Murphy Mysteries". Rhys Bowen entraîne avec aisance le lecteur dans cette époque victorienne tout à fait délectable, aux côtés de cette jeune lady, de sang royal, contrainte à une certaine tenue et à nombre de protocoles sociaux. Malgré toutes ces règles, le personnage se veut très débrouillard et avec un fort esprit d'indépendance. Alors que toute jeune fille habituée à être servie et habillée depuis son enfance, Georginana n'hésite pas à descendre dans la soute à charbon ou encore à sortir seule le soir dans les rues de Londres. Cette attitude est assez surprenante pour un membre féminin de la famille royale, à cette époque et dans ce cadre de vie. 

La plume de l'autrice est agréable à lire, légère et fluide. Et l'humour ne rôde jamais très loin face aux situations parfois cocasses dans lesquelles se retrouve l'héroïne. Cette dernière est tout à fait attachante, même si elle semble être en avance sur son époque quant à sa condition de femme indépendante. Par contre, le côté espionne à la solde de la reine, ne semble qu'un mince prétexte par rapport à l'ensemble de ce premier tome. Mais cela ne dérange en rien la lecture plus qu'agréable de cette aventure, même si le lecteur devinera avant la fin, le nom du coupable. 

 étoileétoileétoileétoileétoileétoile

Ce premier opus des aventures de l'espionne de la reine sont une mise en bouche plutôt agréable, qui se lit de façon fluide. Georgie est une personne adorable, très attachante et qui fait montre d'un certain cran, que je n'aurai pas forcément eu. C'est avec curiosité que je vais lire la suite "Son espionne royale et le mystère bavarois". Petit détail, qui est de taille, il faut savoir que 13 tomes sont déjà parus des aventures de Georgie! Good new!! ^^
Je remercie chaleureusement les Éditions Robert Laffont et surtout toute l'équipe de la Collection La bête noire de leur confiance.

 

La bête noire

 

Signature