juillet

MCCALL SMITH Alexander - "Du danger de se mêler des affaires des autres".

Ebook.

Éditions J-C Lattès (2019).

« Pour Isabel Dalhousie, la présidente du Club des philosophes amateurs d'Édimbourg, une soirée à l'opéra est toujours un moment de repos et de sérénité. Mais lorsqu'à la fin de la représentation, un jeune homme en tombant d'un balcon meurt à ses pieds, elle sait que ce n'est pas pour ses beaux yeux. Toujours prête à s'interroger sur l'éthique de ses actes et de ceux de ses contemporains, cette adepte de la vérité ne croit pas un instant à la thèse de l'accident. Miss Dalhousie va alors découvrir que même la tranquille capitale écossaise est désormais gagnée par les appétits modernes, aussi voraces qu'immoraux.»
INCIPIT"- Alors, quoi de neuf? Des potins? demanda Isabel Dalhousie, philosophe, épouse, maman et éditrice de la Revue d'Ethique Appliquée."

6 - Bon moment de lecture

J'ai découvert Alexander Mccall Smith, il y a quelques temps déjà grâce à mon engouement pour la collection Grands détectives des Éditions 10/18. Il est d'ailleurs le père de plusieurs séries que j'aime beaucoup telles "Les enquêtes de Mma Ramotswé" ou encore "Les chroniques d'Edimbourg". J'ai découvert il y a peu le premier tome du "Club des Philosophes Amateurs", dont voici le dernier opus paru.

La charmante Isabel Dalhousie est une femme plus qu'occupée entre son rôle de femme et d'épouse, de philosophe et d'éditrice, sans compter les petits coups de mains qu'elle donne à sa nièce, qui tient une épicerie fine italienne. Mais voilà, trop c'est trop, alors pourquoi pas déléguer. Aussitôt dit aussitôt fait, la jeune femme engage une jeune fille au pair Antonia pour aider sa nièce Cat; ainsi qu'une assistante pour la seconder dans la publication de sa revue d'Ethqiue appliquée. Oui, mais... car il y a toujours un mais... avec son sens affiné de l'observation Isabel sent qu'elle a fait entrer le loup dans la bergerie...

Le lecteur risque d'être un peu dépassé par le récit, car il me manque certaines informations pour faire le lien entre le premier tome de la série et celui-ci, sachant qu'il y a tout de même une dizaine de tomes entre les deux. Il serait donc intéressant de relire cet opus une fois la série découverte. Mais passons. 

L'intrigue est davantage domestique que policière, et cela dégage un peu de lenteur dans le récit qui tarde à se mettre en place. C'est néanmoins un plaisir de retrouver Isabel, plus mature et un brin débordée. Le lecteur ressent une certaine empathie pour la jeune femme, d'autant plus que le quotidien dans notre société est passablement occupé. Le manque de temps et l'humanitude sont un constat flagrant de notre époque. 

Alexander Mccall Smith est un auteur d'expérience, et sa plume fluide rend la lecture tout à fait addictive, même si le rythme reste emprunt de langueur. Isabel est comme une amie que l'on suit dans ses pérégrinations. Pourtant à travers cette indolence, l'auteur maintient une certaine pression psychologique; ainsi même s'il n'y a pas dans ce dernier opus de rebondissements haletants, la tension est palpable et tout se met en place pour le dénouement final. 

 

étoileétoileétoileétoileétoileétoile

Un tome dont le rythme conviendra parfaitement à la touffeur de ces deux dernières semaines. Pas d'agitation sous cette chaleur sous peine d'insolation. Par contre, il aurait été de bon ton de découvrir les tomes intermédiaires avant de se lancer dans celui-ci. ^^
Je remercie les Éditions du Masque et Netgalley de leur confiance et leur originalité.

 

NetGalley      JC-Lattes

 

 

Signature