5

BEN KEMOUN Hubert - "Menteur, quel menteur!"

112 pages.

9 ans.

Éditions Nathan (2019).

«Alvin est tétanisé : la maîtresse a convié son père à venir parler de son travail devant la classe. Sauf que son père n’est pas pompier ou justicier ! Il est jardinier, et c’est la honte… Et s’il disait à ses camarades que ce n’est pas son vrai travail, mais seulement une couverture ? Qu’en fait il écrit en secret des paroles de chansons pour des chanteurs hyper célèbres et qu’il est même doublure de cinéma ? Juste un tout petit mensonge…»

12

 

Ce n'est pas la première fois que l'on croise la plume d'Hubert Ben Kemoun par ici, il est l'auteur, entre autres, d'une série que l'on apprécie "Nico" - qui existe également en format dys - mais également d'autres premiers romans jeunesse tels que "Fonce, petit Paul!", "Soir de rage", "Samuel: terriblement vert!", etc.

La maîtresse d'Alvin a eu l'idée d'inviter des parents à venir présenter leur métier devant la classe, seulement voilà, le garçon a honte du métier de son père, qui n'est pas pompier non, ou brillant avocat ou je ne sais quelle profession remarquable. Il est jardinier, alors, pour se faire mousser un peu Alvin va raconter un petit mensonge, puis un autre, et le tout va prendre des proportions insoupçonnées de la part de l'adolescent. 

Hubert Ben Kemoun n'y va pas avec des pincettes lorsqu'il traite de sujets délicat, il est franc et direct. Et oui, un petit mensonge peu blessé une personne que l'on aime, et vous embarquez dans un embrouillamini de fausses vérités et autres mensonges. C'est vrai qu'à la pré-adolescence, il faut se démarquer de ses parents, montrer que l'on a sa propre identité, mais également que l'on est cool. Et c'est ce que cherche à prouver Alvin, mais pour de bonnes raisons, il n'utilise pas des moyens très délicats, dirons-nous.

11

Hubert Ben Kemoun traite de façon directe de l'impact que peu avoir le mensonge sur la vie du menteur lui-même mais également sur celle de ses proches. D'une plume simple et efficace, il traite des relations, et offre au lecteur une jolie morale à cette histoire. 
Je remercie les Éditions Nathan de leur confiance.

Nathan

Signature