4

EVANS Maz - "L'Odyssée des bras cassés".

384 pages.

Éditions Nathan (2019).

« Votre mission, si vous l'acceptez : dérober à un cyclope paranoïaque sa pierre du Chaos… La vie d'Elliot est sens dessus dessous : son père est de retour après sa sortie de prison, sa mère perd la tête, il est suspendu du collège… En plus, la guerre menace d'éclater dans le monde des dieux ! Pour l'empêcher, Elliot, aidé de Vierge et de Zeus, part en quête de la troisième pierre du Chaos, gardée par le terrible cyclope Polyphème.
Sans compter que le garçon a une autre mission à mener : retrouver la potion de Panacée, sa dernière chance pour sauver sa mère, même s'il faut aller la chercher… jusque dans l'au-delà !»
INCIPIT: "Tout commença un vendredi, comme c'est souvent le cas pour les événements étranges."

11

Eliot est de retour, et dans cette troisième aventure les dieux ne vont pas lui faire de cadeau. Après "Le prisonnier 42" puis "Panique, zéro héros!", l'existence n'est de tout repos, malgré le plaisir d'évoluer au milieu de toutes ces déités grecques. Les premières pages rappellent au lecteur l'identité des personnages, ainsi que certains lieux, les kardias des divinités, ainsi que certains des artéfacts qui apparaissent au cours du récit. Une mini illustration pare chacune des entêtes des chapitres. Cela égaille agréablement le récit. 

Rien ne va plus dans l'Olympe, la guerre menace. Dans sa petite vie de terrien, rien ne va plus non plus pour Eliot. Son père, qui vient de sortir de prison, rapplique à la maison; en plus de ça l'adolescent s'est fait virer de son école et cerise sur le gâteau sa mère commence à perdre la tête. Aidé de Vierge, le jeune garçon risque d'avoir une journée chargée...

Même si le retour de son père pourrait être un soulagement, les complications sont tellement nombreuses d'autres parts, que rien ne s'arrange vraiment pour Eliot. Ce tome est d'ailleurs très mouvementé, et l'action contrebalance les rebondissements et autres revirements de situations, très régulièrement. Maz Evans n'est pas tendre avec ses héros, même s'il le fait sur le ton de la décadence et de l'humour. Par contre le lecteur en profite un maximum.

Dans cet opus chacun a décidé de suivre ses propres priorités. Eliot est très inquiet pour sa mère, et l'éventualité de rester les bras croisés n'est pas une option. Tandis que de son côté, son amie en a marre de son  statut d'humaine et décide de prendre le problème à bras le corps. Un peu de concertation aurait simplifié tout cet imbroglio, mais cela aurait été moins marrant, et aurait donné corps à beaucoup moins de situations cocasses. 

Le thème majeur de la mythologie est toujours aussi intéressant, et cette fois la question des pierres de chaos et des cyclopes est un pan beaucoup moins connu que ceux habituellement traités. Le dénouement laissera plus d'un lecteur tout chamboulé. Sachant qu'il ne reste plus qu'un tome avant la fin de la saga - enfin je crois - Maz Evans a mis la barre haute.

11

Ce troisième tome est vraiment bon, même si le lecteur a l'impression que,dès le début, tout par à vau-l'eau - ne me demander pas d'où je sors cette expression que j'ai du entendre cinq fois dans ma jeune vie ^^. Entre humour, action, et émotions, les pages de cet opus se tournent vite. Très vite même. Hâte - mais avec modération tout de même - de découvrir le prochain tome. 

Je remercie les Éditions Nathan de leur confiance.

image001

 

Signature