17

MARKOGIANNAKIS Christos - "Scène de crime à Orsay'"

256 pages.

Éditions Le Passage (2018).

«Bienvenue à Orsay, une ancienne gare devenue un somptueux musée dans lequel Christos Markogiannakis vous convie à un voyage très particulier… un voyage à travers l’histoire et la mythologie au cours duquel vous croiserez meurtriers de masse, harceleurs, familles maudites, cannibales et tueuses en série. Dans ce lieu riche d’innombrables chefs-d’œuvre, le meurtre s’affiche en effet à chaque étage, dans chaque recoin, comme une terrible forme d’art ! En appliquant les principes de la criminologie et de l’histoire de l’art pour une analyse « criminartistique », Scènes de crime à Orsay se propose d’étudier et d’interpréter une trentaine d’œuvres. Elles ont pour auteur des artistes aussi prestigieux que Moreau, Cézanne, Carpeaux ou encore Rodin, et elles ont toutes un point commun : elles représentent des meurtres. Chaque œuvre sera traitée comme une scène de crime et donnera lieu à une enquête fouillée s’inspirant des principes des équipes judiciaires et médicolégales. De quelle typologie le meurtre relève-t-il ? Quels en sont les enjeux factuels et historiques ? Qui sont les victimes ? Et surtout, quel portrait peut-on tracer des coupables ? Quel est leur profil, leur background, leur mobile ? Des réponses apportées à ces questions dépendra la possibilité de faire éclater la vérité au grand jour.»
INCIPIT: "Tout musée offre un aperçu de la civilisation à un instant et dans un lieu donnés."   

6 - Bon moment de lecture

J'ai l'immense joie de faire partie des Explorateurs du polar pour Lecteurs.com, en partenariat avec le festival "Quais du polar" qui a eu lieu en avril. Grâce à cet événement, j'ai le plaisir de chroniquer un roman - qui n'en est pas franchement un - plongeant le lecteur dans l'art et l'histoire. Déroutant et passionnant.

A travers les oeuvres de grands maîtres comme d'artistes moins connus, le lecteur déambule aux côtés de l'auteur, Christos Markogiannakis au coeur du musée d'Orsay pour une balade plutôt déconcertante, au milieu de meurtres sordides, d'assassinats, de massacres et autres joyeusetés. Au fil des pages une bonne vingtaine d'oeuvres sont analysées. L'auteur tente ainsi de répondre à des questions comme les enjeux historiques et politiques de ces crimes. Christos Markogiannakis esquisse également le portrait des victimes comme des bourreaux, ainsi que le mobile de cet acte. 

Voici le lecteur devant un concept littéraire totalement innovant, et passionnant. Quelques réminiscences des récits de Pierre Bellemare affleurent à la mémoire, mais dans ces pages, l'aspect historique est beaucoup plus prégnant. Néanmoins, un côté voyeuriste voire morbide se dégage de toutes ces oeuvres. L'ouvrage en lui-même est de qualité, avec un papier digne des livres dits beaux, un sommaire présente les oeuvres qui vont être ensuite décortiquées. Pour chacune, Christos Markogiannakis associe une photographie de qualité de l'oeuvre dont il va parlé. Pour certaines, quelques zooms sur des détails sont mis en valeur, voire d'autres oeuvres en rapport avec celle qui est disséquée. 

La plume de l'auteur propose d'immerger le lecteur dans une mise en situation plutôt réaliste d'une enquête fictive diligentée pour résoudre le crime commis dans l'oeuvre. Les informations données sont parfois terrifiantes mais toujours constructives et pertinentes autour de la scène de crime étudiée. Christos Markogiannakis est tout simplement passionnant car il maîtrise son sujet, étant lui-même criminologue. Le fait que les oeuvres soient replacées dans leur contexte historique et social apporte un plus non négligeable à l'analyse proposée. 

étoileétoileétoileétoileétoileétoile

Christos Markogiannakis plonge le lecteur au coeur de l'histoire et de l'art pour des enquêtes palpitantes sur des scènes de crime pour le moins étonnantes, les oeuvres d'artistes parfois de renom, tels Cézanne ou Rodin, représentant des crimes atroces. L'auteur propose une reconstitution fidèle à l'aide d'informations contextuelles qui donnent une autre dimension à ces événements plus que morbides. Le tout propose un document plutôt original, mais pour le moins érudit et passionnant. Cela donne envie de découvrir son autre ouvrage: "Scènes de crime au Louvre". 
Je remercie les Éditions Rivages et l'équipe de Lecteurs.com de leur confiance.

lecteurs          Le passage

 

 

Signature