16

CHIROVICI E. O. - "Mémoire brisée"

320 pages.

Éditions Les Escales (2019).

«Après Jeux de miroirs, Chirovici revient avec un roman aussi ingénieux que déroutant. New York, de nos jours. Par une nuit pluvieuse, le docteur James Cobb, un psychologue renommé, donne une conférence sur les souvenirs enfouis et l’hypnose. À la sortie, il est abordé par un inconnu, un homme gravement malade qui, quarante ans auparavant, s’est réveillé dans une chambre d’hôtel à côté du corps sans vie d’une femme, sans pouvoir se rappeler de la soirée. À l’heure de sa mort, il a besoin de comprendre : est-il un meurtrier ou un simple témoin ? Intrigué, James Cobb plonge dans ce mystère vieux de plusieurs décennies. Mais autour de lui, les récits divergent, les interprétations se multiplient et l’enquête vire à l’obsession. Quand des secrets rejaillissent de son propre passé, James Cobb se livre à une troublante quête de vérité dont l’issue réserve bien des surprises.»
INCIPIT: "Le terminal un, à l'aéroport Charles-de-Gaulle, évoquait une pieuvre: d'innombrables bras faits de couloirs et d'annexes, partaient du corps central, reliant les différents services aux autres aménagements.."   

6 - Bon moment de lecture

Le cerveau est un outil extrêmement complexe et aux possibilités infinies. La mémoire est l'une de ses composantes, essentielle pour beaucoup de choses, elle peut se déliter suite à une maladie dégénérative par exemple, ou à un choc traumatique. E. O Chirovici propose un postulat de départ qui m'a totalement intriguée, et qui laisse supposer un récit palpitant et énigmatique.

Lors d'une soirée promotionnelle, James Cobb, un psychologue réputé pour son travail sur la mémoire et l'hypnose est sollicité par un vieil homme malade pour tenter de retrouver un souvenir traumatique perdu dans les méandres de son esprit. En effet il y a plusieurs décennies, Joshua Fleischer s'est réveillé dans une chambre d'hôtel aux côtés du corps sans vie d'une femme. Incapable de se souvenir de quoi que ce soit, il n'a jamais sû s'il était le meurtrier de cette femme ou quelqu'un au mauvais endroit au mauvais moment. Mais l'hypnothérapeute réussira-t-il à l'aider?

Ce thriller psychologique n'est pas un récit remplit d'action et de rebondissements de fou, c'est une intrigue intelligemment menée qui fait réfléchir le lecteur et fait progressivement monté la tension. Des contrecoups dans les révélations et les découvertes du narrateur, le psychologue James Cobb, donnent du rythme au récit, et à cette enquête qui devient rapidement obsessionnelle pour le narrateur car elle fait écho à un événement qui s'est produit dans sa vie personnelle et qui le ronge toujours malgré les années.

L'auteur, E. O. Chirovici, laisse le brouillard et les doutes s'installer autour de ses personnages. Le lecteur ne peut que tourner et retourner les questions dans sa tête sans avancer de façon évidente vers la solution de cette énigme. La mise en avant des pouvoirs du cerveau, et de la mémoire est captivante, et laisse une infinité de possibilités quant à la façon dont chacun conserve ses souvenirs. Chaque individu de part son vécu et son éducation retiendra des éléments différents qui constitueront la base de ses souvenirs. C'est pourquoi on entend souvent dire, dans les romans également, qu'il est difficile de trouver un témoin fiable, car notre attention ne se porte pas forcement sur les éléments importants de la scène. Même si le dénouement n'est pas une fin apocalyptique, elle reste en droite ligne dans l'esprit du roman. C'est simple et efficace. 

étoileétoileétoileétoileétoileétoile

Ce roman est mené de façon fine et intelligente, avec une thématique qui intéressera vivement les plus curieux et les entrainera dans les méandres de la mémoire et des souvenirs, vérédiques ou manipulés par notre cerveau. C'est un thriller simple et efficace qui ne laissera pas un lecteur curieux indifférent. 
Je remercie Babelio ainsi que  les Éditions du Livre de poche de leur confiance.

babelio      Les Escales

 

 

Signature