20

CHEE Traci - "Le conteur".

608 pages.

Éditions Robert Laffont - R (2019).

«Réécrire le futur suffira-t-il à faire mentir le Livre ? Une superbe conclusion à La Lectrice, trilogie best-seller du New York Times. Le Livre, antique codex qui narre aussi bien le passé que le présent et l’avenir, mentionne une prophétie qui plongerait les Cinq Royaumes de Kelanna dans une guerre sanglante. Pour se réaliser, la prophétie nécessite un garçon qui n’est autre qu’Archer, mais Sefia est bien décidée à le protéger coûte que coûte. La Garde lui a déjà pris son père, sa mère et sa tante Nin, hors de question qu’elle lui vole le garçon qu’elle aime. Mais échapper à la Garde et faire mentir une prophétie immémoriale ne sont pas choses faciles : après tout, « ce qui est écrit s’accomplit ». Témoins de la chute progressive de Kelanna sous la coupe de la Garde, Sefia et Archer vont devoir faire un choix entre leur amour et une guerre qui risque fort de les séparer à tout jamais… Débordant de magie, de suspense et de messages cachés, Le Conteur offre une conclusion envoûtante à la trilogie de La Lectrice.»

INCIPIT: "Il était une fois, mais rien n'est éternel." 

6 - Bon moment de lecture

C'est avec impatience que j'attendais la sortie de ce dernier tome, d'une trilogie tout à fait captivante, avec un fil rouge plus qu'attractif: les livres. Le temps a fait que je n'ai pas pu le lire avant les vacances de Pâques, mais l'attente en valait la chandelle, car ce troisième tome conclut à merveille l'histoire de Sefia et Archer. Il m'a fallu quand même un temps d'adaptation pour me souvenir de l'intrigue du premier tome "La lectrice" et du second "L'oracle".

"Ce qui est écrit s'accomplit toujours", c'est du moins ce qui est écrit dans le livre, qui prend de plus en plus de place. La prophétie annonce qu'une guerre va embraser les cinq royaumes de Kelanna, dont l'élément moteur n'est autre qu'Archer. Mais Séfia refuse de laisser faire ça, et va tout mettre en oeuvre pour protéger celui qu'elle aime. Mais le dilemme est grand entre l'amour et une guerre qui pourrait les séparer à jamais... 

Ce troisième tome est l'apothéose de la série, et Tracy Chee a bien su ménager son suspense. D'une plume fine et adroite, elle mène son lecteur, à la suite de ses personnages, vers la conclusion de ce récit. Au fil des pages, elle révèle encore de nombreux secrets et autres messages cachés du livre, ce qui ajoute une dimension de lecture originale et plus que captivante. L'ambivalence du livre est de plus en plus marquée, et pourrait devenir un danger plus qu'un guide. Cette interactivité est très réussie, au coeur d'un univers complexe et très travaillé. 

Les épreuves que vont traverser Séfia et Archer sont toujours empruntent de magie, de mystère, d'aventures, de conquêtes... La jeune femme commence à changer d'attitude vis à vis de ce que lui révèle l'artefact, et la menace grandissante de la Garde font qu'elle va devoir prendre des décisions radicales et instantanées qui vont pour le moins la mettre en danger.

Le dernier tiers du roman est juste saisissant. Lecteur comme personnages ne savent plus ou donner de la tête. L'action et des rebondissements à foison vont rendre l'intrigue passionnante. La narration de l'autrice donne presque l'impression de regarder un film d'action hollywoodien et les pages se tournent à une vitesse folle. Le lecteur est totalement immergé dans l'univers de Kelanna. La tension monte crescendo et le dénouement est juste... inattendu. Il est préférable de ne rien ajouter de plus le concernant sous peine de spoiler les éventuels lecteurs de cette chronique.

étoileétoileétoileétoileétoileétoile

 

"Le conteur" conclut la trilogie de La lectrice de façon parfaite. Le lecteur quitte cet univers et ces personnages attachants avec regret, mais un mince espoir subsiste de lire d'autres aventures liées à cet univers et au conteur. Un récit palpitant et un livre artefact proposant une expérience de lecture totalement inédite. Une agréable surprise. 

Je remercie les Éditions Robert Laffont et surtout toute l'équipe de La Collection R de leur confiance.

 

R

 

Signature