2

HASSAN Yaël - "Un poids sur le coeur"

160 pages.

11 ans.

Éditions Nathan (2019).

«Marjorie est une adolescente en surpoids qui se cache derrière des vêtements amples et souffre en silence des commentaires acerbes des autres.
Lorsque Jo, une fille maigrelette mais pétillante et qui n'a pas la langue dans sa poche, débarque en classe, Marjorie apprend à se défendre et surtout à s'aimer telle qu'elle est…
»
    

 

11

Il y a certains romans jeunesse des Éditons Nathan qui ciblent la corde sensible, et traitent de sujets douloureux et/ou sensibles, je pense ainsi à "Papa est en bas" de Sophie Adriansen ou encore "Le courage d'être moi" de Marianne Rubistein. Dans ce roman-ci, le sujet abordé est le surpoids et le regard des autres, entre autres. 

Marjorie est une collégienne qui vit mal son adolescence. En surpoids depuis son enfance, elle a tenté de multiples solutions pour lutter contre son obésité, mais aucune n'a fonctionné. Souffre-douleur de sa classe, elle ne souhaiterait qu'une chose, qu'on la laisse tranquille. Jusqu'au jour où Jo fait irruption dans sa classe et dans sa vie. Toutes deux, pour des raisons diverses vont faire bloc contre les humiliations, et le regard des autres. Car Jo a une qualité, qu'il faut savoir utilisé correctement, elle n'a pas sa langue dans sa poche. 

Ce roman s'adresse aux adolescents mal dans leur peau, afin de leur faire voir la vie d'un autre oeil, car Jo va apporté à son amie Marjorie du bonheur au travers de cette amitié naissante, mais également un autre regard sur elle-même. La jeune fille va l'aider à s'accepter comme elle est. A  voir le bon côté des choses, à voir sa beauté intérieure. Car ce n'est pas l'apparence physique qui fait que l'on est une belle personne. 

Yaël Hassan en plus d'aborder cet aspect difficile à vivre qu'est le surpoids, elle traite également dans cette histoire d'amitié de l'exclusion, du harcèlement. L'histoire de Marjorie va la conduire à s'accepter, ce qui est déjà un grand pas, qui n'est pas donner à tout le monde de réaliser. La plume de l'autrice est fluide et agréable à lire. les pages se tournent toutes seules. L'ensemble est plein de la joie de vivre véhiculée par Jo, malgré son lourd passif. 

 

11

Yaël Hassan traite avec pudeur et délicatesse une histoire aux thématiques fortes qui fera invariablement réfléchir ses lecteurs potentiels. Une lecture sensible sur la différence qui touchera à coup sûr les âmes sensibles. 
Je remercie les Éditions Nathan de leur confiance.

 

image001

 

Signature