19

CLARKE Cat - "We are young".

339 pages.

Éditions Robert Laffont - R (2019).

«Le soir même où la mère d’Evan épouse « Breakfast Tim », présentateur vedette de la radio locale, le tout nouveau demi-frère d’Evan, Lewis, est retrouvé inconscient et grièvement blessé. Il est l’unique rescapé d’un terrible accident de voiture. Une tempête médiatique se déchaîne alors et tous les doigts accusateurs sont pointés sur Lewis, jeune toxico solitaire. Tout le monde semble penser que l’accident est lié à une affaire de drogue, mais Evan n’y croit pas une seconde. Aidée par son père journaliste, Harry, elle se met en tête de découvrir ce qui s’est véritablement passé le soir de l’accident. À mesure qu’Evan creuse dans la vie des trois adolescents morts dans le crash, elle va lever le voile sur des vérités dérangeantes et sur un secret qui menace d’anéantir sa famille… ainsi que l’ensemble de la communauté. À la fois fascinant et cru, déchirant et plein d’espoir, le nouveau Cat Clarke vous hantera longtemps après que vous l’avez refermé…»

INCIPIT: "Police secours, j'écoute. Quelle est l'urgence?" 

6 - Bon moment de lecture

Ce n'est pas le premier roman de Cat Clarke chroniqué sur Just One More Page, après des romans comme "Revanche", "Cruelles", "Girlhood" et aussi le dernier en date "Opération pantalon", l'autrice propose un roman plus sombre, mais elle le fait avec habileté et finesse. C'est une autrice qui sait écrire pour les adolescents, et sans tomber dans la leçon de morale, elle touche le lecteur par les émotions et les réflexions qu'elle suscite.

La mère d'Evan vient à peine de se remarier que le soir de l'événement, Lewis, le fils de son nouveau beau-père a un très grave accident de voiture qui le plonge dans le coma. Il est le seul survivant des quatre occupants de la voiture. Très vite, les médias se saisissent des faits car il est de notoriété publique que le fils du célèbre animateur radio est un toxicomane. Sous des airs d'indifférence, ce drame ne laisse pas la jeune fille insensible, et elle décide d'étudier de plus près cet accident de la route dans lequel sont impliquées des victimes qui ne se connaissaient pas.

"We are young" est un roman qui commence lentement. Cat Clarke dans la première partie pose les bases de son récit, implémente ses personnages, leurs relations, le contexte familial de la vie d'Evan, ses pensées et émotions d'adolescente touchée par un tel drame. Le lecteur, même s'il s'ennuie par moment un peu, ferait bien pourtant de raccrocher les wagons, car la suite promet. Cette lenteur descriptive va servir le message final du roman, et quelle bombe.

PS: Pour les curieux, il est vivement recommandé de ne pas feuilleter les dernières pages du roman sous peine de comprendre beaucoup de choses avant d'avoir lu ne serait-ce que quelques lignes de ce récit à la thématique plus que sombre et poignante. 

Evan est un personnage fort, qui va au bout des choses quoi que cela coûte, car la vérité lui est importante. Le choc pour les personnages, mais également pour le lecteur, est d'autant plus fort que l'on passe de la joie d'un mariage à l'horreur de l'accident, de la mort et du doute. Cette insécurité percute les personnages de plein fouet. Ce roman assez psychologique au final, permet au lecteur de suivre la jeune fille dans ses pensées comme dans ses actes, dans sa quête de repère. Les thématiques, comme toujours sont incisives telle la sexualité, le deuil, l'addiction, etc...

La plume de Cat Clarke sans être froide, est franche et ne prend pas de gants avec la réalité, même si celle-ci est dure à encaisser. Le dénouement approche et avec lui, le lecteur commence à assembler les pièces pour le tableau final, et même si quelques révélations se dessinent assez rapidement, l'autrice mène son récit avec assurance. Elle soulève des points de réflexions intéressants, et ne laisse pas le lecteur indifférent derrière ses feuilles de papier.

 

étoileétoileétoileétoileétoileétoile

"We are young" est un roman sans artifice, qui parle  au lecteur - et aux adolescents en particulier -  de manière franche et sans détour. Mis à part cette lenteur calculée de la première partie, c'est une histoire puissante qui véhicule des messages forts. C'est un roman qui marquera probablement les lecteurs les plus sensibles et les plus jeunes par sa réalité cru. Une lecture sombre.
Je remercie la Collection R de sa confiance.
 

R

 

Signature