24

MC LAIN Paula - "La troisième Hemingway"

480 pages.

Éditions Presses de la Cité (2019).

«Celle qui osa quitter Ernest Hemingway... Fin 1936. La jeune romancière Martha Gellhorn a vingt-sept ans mais déjà une solide réputation de globe-trotteuse. De neuf ans son aîné, Ernest Hemingway est en passe de devenir le monstre sacré de la littérature américaine. Elle est célibataire mais connaît les hommes, il en est à son deuxième mariage. Entre eux, la complicité est d’abord intellectuelle. Mais la guerre a le pouvoir d’attiser les passions… Du New York bohème à l’Espagne ravagée par le franquisme, les amis deviennent amants. Et les voilà repartis sur les routes, entre l’Amérique, l’Europe et Cuba. Seulement, au gré de leurs allées et venues dans un monde à feu et à sang et d’une rivalité littéraire qui ne cesse de croître, les deux époux ne tarderont pas à goûter aux fruits amers de la vie conjugale… Avec son talent inégalé pour mêler la fiction à la vraie vie, Paula McLain brosse un nouveau portrait de femme libre, prête à tout pour s’arracher à son sort de simple « épouse de » et devenir l’une des plus exceptionnelles journalistes de guerre de notre siècle.»
INCIPIT: "Juste avant l'aube, le 13 juillet 1936, alors que je dormais dans une petite chambre de Stuttgart, au seuil de mon existence, trois tueurs escaladaient le mur d'enceinte d'un jardin de Tenerife, espérant prendre les gardes armés par surprise."   

6 - Bon moment de lecture

J'ai découvert la plume de Paula McLain au travers de son superbe roman "L'aviatrice " qui retraçait le portrait de Beryl Markham, première femme pilote de brousse au Kenya et c'est d'une plume passionnée qu'elle a écrit "La troisième Hemingway", qui fait également le portrait d'une femme d'exception. Curieusement, l'autrice semble bien aimé Ernest Hemingway

Peu de temps avant le début de la seconde guerre mondiale, Martha Gellhorn rencontre l'écrivain maintenant célèbre Ernest Hemingway. Au cours de ces événements mondiaux, qu'ils couvrent tout les deux en tant que correspondants de guerre, ils vont se rapprocher et débuter un relation qui va très vite se conclure par un mariage. Leur relation va s'épanouir dans les nombreux voyages - Espagne, Etats-Unis, Cuba... - qu'ils vont entreprendre par envie ou par besoin. Mais il est parfois difficile dans un couple d'évoluer dans le même univers professionnel, et la discorde n'est pas loin.

L'autrice est une conteuse et poétesse - diplôme à l'appui - formidable. C'était totalement immersif de découvrir "L'avriatrice" en format audio. Le lecteur profite davantage de la musicalité des mots. Une nouvelle fois, la plongée dans l'univers de l'autrice est captivant, même si ce roman tient davantage de la chronique documentaire que du roman historique. Paula McLain met en valeur le caractère bien trempé de ses héroïnes dans des périodes historiques à dominante masculine, et Martha Gellhorn ne fait pas exception à la règle. Indépendante et déterminée, elle sait ce qu'elle veut et se fait sa propre place à la force du poignet, c'est le cas de le dire. 

Paula McLain doit avoir une affection particulière - ou pas - pour Ernest Hemingway. Martha Gellhorn est sa troisième épouse. L'écrivain est alors au sommet de sa gloire. Mais il est intéressant de savoir que l'autrice a écrit un autre roman "Madame Hemingway" qui retrace le destin de Hadley Richardson la première des quatre épouses Hemingway. Martha Gellhorn est une femme qui ne veut pas juste être la femme de... L'homme après son succès "Pour qui sonne le glas" est en panne d'inspiration et devient irascible, imbu et avec une grosse tendance à boire. La jeune femme, totalement passionnée par son travail et couvrant les conflits générés par la guerre est peu présente. Le couple se délite. 

Le roman est très documenté sur le plan historique mais également sur le monde littéraire que fréquentent les Hemingway III. Il est intéressant pour le lecteur français d'observer la seconde guerre mondiale à travers les yeux d'une américaine, qui est beaucoup moins impliquer émotionnellement dans le conflit. Après leur divorce, Martha poursuit son ascension professionnelle, c'est la seule femme a avoir vécu le débarquement de 1944. Impressionnant! Ernest lui se rassure dans les bras de Mary Welsh, la quatrième Madame Hemingway. Si jamais l'autrice avait l'envie soudaine d'écrire un ultime roman sur la femme qui aura su garder Ernest Hemingway, malgré sa grosse tête et son manque de considération pour les autres, il est fort probable que le lecteur se le procure à vive allure. 

 

étoileétoileétoileétoileétoileétoile

Leur amour fut passionnel. Le couple formé par ces deux fortes personnalités ne pouvait que s'enflammer pour ensuite imploser puis s'étioler. Paula McLain a un don pour faire revivre des personnages célèbres dans le quotidien de la vie amoureuse. Elle éclaire leurs émotions avec intelligence. Après cette lecture passionnante, il ne me reste plus qu'à lire "Madame Hemingway", bien sûr! En attendant, peut-être,  un autre récit d'un pan de la vie matrimoniale d'Ernest Hemingway, qui sait... ^^
Je remercie Netgalley ainsi que  les Éditions Presses de la cité de leur confiance.

NetGalley         Presses de la Cité

 

 

Signature