15

MORGAN Kass - "Light years".

432 pages.

Éditions Robert Laffont - R (2018).

« Vous rêvez de gloire, de batailles et d'honneurs militaires ? Commencez donc par connaître votre ennemi... Bienvenue à l'Académie aérospatiale de Tétra, où viennent d'être admis pour la première fois des candidats issus des confins de la galaxie. À des années-lumière de leurs planètes d'origine, Vesper, Arrann, Orèlia et Cormak portent chacun leur lot de terribles secrets, et s'engagent dans des amours interdites qui mettent en danger le fragile équilibre de l'Académie. Et si la menace principale ne venait pas des redoutables Spectres, avec leur puissance de feu colossale, mais plutôt des cadets eux-mêmes ?»

INCIPIT: "A peine le sas s'est-il ouvert que Cormak s'élance dans la brouillasse rosâtre chauffée à blanc." 

6 - Bon moment de lecture

Kass Morgan s'est fait connaître grâce à sa série "Les 100", qui a connu un succès certain, et a été adaptée à la télévision. Le premier tome de cette tétralogie était juste excellent. Cette nouvelle saga se déroule elle aussi dans l'espace, mais se classe davantage dans le genre S-F.

L'académie militaire de la planète Tétra, réservée à l'élite spatiale, ouvre maintenant ses portes aux élèves les plus prometteurs d'autres planètes. Ce qui n'est pas du goût de tout le monde. Ainsi arrive des cadets de tous horizons pour apprendre et s'entraîner, avec des rêves de gloire ou de pouvoir. Ainsi arrivent Vesper, Arrann, Orèlia et Cormak. Tous les quatre ont des espoirs et des secrets, et de très bonnes raisons pour intégrer l'académie. Mais une menace plane sur l'avenir. Les spectres arrivent...

Kass Morgan plante un contexte spatial très accrocheur, avec des personnages d'horizons et aux personnalités très différentes, voire opposées. L'académie de Tétra s'est ouverte au plus grand nombre pour lutter contre l'invasion des Spectres, qui se font de plus en plus agressifs. Les chapitres sont courts et l'action est omniprésente. La lecture alterne entre les quatre points de vue de ces personnages dont on va suivre le parcours dans l'académie, et qui sont affectés au même escadron militaire.

L'auteure, même si elle utilise un procédé de narration très accrocheur, et dépeint des personnages aux histoires respectives captivantes, ne laisse pas le temps à son lecteur d'apprécier le récit. L'ensemble, même s'il reste captivant, manque de profondeur, de détails. Certains événements auraient pu être davantage développés de même que les personnalités des cadets. C'est dommage, car un roman a ça de différent d'une série télé, c'est qu'il peut se permettre de rentrer dans les détails pour que le lecteur puisse pleinement s'imaginer telle scène ou tel trait de caractère d'un personnage pour comprendre ses agissements et ses choix. Ainsi, lors de la lecture d'Harry Potter - et oui, encore lui - le lecteur va avoir davantage de connaissance de l'univers du roman, que le film pour ne pas être trop long a passé sous silence, comme par exemple les explications des orcruxes. Il ne serait d'ailleur pas surprenant que cette série soit adaptée elle aussi, vu l'écriture qu'elle a. 

 

étoileétoileétoileétoileétoileétoile

 

Comme tout premier roman d'une série, celui-ci pose le contexte et présente, mais, Kass Morgan le fait, à mon goût, de façon un peu trop précipitée. Pour rappel, ces 432 pages équivalent à une année de formation à l'académie, mais l'impression que seulement quelques jours se sont écoulés entre le début et la fin du roman, reste persistante. En espérant, que l'auteure prendra plus son temps pour la suite de "Light Years", qui est très prometteuse.
Je remercie les Éditions Robert Laffont et surtout toute l'équipe de La Collection R de leur confiance.

R

 

Signature