12

VARGAS Fred - "Quand sort la recluse"

E-book.

Éditions Audiolib (2017).

« - Trois morts, c'est exact, dit Danglard. Mais cela regarde les médecins, les épidémiologistes, les zoologues. Nous, en aucun cas. Ce n'est pas de notre compétence. 
- Ce qu'il serait bon de vérifier, dit Adamsberg. J'ai donc rendez-vous demain au Muséum d'Histoire naturelle. 
- Je ne veux pas y croire, je ne veux pas y croire. Revenez-nous, commissaire. Bon sang mais dans quelles brumes avez-vous perdu la vue ? 
- Je vois très bien dans les brumes, dit Adamsberg un peu sèchement, en posant ses deux mains à plat sur la table. Je vais donc être net. Je crois que ces trois hommes ont été assassinés. 
- Assassinés, répéta le commandant Danglard. Par l'araignée recluse ? »

6 - Bon moment de lecture

Comme tout lecteur qui se respecte, on a des périodes auteurs ou genre littéraire. Lire tout Jane Austen, ou tout John Irving, ou encore tout les romans de la série des Mercy Thompson, et j'en passe. Ce sont des lubies littéraires, et j'en ai eu mon comptant. Au lycée j'ai donc eu ma période Fred Vargas: "L'homme aux cercles bleus", "Un lieu incertain", "Pars vite et reviens tard", "Dans les bois éternels", etc. Cela faisait un bon moment que je n'avais pas eu l'un de ses romans entre les mains, et l'envie de découvrir les nouvelles aventures d'Adamsberg est toujours là.

Jean-Baptiste Adamsberg, en congé longue durée, est rappelé à la brigade pour une enquête criminelle. Mais Adamsberg ne serait pas Adamsberg s'il ne sentait pas que quelque chose ne va pas. Après une résolution rapide de cette investigation, le commissaire est intrigué par des morts soit disant accidentelles dû à une morsure d'araignée recluse. Une passe encore, mais trois en quelques temps c'est au delà de la coïncidence. 

C'est un plaisir de retrouver l'univers de Fred Vargas, et cette équipe de la brigade criminelle qui entoure Adamsberg. Avec le retour de ce dernier, une certaine tension s'est installée avec Danglard (le pauvre!) et la fissure se creuse dans l'équipe. L'enquête est complexe et le rythme du récit égal au style brumeux du personnage. Il fait des rencontres, des découvertes, des théories invraisemblables s'échaffaudent. Cette arme du crime quand même!

Écouter du Fred Vargas est assez déroutant, surtout après une longue période d'abstinence. Thierry Janssen met son talent au service du roman, en personnalisant même les voix des personnages, ce qui donne d'autant plus de vie au récit. Malgré quelques bribes de souvenirs, l'entrée en matière a été assez lente, et puis cette première enquête qui semble trop simpliste, met le lecteur dans un léger état de contrariété, jusqu'à ce qu'il comprenne que ce n'est que l'entrée, et que le plat arrive juste après. L'auteure mène bien sa barque, les brumes s'épaississent et avec elles les questionnements à n'en plus finir et les hypothèses qui se multiplient. 

Cette histoire de recluse intrigue - et fait penser au roman "Une autre idée du silence" de l'australienne Robyn Cadwallader - et provoque même quelques réminiscences du passé. Adepte de l'association d'idées, et très intuitif, c'est un plaisir de retrouver un Adamsberg aussi déconnecté, ou plutôt non, perdu dans son univers de pensées. Le lecteur n'ayant pas lu les tomes précédents perdra quelques informations au cours de sa lecture, notamment la cause du congé d'Adamsberg ou encore la tension existant avec Danglard - mais cela n'entravera aucunement sa compréhension du roman.

 

étoileétoileétoileétoileétoileétoileétoile

Le prix Audiolib a récompensé le roman de Fred Vargas en 2018. Je n'ai pas eu le plaisir d'écouter les autres lauréats, même si je les connais tous plus ou moins de vue. "Quand sort la recluse" est une sombre histoire de vengeance qui tient le lecteur en haleine. C'est un bon cru vargassien, et donne immanquablement envie au lecteur de relire quelques unes des autres aventures d'Adamsberg ou de la saga des évangélistes.
Je remercie les Éditions du Masque et l'équipe de Lecteurs.com de leur confiance.

lecteurs       Audiolib

 

Signature