12

SNITSELAAR Nicole et SAUDO Coralie - "La grande migration des petits dinosaures"

4 ans.

32 pages.

Éditions Balivernes (2018).

«La nourriture commence à manquer ! La famille Dinosaure doit quitter son nid pour trouver un nouvel endroit où vivre. Mais des œufs viennent d’éclore et les parents doivent veiller sur les bébés, donc ce seront les grands enfants qui partiront en quête de ce lieu. Les parents ont confiance en eux et leur répètent que tout problème a une solution, quelles que soient les difficultés qu’ils pourraient rencontrer. Ils croiseront ainsi des énormes diplodocus, un volcan grondant et crachant des flammes, un marécage et une falaise, mais à chaque fois, ils sauront se débrouiller et finiront par trouver un petit paradis ! Un nouveau livre-jeu dans la série des histoires en galets : l’enfant aura plaisir à écouter l’aventure de ces petits dinosaures encore et encore, mais il s’amusera aussi seul ou avec ses parents à chercher celui avec des petits cœurs (même si nous savons bien que ce sera l’enfant qui le trouvera le plus vite !).» 

11

Balivernes est une maison d'Editions dont j'ai beaucoup entendu parlé mais que je découvre aujourd'hui à travers ce récit rocambolesque et courageux d'une migration au temps des dinosaures. L'envoi était soigné avec un petit mot et quelques marques pages. Une très gentille attention qui fait plaisir.

La famille des tyrannosaures est nombreuse, et autour de chez eux la nourriture commence à manquer. Les parents ne pouvant pas abandonner les bébés, trop petits pour se déplacer et les oeufs en train d'éclore, envoient les plus grands de leurs enfants prospecter à la recherche d'un nouvel endroit pour vivre. Face à l'incertitude et à l'angoisse de quitter le nid familial, les parents ajoutent "Tout problème a une solution. Ayez confiance en vous!". Mais cette migration ne va pas être de tout repos. 

Le travail de l'illustratrice, Coralie Saudo est original et soigné. Son travail sur les texture est impressionnant et permet, notamment, de différencier chaque petit dinosaure de ses frères et soeurs. Il y a d'ailleurs un petit jeu de cherche et trouve à la fin de l'album. Le récit de Nicole Snitselaar est construit sur la forme d'une ronde. Ce concept de répétition permet au tout-petit d'anticiper les événements et de comprendre qu'à chaque fois qu'il va entendre Boumbadaboum, quelque chose va arriver aux petits dinosaures. Il s'immerge ainsi d'autant mieux dans l'histoire. 

Les valeurs véhiculées par "La grande migration des petits dinosaures" sont importantes, surtout en cette période de Noël - même si le récit n'est absolument pas en rapport avec, cela dit en passant - qui sont l'entraide, la persévérance, le courage, la confiance en soi. Les paroles réconfortantes des parents tyrannosaures sont une sorte de formule magique permettant aux petits de faire face aux épreuves qu'ils rencontrent, avec courage. 

11

Ce récit d'apprentissage, qui s'adresse aux tout-petits, est captivant et rien que par sa thématique, devrait facilement intéresser le jeune lecteur. Le format de l'album est agréable et facilement manipulable et les illustrations à croquer. On s'attache à ces petits dinosaures et à leur quête avec bonheur. Une belle lecture en famille. ^^
Je remercie Babelio ainsi que  les Éditions Balivernes de leur confiance.

babelio    Balivernes

 

 

Signature