9

SURGET Alain - "Le renard de Morlange"

217 pages.

9 ans.

Éditions Nathan (2018).

«Violences, humiliations : rien n'arrête le cruel comte de Morlange. Rien ? Jusqu'au jour où un vieil ermite lui prédit que, s'il ne change pas sa conduite, il sera transformé en jeune renard les nuits de pleine lune... tout en conservant son esprit humain, et ainsi jusqu'à ce qu'il ait fait pénitence ! Si Renaud de Morlange est un fin chasseur, renard a, lui, bien des choses à apprendre pour affronter les dangers de la forêt...»    

12

 

Les Éditions Nathan développent une collection de romans pour aider les lecteurs dyslexiques nommée Dyscool. Plusieurs livres sont parus tels que "Le buveur d'encre", "Samuel terriblement vert", "Nico: j'ai 30 ans dans mon verre", "Nico: comme une grenouille", "Clodomir Mousqueton", "Ariane contre le minotaure"., et quelques autres encore.

Le comte de Morlange est un personnage cruel, qui aime faire souffrir les plus faibles que lui. Il exerce impunément sa tyrannie, jusqu'au jour où il est victime d'un mauvais sort. Le voilà transformer en renard, et il va devoir apprendre à changer pour retrouver sa forme originale, mais avant tout à survivre aux dangers de la forêt, ce qui n'est pas si évident que ça, finalement.

La plume d'Alain Surget est fine et délicate, pour un récit dont le contexte se situe au Moyen-Âge. L'auteur mêle fantastique et leçon de morale avec justesse. Il joue avec ce simple fait de la métamorphose du comte, qui ressemble fort à celle de l'homme en loup-garou les nuits de pleine lune. D'abord détesté, le lecteur va finir par apprécier ce personnage qui malgré tout va vivre des épreuves assez rudes et apprendre la vraie vie et surtout le respect des autres.

Encore une fois, la mise en page du roman est très travaillée pour s'adapter aux difficultés de lecture des dyslexiques. Le papier est un peu plus jaune que celui des autres romans, la police est plus aérée. Il y a un code couleur assez simple à assimiler, les lettres muettes sont grisées et les syllabes un peu complexes sont écrites dans un dégradé de bleu pour davantage d'aisancve au déchiffrage. Les mots difficiles sont définis en note de bas de page. Au début du roman, le jeune lecteur, dans le sommaire va pouvoir cocher les chapitres au fur et à mesure de sa lecture et ainsi se rendre compte de sa progression. 

 

11

La collection Dyscool met tout en oeuvre pour aider les jeunes lecteurs en difficulté à plus facilement s'imerger dans le monde de la lecture mais également les lecteurs en apprentissage pour qui le travail de déchiffrage sera facilité. "Le renard de Morlange" est une belle lecture sur le respect, et cette métamorphose devrait intriguer plus d'un petit curieux. 

Je remercie les Éditions Nathan de leur confiance.

 

image001

 

Signature