17

BAKER Kline Christina - "Le monde de Christina".

Ebook.

Éditions Belfond (2018).

« Atteinte d’une forme de poliomyélite, Christina Olson vit recluse avec son frère, dans la ferme familiale du Maine. Durant des générations, les Olson, marins venus d’Europe du Nord, ont sillonné la mer des Caraïbes à la recherche de trésors, aujourd’hui soigneusement entreposés dans une pièce de la ferme, devenue le sanctuaire de Christina. Mais l’arrivée de nouveaux voisins, la pétillante Betsy et son fiancé, le jeune peintre Andrew Wyeth, va bouleverser le destin de Christina. Andrew se prend rapidement d’affection pour cette femme solitaire, à l’esprit vif et au corps brisé, dont les formes étonnantes ne manquent pas de l’inspirer. Installant son atelier dans le grenier des Olson, le jeune homme entreprend une toile qui marquera à jamais l’histoire de l’art américain : Le Monde de Christina. Dans un roman fascinant et plein de tendresse, Christina Baker Kline livre la secrète histoire de Christina Olson, une célèbre muse qui, dans les années 1940, inspira à Andrew Wyeth son chef d’œuvre énigmatique et troublant.»

6 - Bon moment de lecture

 

"Le monde de Christina" est le titre d'un tableau très connu aux États-Unis, peint par Andrew Wyeth en 1948.C'est également le titre du roman de Christina Baker Kline qui y aborde la vie d'une des muses les plus mystérieuses de la peinture américaine, Christina Olson. L'auteure, qui semble être captivée par cette toile et l'impression qui s'en dégage, a été particulièrement remarqué pour son précédent roman "Le train des orphelins". 

Dans le Maine du début du 20ème siècle, Christina Olson vit retirée du monde dans la ferme familiale, en  compagnie de son frère. Totalement dépendante d'un corps déformé par la maladie, cette femme s'est construit une carapace contre le monde entier, et une volonté de fer. Jusqu'au jour où un jeune couple vient s'installer à côté de chez elle. La jeune femme est vive et pétillante, et le mari est un peintre en mal d'inspiration. Rapidement ces deux esprit, Christina et Andrew vont se créer une relation particulière et fructueuse pour eux deux.

Christina Blake Kline a fait un travail de recherche important pour son roman dans lequel elle mêle éléments réels et fiction. L'auteure tisse ainsi un récit prenant entre deux époques clés de la vie de la muse du peintre Andrew Wyeth, le passé de cette femme forte mais torturée et l'époque où elle fréquenta le jeune homme et sa femme. A travers cette période riche en émotions, Christina Olson a rattraper une partie des choses dont elle n'a pas pu profiter étant jeune. 

Le portrait que l'auteure peint de cette femme, probablement atteinte de poliomyélite, dont les relations avec sa famille furent tendues du fait de sa maladie, est captivant. En ce début du 20ème siècle, la place de la femme dans cette campagne rurale américaine n'était pas sur les bancs de l'époque,et le père de la jeune femme refusa toujours qu'elle poursuive ses études pour devenir institutrice - probablement à cause de la peur du regard des autres également - ce qui la cantonna à rester à la maison. Pour un tempérament comme le sien, cette décision fut une rude épreuve. 

 

étoileétoileétoileétoileétoileétoile

Christina Blake Kline dépeint avec justesse le portrait de cette femme si forte devant l'adversité et les épreuves de la vie. Sa rencontre avec Andrew Wyeth sera un bouleversement pour beaucoup de personne, et une révélation pour elle-même. Elle donnera naissance à un tableau marquant mais également angoissant et à une amitié instantanée. Ce moment d'histoire garde quand même une bonne part de mystère malgré les éclaircissements de l'auteur, et c'est tant mieux, car cette toile est juste frappante et des fois expliqué l'inexpliqué lui fait perdre tout son charme. Une plume à suivre en tout cas. 

Je remercie les Éditions Belfond et Netgalley de leur confiance et leur originalité.

 

NetGalley      Belfond

Signature