8

CHAPMAN Julia - "Rendez-vous avec le mal"

392 pages.

Éditions Robert Laffont - Collection La bête noire (2018).

«Quand Mme Shepherd se rend à l’Agence de recherche des Vallons, convaincue que quelqu’un cherche à la tuer, Samson O’Brien, détective privé, met cela sur le compte des divagations d’une vieille dame un peu sénile. Pourtant, après une série de curieux incidents à la maison de retraite de Fellside Court, il en vient à se demander si, finalement, il n’aurait pas dû la prendre plus au sérieux… Alors que les fêtes de Noël approchent, Samson se lance dans une enquête complexe, qui lui demandera de renouer avec les habitants de Bruntcliffe – les mêmes qu’il a fuis une dizaine d’années auparavant. Et qui mieux que la tempétueuse Delilah Metcalfe, propriétaire de l’Agence de rencontre des Vallons, peut l’aider à regagner leur confiance ? Ensemble, Samson et Delilah vont devoir coopérer pour déjouer les menaces qui planent sur les personnes âgées de la région. Avant qu’il ne soit trop tard…»    
INCIPIT: "Elle essaie de me tuer!" 

8 - Pur délire

C'est avec grand plaisir que le lecteur replonge dans cette série très "Cosy mysteries" mettant en scène Samson et Delilah, tous deux chef auto-entrepreneurs d'une agence du nom de ARV. Pour l'une c'est l'Agence de Rencontre des Vallons, pour l'autre c'est l'Agence de Recherche des Vallons. Les tomes peuvent être lus indépendamment, mais pour mieux comprendre la psychologie et l'évolution des personnages, il est plus intéressant de les lire dans l'ordre.

Samson O'Brien, toujours secondé bien volontiers par Delilah sa propriétaire et colocataire, va cette fois devoir mené deux enquêtes bien divergente, de front. Il doit ainsi retrouvé un bélier reproducteur qui a disparu de son champs, tout en rassurant Alice Shepherd, une adorable vieille dame que personne n'essaie de la tuer. Malheureusement tel est bien le cas, et après une série d'incidents, malencontreux ou malveillants, il va devoir affûter ses cellules grises et encore une fois payer de sa personne. Mais, il sera seconder avec plaisir par une foule de bonnes volontés parfois plus encombrantes qu'utiles. 

Ce retour dans les vallons brumeux du Yorkshire est un moment incontestablement agréable et plaisant. Retrouver les personnages qui ont accompagnés la lecture de "Rendez-vous avec le crime" ainsi que la clique vieillissante de Fellside Court, c'est comme retrouver de vieux amis devant un bon thé en parlant des derniers événements de la vie. 

Cette fois, Julia Chapman transporte son intrigue dans de nouveaux lieux, tels les environs de Bruncliffe mais surtout dans la maison de retraite de Fellside Court, dont le lecteur va découvrir la routine quotidienne de l'intérieur. Il va trembler pour les résidents qu'il aime bien et dont les jours sont peut-être en danger, et tenter de découvrir qui et surtout pourquoi, quelqu'un voudrait provoquer tous ces malheureux accidents. Le lecteur, même s'il passe de bons moments avec les personnages, reste sur les dents quand il sait que des personnages qu'il aime bien sont menacés. 

Les enquêtes sont très variées, même amusantes pour certaines, et le lecteur se fait bien manipuler. L'ambiance est soignée, et le duo formé par Delilah Metcalfe et Samson O'Brien est toujours aussi attachant, mais il est à espérer que l'auteure ne tombe pas dans la facilité concernant certaines intrigues lancées dès le premier tome, et qui se poursuivent dans ce second tome sans avoir progresser beaucoup. Ca serait très dommage, car cette une série est une lecture plus que distrayante. 

 étoileétoileétoileétoileétoileétoileétoileétoile

Un vrai délice. L'atmosphère est toujours aussi agréable, et le lecteur apprend à connaître davantage les personnages. Les fils rouges déroulés dans ce tome tiennent en haleine le lecteur, qui se fait avoir comme un bleu. Tout en développant le cours de la vie des habitants de Bruncliffe, Julia Chapman renouvelle son intrigue. Un cosy mystery à dévorer. Vivement le prochain, qui devrait paraître en novembre. 
Je remercie chaleureusement les Éditions Robert Laffont et surtout toute l'équipe de la Collection La bête noire de leur confiance.

 

La bête noire

 

Signature