6  6

PARVELA Timo - "L'appel".

128 pages.

Éditions Nathan (2018).

« Embarquez pour une grande aventure dans l'espace ! Ari, 13 ans, vit dans un monde où les ressources naturelles sont en voie de disparition. Avec les maigres économies laissées par sa mère, il doit prendre soin seul de son petit frère, Joni, 8 ans. Les deux frères passent leur temps libre à jouer à Kepler62, le nouveau jeu vidéo que tout le monde s’arrache. D'après la rumeur, une mystérieuse récompense attend ceux qui réussiront à le finir – mais personne ne l'a encore fait. Pourtant, Ari et Joni y parviennent… Ce qui les attend va dépasser tout ce qu'ils auraient pu imagine.»

SORTLAND Bjorn - "Le compte à rebours".

160 pages.

Éditions Nathan (2018).

« Embarquez pour une grande aventure dans l'espace ! Marie, 14 ans, est la fille d’un riche fabricant d’armes. Elle aussi parvient à terminer le mystérieux jeu vidéo Kepler62, et elle est envoyée dans une base militaire secrète au Nevada. Elle apprend alors qu'elle a été sélectionnée, avec d'autres enfants, pour… partir explorer le système solaire Kepler62, qui vient d'être découvert ! À la base, Marie fait la connaissance d'Ari et Joni et reçoit une formation très dure. Mais plus les jours passent, plus Marie doute : cette expédition est-elle bien ce qu'elle prétend être ?»

11

Cette série pour pré-adolescents à l'air de dépoter. Entre la BD post-apocalyptique et le roman, "Kepler62" s'insère dans une niche littéraire qui risque de très bien fonctionner. Les auteurs se proposent de faire une série composée de 6 tomes. Timo Parvela est également l'auteur de la série très humoristique dans l'esprit du "Petit Nicolas", de "Moi et super ma bande".

Dans le premier tome, "L'appel", Ari et Joni, quasiment livrés à eux-même, vivent dans un monde en voie de disparition, dont les ressources sont très appauvries. Tous deux rêvent de pouvoir jouer au jeu vidéo Kepler 62, qui promet une récompense bien mystérieuse à celui qui arrivera à finir le jeu. Jusqu'au jour où Joni revient à la maison avec...

Dans "Le compte à rebours", Marie est la fille d'une riche fabricant d'armes, qui s'ennuie à mourir. En arrivant à la fin du jeu, elle ne s'attendait pas ça. La jeune fille, conduite sur une base militaire, a été choisie pour une mission en compagnie d'Ari et Joni. Mais quel est réellement le but de cette mission? Marie sent que d'autres choses sont en jeu.

L'univers de Kepler 62 est très post-apocalyptique, et très sombre. Cet aspect est parfaitement mis en valeur par les illustrations qui occupent, à certains moments du récit des pages entières, comme dans une BD. Le texte semble venir en second. C'est très intéressant comme façon de raconter une histoire, et ça risque de bien fonctionner avec les jeunes d'une dizaine d'années. La série est écrite à quatre mains, avec Timo Parvela et Bjorn Sortland. La différence de plume se ressent d'un tome à l'autre. 

Bien sûr, le récit s'adresse à de jeunes lecteurs, donc il est beaucoup moins développé qu'il aurait pu l'être. Néanmoins, le lecteur passe un bon moment lors de cette lecture, et la découverte de cet univers promet. 

 

11

Cette série est vraiment bien pensée, et la mise en page sous forme de roman graphique est vraiment captivante. Elle happe le lecteur dans l'univers qu'il découvre et les aventures que vivent ces jeunes personnages plutôt attachant dans ce monde empli de désespoir. Curieuse de lire la suite. ^^

Je remercie les Éditions Nathan de leur confiance.

image001

 

Signature