11

RYAN Jeanne - "Charisma".

389 pages.

Éditions Robert Laffont - R (2018).

« Prêt(e) à tout pour devenir populaire ? Aislyn est d’une timidité maladive : impossible pour elle de prendre la parole en public, et c’est encore pire quand il s’agit de discuter avec un garçon… Alors quand on lui propose du Charisma, drogue de thérapie génique supposée la guérir, elle n’hésite pas bien longtemps. Du jour au lendemain, la voilà devenue charmante et populaire. Mais Aislyn n’est pas la seule à avoir subi l’injection, et il s’avère que ce traitement miracle a de terribles effets secondaires…»
INCIPIT: "J'ai beau faire partie de l'équipe première de natation du lycée, je connais très bien la sensation de se noyer." 

6 - Bon moment de lecture

 

Jeanne Ryan est l'auteure d'un premier roman "Addict", lu il y a quelques années mais qui était bien pensé et que j'avais plutôt apprécié. Le résumé de "Charisma" est très accrocheur de par son postulat de départ un peu dingue: se guérir par la drogue. Alors addiction ou pas?

Aislyn est d'une timidité telle que cela lui gâche la vie, même si ce n'est rien en comparaison de la grave maladie de son  frère, mais quand même, à son échelle s'est handicapant. La jeune fille ne peut refuser lorsqu'on lui propose une injection, qui pourrait contrebalancer cette inhibition, et la voilà devenir charmante et populaire en un rien de temps. Elle n'est bien sûr pas la seule à avoir accepter cette thérapie génique, et le problème se complique quand de graves effets secondaires sont révélés. 

La plume de Jeanne Ryan est convaincante, et cette idée totalement folle pousse le lecteur à tourner les pages pour rassasier sa curiosité. Car mine de crayon, cette thérapie génique pourrait ne pas être si éloignée de nous que çà finalement, et les conséquences sont pour le moins terribles. La tension monte mais un élan plus dynamique aurait été le bienvenu. Le récit reste assez basique dans l'ensemble, même si le tout est bien amené et que le lecteur reste accroché aux pas d'Aislyn.

Certains pourront trouvé Aislyn un peu lente, mais la mise en avant de son extrême timidité (avec un avant/après très éclairant) est tout à fait compréhensible, et peu expliquer son choix; même si beaucoup pourront la traiter de folle. En même temps, pas de charisma, pas d'histoire... Le personnage principal souhaite comprendre le pourquoi de ces effets secondaires tragiques et sa persévérance la transforme totalement. Le questionnement que tout ce récit soulève est très intéressant. 

étoileétoileétoileétoileétoileétoile

 

Même si "Charisma" reste une trame prévisible, le questionnement éthique posé par l'utilisation faite par cette drogue est plus qu'intéressante. L'évolution de l'héroïne est bien prenante et le dénouement apporte toutes les réponses aux questions que le lecteur a pu se poser, même si le récit en lui-même manque un peu de rythme. Une lecture agréable. 
Je remercie les Éditions Robert Laffont et surtout toute l'équipe de La Collection R de leur confiance.

 

R

 

Signature