5

HINCKEL Florence - "Le grand saut, tome 3"

409 pages.

Éditions Nathan (2018).

"L'année après le Bac : six amis face à des choix déterminants, et face à eux-mêmes. Paris ! Iris, Marion, Rébecca et Sam ont réalisé leur rêve : vivre en colocation à Paris, pour leur première année d’études... mais un rêve imparfait car sans Alex, à cause de son handicap, et sans Paul, qui a disparu durant l’été. Iris tente une percée dans le monde littéraire parisien, Rébecca dans celui de la comédie. Sam se fait des amis engagés en fac de droit, pour impressionner Charlotte, qu’il a peur de voir s’éloigner. En maths sup, Marion vit un bizutage éprouvant, mais trouve en Lena, sa voisine, un soutien inattendu. A Marseille, Alex préfère écrire des chansons à sa fac de math. Quant à Paul, il s'est lancé dans un centre de recrutement très particulier...
Les six amis sont face à des choix déterminants, et face à eux-mêmes. Et leur amitié est mise à rude épreuve…»    

11

 

Voici le dernier tome de la trilogie du grand saut. Après deux opus plutôt agréable à lire, comment l'auteure va-t-elle achever son récit? Quoi qu'il se passe, c'est toujours un petit moment particulier lorsque l'on quitte des personnages que l'on a suivi et vu grandir. C'est l'histoire de la vie. Les chroniques du tome 1 et du tome 2 ont déjà été faites sur Just One More Page

Le baccalauréat est derrière eux maintenant. La vie d'adulte s'ouvre. Quatre des amis de la bande se retrouvent sur Paris, en collocation pour entamer leurs études supérieures. Ils laissent derrière eux, en plus du cocon de leur famille, deux des leurs. Alex qui se débat et tente de s'adapter à sa nouvelle condition, et Paul, qui a disparu au cours de l'été et dont plus personne n'a de nouvelles. 

La vie sépare les gens qui s'aiment et s'apprécient si on ne fait pas attention. Chacun des six amis suit sa voie avec plus ou moins de clairvoyance et de facilité. Le statut d'adulte est une nouvelle étape. Ce qui redonne un regain d'intérêt au lecteur est que le contexte est totalement différent des deux tomes précédents. Florence Hinckel aborde des thématiques très différentes et plus matures comme l'univers de la faculté et ses rituels, le handicap, la vie en communauté, les responsabilité d'un foyer,  trouver sa place dans la société, etc. Les péripéties qui arrivent à la petite bande sont intéressantes et donneront peut-être matière à réflexion à certains.

En plus des tensions créées par les nouveaux choix de vie d'Iris, Sam, Marion, Rebecca, de la situation pesante et courageuse d'Alex; l'auteure distille avec parcimonie des informations sur ce que devient Paul. Ce mystère supplémentaire ajoute un intérêt supplémentaire à cette lecture. Mais la force principale de ces six jeunes c'est leur amitié, même si elle a pu, à un moment ou à un autre prendre du plomb dans l'aile. 

 

étoileétoileétoileétoileétoile

La fin orchestrée par Florence Hinckel est bien trouvée et tout à fait dans la lignée de cette trilogie. Il est intéressant de suivre l'évolution de ses personnages de la fin de l'adolescence au passage à l'âge adulte, avec les choix à faire et les obstacles à surmonter. Une lecture tout à fait adaptée à des adolescents qui n'auront pas de mal à s'identifier à cette petite bande sympathique.

Je remercie les Éditions Nathan de leur confiance.

 

 image001

Signature