4

VILLEMINOT Vincent - "Sans corps ni tête"

73 pages.

8 ans.

Éditions Nathan (2018).

« Une série pour les 8-11 ans qui aiment avoir peur ! Une série "frissons" aux nombreuses illustrations de deux couleurs, avec un bon dosage d'angoisse et d'humour, adaptée aux jeunes lecteurs. Grands travaux à l'hôtel pendant les vacances d'été ! Le manoir en avait bien besoin. Mais Margot, la fille du propriétaire, et Tristan, le fils du cuisinier, ont un choc quand ils se rendent compte que l'armure du fantôme Jean-Sans-Tête a disparu. Aurait-elle été remisée au grenier de tous les dangers ? Ou vendue à l'effrayant antiquaire de l'impasse des Longs Couteaux ?»

12

Vincent Villeminot est un auteur dont j'apprécie déjà les romans, et qui s'amuse beaucoup dans cette série jeunesse "Hôtel des frissons", un brin horrifique et qui compte déjà son troisième tome. Pour mémoire, les deux précédents sont "La chambre froide" et "Le collectionneur".

Ce sont les vacances dans le vieil et étrange hôtel. Le propriétaire en profite pour donner un coup de frais dans le hall du manoir. C'est là que les aventures de Tristan, le fils du chef cuisinier et de Margot, la fille du propriétaire vont commencé, lorsque le petit rouquin remarque la disparition de l'armure du chevalier Jean-sans-tête, et avec elle l'âme du petit chevalier décapité. Les deux enfants se lancent à sa recherche.

Cette série frissons est vraiment agréable à lire. Le texte est aéré et illustré très régulièrement de dessins pleins d'humour de Joëlle Dreidemy. Monochromes, ils présentent néanmoins des détails vert fluo qui donnent du pep's à l'ensemble. Le roman, assez court - une soixante-dizaine de pages - permettra aux jeunes lecteurs de se lancer et rassurera les moins confiants par un récit entraînant. 

Selon la sensibilité du lecteur, le côté frissons, avec ces chevaliers décapités, ses samouraïs agités, ses fantômes et autres bêtes sombres et dangereuses pourrait refroidir voire rebuter certains apprentis, malgré l'humour qui se dégage de cette lecture. Les tomes peuvent être lus indépendamment, car Vincent Villeminot représente ses personnages et le cadre dans lequel ils évoluent, au début du récit. 

11

Cette série avec pour cadre un vieil hôtel oublié et des enfants un peu trop curieux, donnera leurs premières chairs de poule littéraires aux jeunes lecteurs courageux. Un récit délicieusement stressant à découvrir. Idéal pour les vacances. ^^
Je remercie les Éditions Nathan de leur confiance.

Nathan

Signature