4

PERRET Vivianne - "La maison mystère"

288 pages.

Éditions du Masque (2018).

«Mai 1904. Après quatre ans d'une tournée européenne couronnée de succès, le magicien Houdini rentre à New York, bien décidé à faire une surprise à sa femme. Il a acheté la demeure au 278 West 113e rue, celle dont rêvait Bess. Seulement, lorsqu'ils se retrouvent en tête-à-tête dans la grande maison, un événement étrange se produit. Bess affirme entendre un bébé pleurer alors que Houdini ne perçoit que le brouhaha de la rue. Agitée, elle traverse les différentes pièces vides et se dirige vers le fond de la cour extérieure, où elle découvre le cadavre d'un nouveau-né. Pour une surprise, elle est plutôt macabre. Mais le plus étrange est l'aspect du corps, sans trace de décomposition, comme momifié. Ce qui va intriguer l'inspecteur Petrusino, dépêché sur les lieux et chargé de l'affaire. Bess, qui souffre terrivblement de ne pas réussir à tomber enceinte, va harceler Houdini afin qu'il se mette dans les bonnes grâces de l'inspecteur et l'aide dans son enquête. Plusieurs pistes se dessinent, et le n°278 semble dissimuler bien des secrets...»
INCIPIT: "Le sang, par endroits, était presque noir."   

6 - Bon moment de lecture

Le quatrième opus des enquêtes de Houdini: magicien & détective, est le second roman lu dans le cadre des Explorateurs du polar pour Lecteurs.com. C'est un partenariat avec le festival "Quais du polar" qui a eu lieu en avril. Grâce à cet événement, j'ai l'occasion de découvrir une autre série, dont j'ai déjà entendu parlé à travers le premier tome des enquêtes du magicien détective: "Metamorphosis", dont je vais m'empresser de découvrir le récit. 

A l'occasion de son retour à New-York, Harry Houdini, dont la tournée a été triomphale, offre la maison de ses rêves à Bess, sa femme. Mais les choses ne se passent pas franchement comme escompter, lorsque la jeune femme découvre dans la cour extérieure, le corps momifié d'un bébé. Bess, en mal d'enfant, va tout faire pour que son mari participe à l'enquête et comprenne les circonstances de la mort de l'enfant. 

Même trois autres tomes précédemment celui-ci, et même si tout amateur de roman policier historique apprécie de commencer une série par son début, la compréhension des évènements et des relations entre les personnages n'est pas entaché par l'ignorance du lecteur, même si celui-ci n'hésitera pas à se procurer les romans précédents pour mieux saisir l'ensemble de la relation entre Bess et Harry Houdini. 

Le couple formé par Harry et sa femme Bess, est vraiment attendrissant et sympathique. Ils se lancent tout les deux dans cette enquêtes et font preuve d'une certaine énergie. Ils sont jeunes et plein d'espoir. Vivianne Perret mêle adroitement réalité et fiction concernant la vie de l'illusionniste. D'ailleurs la magie est plus que présente et c'est avec plaisir que le lecteur découvre des tours célèbres. C'est captivant. 

L'auteure, dans son récit, aborde l'aspect historique du New-York du début des années 1900. La société américaine est encore très jeune, mais le melting pot de l'immigration se densifie et se diversifie, les européens arrivent progressivement sur cette terre jeune, tels les italiens, les allemands, etc. Vivianne Perret développe une atmosphère particulière avec pour décor Harlem, la petite bourgeoisie et ses maisons alignées et proprettes... Mais la Mano Nera - future mafia composée d'imigrés italiens - commence à s'étendre sur la ville. Cette dernière occupe d'ailleurs partiellement la Police, ce qui fait qu'Harry Houdini est moins en butte avec les enquêteurs officiels. 

Le thème principal de ce roman est la maternité. L'aspect traité est quant à lui un peu rude, car la mort d'un nourrisson est toujours aussi révoltante, même si dans certaines contrées ou à certaines époques s'était admis. Bess semble être une jeune femme battante, mais sensible sur le sujet. Il est vrai que plusieurs années de mariage sans enfant font que la jeune femme se pose beaucoup de questions et s'en veut de l'absence d'un bébé dans leur foyer. Elle semble avoir fait sienne cette petite fille retrouvée au fond de la cour. Mais cela ne se limite pas à ça... L'enquête est bien ficelée, et le contexte est tellement captivant, mêlant immigration, mafia, infanticide, la vie New-Yorkaise palpitante, que le lecteur ne peut faire qu'une chose, tourner la page et continuer à lire. 

étoileétoileétoileétoileétoileétoileétoile

Cette lecture est dense et captivante, avec un contexte historique riche et intéressant, un personnage principal mystérieux dont le lecteur est curieux d'en apprendre plus. D'ailleurs l'auteure livre des informations sur la famille Weisz (véritable nom de famille des Houdini) qui apporte une dimension supplémentaire au roman. Bref une série très addictive qui fait que je vais me jeter sur le premier tome dès que possible. Une belle découverte. ^^
Je remercie les Éditions du Masque et l'équipe de Lecteurs.com de leur confiance.

lecteurs       Editions du masque

 

Signature