3  5  7

BARFETY Elizabeth - "Enquête à l'Opéra"

160 pages.

8 ans.

Éditions Nathan (2018).

« La vie et les rêves des petits rats de l’école de danse de l’Opéra de Paris ! Zoé est ravie : elle va participer avec ses copains de 5e division au ballet de La Belle au bois dormant, à l’Opéra Garnier ! Lors de la première répétition, elle surprend une conversation dans les loges : Camille, une danseuse du Corps de Ballet, semble traverser une déception amoureuse avec un autre danseur de la compagnie. Mais de qui parle-t-elle ? L’insouciante Zoé se met en tête de jouer les Cupidon, quitte à semer la pagaille dans le bon déroulement du spectacle…»

BARFETY Elizabeth - "La nouvelle"

160 pages.

8 ans.

Éditions Nathan (2018).

« La vie et les rêves des petits rats de l’école de danse de l’Opéra de Paris ! Cette année, parmi les nouveaux en cinquième division se trouve Clémence. Elle était dans le même cours de danse que Colas, avant son entrée à l’École ! Très naturellement, Clémence vient donc vers lui en arrivant. Colas est tiraillé entre son envie de lui servir de guide et sa fidélité à la bande. Car parmi ses amis, les réactions sont plutôt hostiles à "cette nouvelle"… La douce Clémence trouvera-t-elle sa place ? Est-elle faite pour cette école prestigieuse où il faut faire face à la compétition ?»

BARFETY Elizabeth - "La révérence"

160 pages.

8 ans.

Éditions Nathan (2018).

« La vie et les rêves des petits rats de l’école de danse de l’Opéra de Paris ! Sofia est désespérée : ses parents vont divorcer et elle se sent responsable. Son père et sa mère étaient en désaccord permanent sur le fait qu'elle étudie loin d'eux, à l’École de Danse de l'Opéra de Paris. Peut-être que tout s'arrangerait si elle rentrait en Italie ? Après tout, là-bas aussi, elle pourrait danser. Mais sans sa bande de copains, ça n'aurait jamais la même saveur et, surtout, serait-elle vraiment prête à renoncer à l'enseignement de la prestigieuse école française ?»

 

12

La série sur la danse classique "20, allée de la danse" s'agrandit de trois nouveaux opus, qui vont permettre aux jeunes lecteurs de suivre les nouvelles aventures de cette chère bande des petits rats de l'opéra. Il est peut-être judicieux de préciser que ces tomes font partie d'une série qui compte déjà huit autres romans, donc même si le jeune lecteur comprendra les tenants et les aboutissants de l'histoire, il est plus intéressant de lire les livres dans l'ordre. 

Dans le 9ème opus, Zoé veut jouer les Cupidon après avoir surpris une conversation où l'une des danseuse semblait parler d'une déception amoureuse. Elle se lance dans une enquête pour découvrir qui est le garçon, et recoller les morceaux. Mais les apparences sont parfois trompeuses.

Clémence est nouvelle dans la 5ème division, et elle se tourne naturellement vers Colas, qu'elle a connu avant qu'il rentre à l'école, mais celui-ci se trouve mal à l'aise entre la loyauté qu'il doit à ses amis, et l'aide qu'il veut apporter à la jeune fille un peu perdue. 

Dans le troisième roman, Sofia apprend que ses parents vont divorcer, se souvenant que de nombreuses disputes avaient ses études pour cause, elle pense retourner en Italie pour réparer les dégâts, et abandonner l'école. Mais elle a du mal à s'imaginer la vie sans la danse et sans ses amis...

Le texte aéré est écrit assez gros encore pour permettre à de jeunes lecteurs de lire la série tout seul. A chaque chapitre des illustrations monochromes donnent une touche plus réaliste à l'histoire. Les couvertures aux tons pastels et aux titres dorés et calligraphiés sont très agréables visuellement. L'ensemble plonge le jeune lecteur dans l'univers de la danse classique. A la fin de chaque ouvrage, une double page répond à des questions plus précises sur l'école elle-même ou un évènement particulier en rapport avec la danse, qui se passe durant le récit. 

11

La série compte déjà plusieurs tomes : "Amies et rivales", "Parfaite... ou presque", "L'ombre d'un frère", "Petite rebelle", "L'envol d'une discrète", "Petit rat malgré tout", "Première ou rien", "La tournée au Japon". Cette série reste captivante au fil des histoires, et c'est avec plaisir que le jeune lecteur découvre un peu plus les problématiques de ses petits rats de l'opéra préférés, en plus d'en apprendre un peu plus sur cet univers assez fermé qu'est la danse classique. 
Je remercie les Éditions Nathan de leur confiance.

Nathan

Signature