1

MITCHELLI Fabio - "Le tueur au miroir"

E-book.

Éditions Robert Laffont - Collection La bête noire (2017).

«" Je n'ai fait que leur donner un instant de gloire. " Willy B. Richardson, alias William R. Bradford (1948-2008), le " Killer Photographer ". Fasciné par leurs tatouages, il les appâte avec son appareil photo, fige leurs désirs de starlettes sur du papier glacé, puis les tue et s'empare de ce qu'il convoite. Le lendemain, on retrouve le corps de ces jeunes femmes sur les berges du Saint-Laurent, le pubis orné d'éclats de miroir et un morceau de peau découpé. Pour piéger celui qu'à Montréal on appelle déjà " le tueur au miroir ", il faut des flics borderline : Louise Beaulieu, qui se fiche des limites et des règles, et Carrie Callan, qui, sous son air bien sage, est un vrai pitbull. Des photographies à clé, un secret de famille, des messages cryptés... Le passé rattrape Louise. Désorientée, elle ment et triche. Et Carrie soupçonne l'impensable : des liens entre l'enquêtrice québécoise et Singleton, le redoutable tueur en série qu'elles ont traqué ensemble un an auparavant. Ce thriller est librement inspiré des meurtres commis par William R. Bradford, condamné aux États-Unis en 1988.»    
INCIPIT: "La voix haut perchée de George McCrae s'échappait des enceintes de l'autoradio en grésillant." 

6 - Bon moment de lecture

"Le tueur au miroir" est le second opus des aventures réunissant Louise Beaulieu et Carrie Callan après "Une forêt obscure" où les deux femmes affrontant un tueur en série, se rencontraient pour la première fois. Dans la même veine, ce roman noir va conduire le lecteur à Montréal sur les traces d'un horrible sociopathe. 

Des femmes sont retrouvées assassinées, des éclats de miroir disposés précisément sur le corps. Il n'en faut pas plus pour surnommer l'individu, le tueur au miroir. Louise Beaulieu est sur l'enquête, bientôt rejointe par son amie Carrie  Callan qui vient pour l'aider mais surtout pour retrouver Daniel Singleton, l'assassin de son père. 

Les romans de Fabio Mitchelli sont terriblement angoissants et remplis d'horreur. L'auteur appuie ses intrigues sur des faits divers ayant réellement eu lieu, et entrecroise plusieurs intrigues ayant des liens entre elles. Ici, il s'inspire du tueur William Richard Bradford coupable officiellement de deux meurtres mais probablement de bien davantage. Les recherches documentaires sont fouillées et précises permettent de plonger encore plus loin dans le délire de ce malade. Implicitement, cela rend le récit encore plus oppressant et le lecteur ne peut résister à l'envie de tourner les pages pour savoir comment les deux héroïnes vont s'en sortir. 

C'est avec plaisir que le lecteur retrouve ce duo improbable - avec Louise la volcanique tête brûlée et Carrie calme mais non moins opiniâtre - mais complémentaire. Dans ce roman, le passé de Louise va être dévoilé en partie, qui est concernée personnellement dans cette histoire. Fabio Mitchelli plonge le lecteur dans la tête des futures victimes - ou plutôt des proies sans défense - du tueur au miroir, mais également des enquêtrices. Tous sont torturés, porteurs de sombres secrets, maltraités par la vie. 

 

 étoileétoileétoileétoileétoileétoile

Fabio Mitchelli maîtrise son intrigue, dense et captivante, du début à la fin. Je recommanderai néanmoins d'avoir lu "Une forêt obscure" (ce qui n'est pas mon cas malheureusement) au préalable - même si les deux enquêtes peuvent être découvertes indépendemment l'une de l'autre - pour comprendre la relation qui unit ces deux enquêtrices, et surtout en apprendre davantage sur Singleton. Ce roman est d'une horreur intense et d'une intensité captivante. Mais surtout, lisez le premier tome avant, vous n'aurez pas cette sensation qu'il vous manque quelque chose...
Je remercie chaleureusement les Éditions Robert Laffont et surtout toute l'équipe de la Collection La bête noire de leur confiance.

 

La bête noire

 

Signature