Au-coeur-des-couleurs-

 

MOËS Philippe et FAGNIART Yves - "Au coeur des couleurs"

200 pages.

Éditions Weyrich (2017).

«Depuis le millénaire dernier déjà, le photographe Philippe MOËS et le peintre Yves FAGNIART se connaissent et s’apprécient. Parmi leurs points communs, deux sont particulièrement mis en valeur dans le présent ouvrage. D’une part, une démarche intimement naturaliste, perceptible au travers des récits de terrain. D’autre part, un goût singulier, bien avant l’heure, pour les paysages animaliers, ces scènes dans lesquelles le décor revêt au moins autant d’importance que l’animal lui-même.  Au fil des pages, ils nous invitent à découvrir cette double approche, au rythme de chapitres alternant ambiances colorées et histoires passionnantes.»

8 - Pur délire

Un beau livre comme je les aime et dont CuiCui et PiouPiou, malgré leur jeune âge, vont pouvoir profiter, parce qu'il parle de nature et d'animaux. Et la mise en valeur de chacun de ces éléments est juste superbe. 

Au-coeur-des-couleurs-2  Au-coeur-des-couleurs-3

 

Philippe Moës, c'est le photographe. Yves Fagniart, lui, c'est le peintre. Tous deux ont associé leur talent pour mettre en valeur des scènes naturalistes pures, et d'une beauté simple. Pour ceux qui pratique la pleine conscience et encense le "Carpe Diem" ce livre en est une mise en pratique parfaite. 

L'ouvrage alterne des photographies et des peintures naturalistes, qui se répondent autour d'une thématique particulière, et essentielle dans chacun de ces arts: la couleur. Le livre est découpé en chapitre, qui s'identifient grâce à la couleur maîtresse des oeuvres proposées. L'observateur passe ainsi par le flou de la brume - ok, mauvais exemple; le bleu, le blanc, le noir, le vert, et le jaune. Les réalisations photographiques comme picturales sont légendées, et pour la plupart commentées d'une brève aparté.

Au fil des pages, s'entrecroisent quatre récits d'affut menés pour observer les animaux. "Les yeux révol-vert", où l'on suit les pérégrinations d'un chat tigré aux magnifiques yeux verts. "Pour les yeux de la gitane" permet de suivre les tribulations d'un magnifique échassier noir au bec rouge, les "Diaboliques" met en valeur le vol d'un groupe de grands corbeaux dont la couleur contraste sur la neige blanche et "Hase, trois-quarts, bouquin" qui correspondent au nom de la femme, du jeune et du mâle  pour le lièvre d'Europe.

 

étoileétoileétoileétoileétoileétoileétoileétoile

Ce beau livre met en valeur au travers de photographies et de peinture, la nature belge au fil des saisons, des couleurs et des animaux observer. Une belle découverte avec un formidable potentiel d'exploitation pour CuiCui et PiouPiou.
Je remercie Babelio pour leur opération Masse Critique et les Éditions Weyrich de leur confiance.

babelio       

 

Signature