Chee

CHEE Traci - "La lectrice".

528 pages.

Éditions Robert Laffont - R (2017).

« Ainsi commence l'histoire de Sefia, qui a perdu sa mère, son père, puis sa tante Nin à cause d'un étrange objet rectangulaire. Ceci est un livre. Dans un monde où personne ne sait lire, Sefia va devoir poursuivre une triple quête de sens, de vérité et de vengeance. Épaulée par un mystérieux allié qui possède ses propres sombres secrets, elle va sillonner jungles et mers, au gré de ces histoires qui font l'Histoire avec un grand H... Le premier tome d'une trilogie best-seller aux États-Unis. Une expérience de lecture inédite. Un roman magistral regorgeant de contenus cachés.»

INCIPIT: "Il était une fois, et un jour il sera." 

6 - Bon moment de lecture

 

Bientôt va paraître le second opus de la trilogie de "La lectrice", il serait donc temps d'en chroniquer le premier tome. La couverture est très belle, et presque comparable à un tatouage. Sur ce fond noir, la mise en valeur est très réussie.  Quant au contenu du roman, la lectrice que je suis, n'en avait aucune idée, à part un résumé plus qu'intéressant et un thème majeur: la lecture et les livres.

Après la perte de son père et la disparition de sa tante, Sefia se lance dans une quête pour comprendre ce qu'il se passe et faire justice. Dans son monde, les livres sont interdits et rares sont ceux qui savent lire et encore moins écrire. La plupart des gens ignorent ce qu'est un livre alors lorsque la jeune fille le découvrir et réussit à le déchiffrer un monde incroyable s'ouvre à elle. 

Doté d'un potentiel certain, et d'une structure narrative très particulière, ce roman à tout pour accrocher le lecteur - ou la lectrice dans le cas présent. Le temps que Traci Chee plante son univers, installe ses personnages et lance sa quête principale, les pages défilent et c'est un peu long, mais une fois que tout est en place, il n'y a plus qu'à apprécier. 

Il y a une histoire dans l'histoire.Et l'auteure, à l'aide d'une narration très travaillée, arrive même à faire douter le lecteur de la frontière exacte entre l'histoire de Séfia et le récit. Les personnages - nombreux - sont attachants, en particulier, bien sûr Sefia, malgré le fait qu'elle est le don de faire des choix sans réfléchir. Mais elle est intelligente et plutôt débrouillarde, ce qui la sauve de plusieurs mauvais pas. Son compagnon, Archer, est aussi un personnage intéressant, avec qui la vie n'a pas été très sympa. Leur rencontre est d'ailleurs le déclencheur de l'accélération du rythme et le moment ou le lecteur se laisse totalement happer par le récit. 

étoileétoileétoileétoileétoileétoileétoile

 

Ce premier tome promet une trilogie captivante. Ce n'est pas une simple lecture, c'est une expérience également pour le lecteur. Traci Chee a su créé un univers totalement innovant et original. Tout est maîtrisé jusque dans les moindres détails. Hâte de découvrir le second tome "L'oracle" - sortie prévue au printemps 2018 - qui n'attendra sûrement pas aussi longtemps que celui-ci dans ma PAL. 
Je remercie les Éditions Robert Laffont et surtout toute l'équipe de La Collection R de leur confiance.

R

 

Signature