5

EARL Esther, EARL Lori et Wayne - "Cette étoile ne s'éteindra jamais"

443 pages.

Éditions Nathan (2017).

«La vie et les mots d'Esther Grace Earl, la jeune fille qui a inspiré le personnage d'Hazel à John Green. Un livre poignant, regroupant écrits et documents sur Esther Earl, la jeune fille qui a inspiré à John Green le personnage féminin de Nos étoiles contraires. Une jeune fille qui brille à travers tout le livre par sa joie et sa soif de vivre.»    

INCIPIT: "Voici l'histoire d'une fille dont la vie a été bouleversée par un cancer de la thyroïde."

6 - Bon moment de lecture

Ce roman, qui d'ailleurs n'en est pas un, est pour le moins difficile à chroniquer. Esther Earl est une jeune fille qui aimait beaucoup écrire, et tenait un journal intime. Atteinte d'un cancer, elle s'est battue, mais a été vaincue. Ses parents ont décidé de faire publier "Cette étoile ne s'éteindra pas" qui regroupe les écrits d'Esther, mais également des témoignages d'amis, des lettres, des dessins, dans l'objectif de réaliser un des rêves de leur fille, être écrivain. 

Cet écrit est loin d'être une fiction. Le lecteur est immergé au coeur des émotions et de la vraie vie d'Esther, ses pensées, ses joies, ses peines. Cette lecture laisse une sensation étrange lorsque l'on y réfléchit, car en ouvrant ce livre, le lecteur - qui sait comment se termine l'histoire - découvre les pensées intimes de la narratrice et son don de prescience est un peu délicat à gérer. 

Ces mémoires sont loin d'être tristes, mais plutôt pleines d'espoir et de vie. Le lecteur partage son combat, ses espoirs et ses peurs, au côté de sa famille. En écrivant ces mots, le lecteur ne peux s'empêcher de penser à un film, et nombreux addicts des comédies romantiques comprendront la similitude: "Love actually". Le générique de début et de fin se déroulent dans le hall d'un aéroport et l'on ne ressent que de l'amour pendant ces instants. De même pendant les attentats du 11 septembre, les messages des victimes ne sont qu'amour. Ce témoignage regorge de ce sentiment. Carpe Diem.

La préface est signée de John Green, l'auteur de "Nos étoiles contraires". Esther était son amie, et même si elle l'a inspirée lors de l'écriture de son roman, ce dernier n'est pas l'histoire d'Esther. 

étoileétoileétoileétoileétoileétoile

Cet O.L.N.I. - Objet Littéraire Non Identifié - entre témoignage et mémoires - est bouleversant d'envie de vivre et d'espoir. C'est une lecture un peu particulière et qui ne laissera personne insensible. 
Je remercie les Éditions Nathan de leur confiance.

 

image001

 

Signature