Kitamura

KITAMURA Katie - "Les pleureuses".

Ebook.

Éditions Stock (2017).

« Récemment séparée en secret de son mari Christopher, la narratrice reçoit un appel de sa belle-mère s'inquiétant d'être sans nouvelles de ce dernier. Elle accepte de partir en Grèce à sa recherche, et s'installe dans l'hôtel où il a été aperçu pour la dernière fois afin de lui demander le divorce. Au fil des jours, Christopher ne réapparaît pas et la narratrice pense à l'échec de leur relation.»
INCIPIT"Tout a commencé par un appel d'Isabella."

6 - Bon moment de lecture

Découverte totale de la plume si fine de Katie Kitamura. D'ailleurs, je crois que c'est son premier roman édité en français. Le thème majeur de la séparation, s'il est plus que classique est traité ici avec délicatesse par l'auteur. Elle use du prétexte de la recherche de ce mari qui ne donne plus de nouvelles à sa mère, pour lancer la narratrice sur ses traces, et lui remémorer ainsi l'histoire déchue de son couple.

Aimer quelqu'un durant toute sa vie est un tour de force qui se travaille au jour le jour, pour maintenir la petite flamme bleue alerte. A l'aide de belles phrases, tamisées de nombreuses digressions, la jeune femme se souvient et s'interroge sur le pourquoi du comment, avec des sentiments ambivalents entre trahison, tristesse, culpabilité, rancune...

Il n'est pas aisé pour autant, au lecteur de s'attacher à cette femme, partie en Grèce sur les traces de son futur ex-mari, car l'introspection tourne presque à la psychanalyse. Le questionnement est un peu trop approfondi pour découler des pensées d'une femme seule, attendant, dans un lieu totalement dépaysant de la campagne grecque ravagée par des incendies, le retour de l'homme pour lui demander le divorce. Le parallèle entre l'environnement où elle se trouve et l'état de sa relation est d'ailleurs bien trouvé. Cette situation fait immanquablement pensé à un roman d'Haruki Murakami, dont le personnage principal vit cette même situation, dans "Les amants du Spoutnik".

étoileétoileétoileétoileétoileétoile

Une belle introspection sur le couple et sa fragilité, rendue par une plume délicate, qui sait se faire apprécier, au fil de ses digressions. Une auteure à suivre et un roman à découvrir. Ma première lecture pour la rentrée littéraire 2017, qui met dajà la barre haute. 
Je remercie les Éditions Stock et Netgalley de leur confiance et leur originalité.

 

NetGalley

 

Signature