2

BENWAY Robin - "Emmy & Oliver"

448 pages.

Éditions Nathan (2017).

« Dix ans après le drame qui les a séparés, Emmy retrouve Oliver. Mais comment renouer avec son ami d'enfance devenu un étranger ? Depuis leur naissance, Emmy et Oliver sont inséparables. Mais alors qu’ils ont 7 ans, Oliver est enlevé par son père et disparaît de la vie d’Emmy, laissant derrière lui un vide impossible à combler. Dix ans plus tard, Oliver est de retour. Emmy ne l’a jamais oublié. Pourtant, au moment de le revoir, le doute l’étreint : que reste-t-il de leur amitié après une si longue absence ? Emmy tente alors de retrouver sa place dans le cœur d’Oliver.»

6 - Bon moment de lecture

C'est une romance YA simple et profonde. Le lecteur découvre, au travers une situation inédite, le retour dans sa vie d'avant, d'un enfant, Oliver, kidnappé par son père dix ans plus tôt. Elevé dans le mensonge, le garçon doit se rapproprié sa vie, apprendre à connaître sa mère, ses amis; mais peut-être que ce retour est pour lui une forme de second kidnapping, qui sait comment ce sont déroulées ces dix années?

Les personnages de cette romance ont une psychologie bien détaillée, qui permet de découvrir les sentiments de chacun face à ce traumatisme passé, et au choc du retour d'Oliver. Sans manquer d'action, le récit est fluide et ne manque à aucun moment d'intérêt. Face au garçon, il y a son amie d'enfance, Emmy, qui est celle qui est restée et a dû vivre avec cette faille en elle. La jeune fille s'est reconstruite, conservant malgré tout un infime espoir. Elle forme avec Caro et Drew un trio amical fort et attachant.

Le fil rouge de cette histoire est le personnage d'Oliver, l'énigme, que le lecteur apprend à découvrir au travers de flash-back. Il est bien entendu, celui qui va le plus évolué dans cette histoire. Robin Benway peint un portrait juste et fait passé au lecteur les sentiments complexes d'Olive, de saisir son point de vue, de cerner son évolution car malgré son absence, il a continué à vivre, à grandir, à se forger une personnalité différente du petit garçon disparu. Cette dissociation est délicate à faire, mais nécessaire. 

La romance qui se tisse n'est pas surfaite, ni inutile. Après les développements menés par l'auteur, elle est amenée naturellement, et le dénouement en rajoute un petit coup au coeur, et conclut finement ce roman, qui se lira aisément cet été sur la plage. 

 

étoileétoileétoileétoileétoileétoile

 

Cette romance, qui semble au premier abord assez simpliste, se révèle finalement bien plus profonde et intéressante que je ne pensais au premier abord. Elle démontre comment la vie continue malgré tout, et les fleurs bleues adoreront.
Je remercie les Éditions Nathan de leur confiance.

Nathan

Signature