Daugherty

DAUGHERTY C. J. et ROZENFELD Carina - "La cité secrète, tome 2".

426 pages.

Éditions Robert Laffont - R (2016).

« Au sein des murs fortifiés du Saint Wilfred's Collège d'Oxford et entourés d'alchimistes qui ont pour mission de les protéger à tout prix, Taylor et Sacha sont à l'abri des forces obscures… Pour l'instant.Mais l'horloge tourne. Dans sept petits jours, Sacha fêtera ses dix-huit ans, et la malédiction ancestrale qui jusqu'alors le rendait invincible va le tuer, déchaînant sur le monde des cohortes démoniaques.Il n'existe qu'un moyen d'empêcher cela : Taylor et Sacha doivent se rendre au cœur de la Cité médiévale de Carcassonne, là où la malédiction a été proférée, et y affronter les démons.Le voyage sera extrêmement périlleux. Et des créatures monstrueuses les attendent de pied ferme.Mais à mesure que les forces obscures descendent sur Oxford, leur marge de manœuvre se réduit à un choix simple : affronter leurs pires cauchemars, ou perdre ce qu'ils ont de plus cher.»

INCIPIT: "Tu vas arrêter de faire ton bébé, oui?" 

6 - Bon moment de lecture

Une écriture à quatre mains est toujours une affaire délicate, une histoire d'équilibre. C'est pourquoi le lecteur à la difficile tâche de devoir suivre l'histoire de deux héros, celle de Sacha, un immortel qui perdra son pouvoir le jour de sa majorité, et de Taylor une jeune fille studieuse à la vie bien rangée qui n'est autre que la descendante de la sorcière qui jeta ce sort de vengeance. 

Le premier tome était vraiment bon,; alternant les deux voix des personnages au fil des chapitres, jusqu'à leur rencontre - que le lecteur attend impatiemment! -avec, au milieu de ces destins de l'action et des rebondissements. Les forces du mal rôdent et attendent leur heure. Un an plus tard, je m'en souviens encore. Et c'est avec impatience que j'attendais la suite. 

Ce second tome commence sur les chapeaux de roues, avec cette course contre la montre qui doit menée les deux jeunes héros dans la belle ville de Carcassonne - cela paraît toujours étrange de lire un roman qui se déroule dans un endroit que l'on connaît, même de nom. Cela génère une tension omniprésente, qui met le lecteur en stress. De plus, toutes les révélations n'ont pas été faites, entre cette malédiction et les affrontements de pouvoirs qui imprègnent le récit, le pauvre lecteur tourne les pages aussi vite qu'il le peut, mais pas trop vite tout de même. ^^

Bien sûr, au cours du récit, certains masques tombent, et certains ennemis se révèlent bien plus proches que prévu. Ce qui rend la mission de sauvetage de Sacha et Taylor encore plus périlleuse, si c'était possible. Émergeant d'unviers très différents, ils forment une équipe de choc soudée, qui recueille 100% des intentions de vote du lecteur. 

Jusqu'aux dernières pages, le lecteur ne sait pas trop à quoi s'attendre concernant le dénouement. Comment vont-ils pouvoir surmonter toutes ces difficultés, et entraver ce sort, que bons nombres n'ont d'alchimistes n'ont pu supprimer. Les plumes des auteurs s'harmonisent à la perfection, et ces deux cerveaux se jouent avec astuce du lecteur, qui tourne les pages comme s'il courait un marathon. 

 

étoileétoileétoileétoileétoileétoileétoile

 

Ce diptyque est de la balle. Il ne laisse pas un instant de répit au lecteur, qui, malgré l'angoisse de voir cette malédiction prendre fin, passe un très agréable moment dans cet univers détonnant. Pour une fois rien est dit sur la couverture, mais elle en jette! ^^ A relire un jour d'une traite. 
Je remercie les Éditions Robert Laffont et surtout toute l'équipe de La Collection R de leur confiance.

R

 

Signature