Holmberg

HOLMBERG Charlie N. - "The paper magician".

Ebook.

Éditions Amazon Crossing (2016).

« C'est le cœur brisé que Ceony Twill, 19 ans, débarque chez le magicien Emery Thane. Sortie major de sa promotion à l'école Tagis Praff, elle se voit contrainte d'embrasser la magie du papier, elle qui rêvait de travailler le métal. Or une fois qu’elle sera liée au papier, matériau qu’elle dédaigne, elle sait que c'est pour le restant de sa vie. Dès le début de son apprentissage chez l'excentrique mais si charmant Emery, Ceony découvre un monde merveilleux qu'elle ne soupçonnait pas : animer des créatures de papier, donner vie à des récits grâce aux images qui les illustrent, prédire l'avenir… Mais son bonheur se ternit quand elle se trouve confrontée aux dangers de la magie interdite. Une Exciseuse - pratiquant la magie noire liée à l'élément de chair - attaque le magicien et lui arrache le cœur avant de s'enfuir avec son précieux butin. Pour le sauver, Ceony devra affronter l'horrible sorcière assoiffée de sang et se lancer dans un périlleux périple qui la mènera dans les méandres du cœur de son mentor dont elle va découvrir les lourds secrets.»
INCIPIT"Voilà cinq ans que Céony rêvait de travailler le métal et devenir fondeur."

6 - Bon moment de lecture

Je ne connaissais absolument pas les Éditions Amazon Crossing, avant de lire le résumé de ce livre qui m'a totalement captivé. Ce mélange entre magie et matière créée par l'homme telle que le métal, le papier, etc...; semble passionnant, et c'est avec curiosité que j'ai lu le premier tome de cette trilogie, vraiment trop court. Détail curieux, tout le roman a été traduit, sauf le titre.

L'histoire se déroule à l'époque victorienne. Dans ce monde onirique, la caste des magiciens se divise en plusieurs sections selon le matériau qu'ils maîtrisent. Céony, rêve de venir fondeur, et de travailler avec le métal, mais malgré ses très bons résultats, elle se retrouve en formation chez un magicien du papier - un plieur pour le jargon - matière qui la rebute au plus haut point. Comme le lecteur peut s'en douter, la jeune femme va rapidement découvrir tout le potentiel du papier, et se passionner pour son art, mais... Car il y a toujours un mais, je n'ajouterai rien sous peine de spoiler la suite du roman. 

L'univers que crée Charlie Holmberg est très onirique, cependant le lecteur est, au début, totalement perdu car l'auteur le jette dans cet univers sans repère, et Céony n'est pas d'une très grande utilité. C'est quand enfin  on a pris ses aises et que l'on se sent bien en compagnie des personnages, malgré un rythme par moment décousu, que le récit arrive à son terme. Frustration!

Malgré ces quelques aspects négatifs, le récit est captivant, l'art auquel se forme la jeune apprentie aux côtés de son maître est juste magique, et l'histoire est très bien portée par ces deux personnages. "Le magicien de papier" prend alors toute l'ampleur de sa forme onirique, et le lecteur plonge, tête la première dans un conte fantastique. 

Emery, le maître de papier, est un personnage tout à la fois attachant et excentrique à souhait. Il a de l'épaisseur et des secrets, il prend le pas sur Céony, dans le coeur du lecteur, surtout après les rebondissements qui vont avoir lieu. Le dénouement est bien structuré, même si le récit, comme il a déjà été dit, est bien trop court. En tout cas, ce premier tome donne envie d'en apprendre davantage sur ce univers de magie attaché à un matériau crée de la main de l'homme. Le concept est intriguant. 

 

étoileétoileétoileétoileétoileétoile

Au travers d'un univers original, subtilement onirique, l'auteur ouvre une trilogie qui se promet captivante. Les titres des deux autres tomes laissent présager la découverte des autres formes de magie: "The glass magician" et "The master magician". Petit détail, les couvertures, en silhouette sont vraiment réussies. 
CITATIONS: "Le souvenir du bonheur, lorsqu'on a dû y renoncer, est parfois plus douloureux que le malheur lui-même".
Je remercie les Éditions Amazon Crossing et Netgalley de leur confiance et leur originalité.

 

NetGalley

 

Signature