Parry 

PARRY B. F. - "Le royaume des rêves".

332 pages.

Éditions Hachette (2016).

« Eliott, 12 ans, est un garçon en apparence comme tous les autres. Jusqu au jour où il découvre un sablier magique qui lui permet de voyager dans un monde aussi merveilleux que dangereux : Oniria, le monde des rêves. Un monde où prennent vie les milliards de personnages, d univers, et toutes les choses les plus folles et les plus effrayantes rêvées chaque nuit par les êtres humains. Collégien ordinaire le jour, Eliott devient la nuit, parmi les rêves et les cauchemars qui peuplent Oniria, un puissant Créateur, qui peut faire apparaître tout ce qu il souhaite par le simple et immense pouvoir de son imagination. En explorant Oniria pour sauver son père, plongé depuis plusieurs mois dans un mystérieux sommeil, Eliott est finalement confronté à son extraordinaire destin. Car Eliott est l « Envoyé » : il doit sauver le Royaume des rêves, menacé par la sanglante révolution des cauchemars.»
INCIPIT"Et si j'étais tué par un monstre, comme Maman?"

6 - Bon moment de lecture

"Le royaume des rêves" est le premier tome d'une série qui fait rêver, il faut bien le dire. Le lecteur va plongé sans retenue dans cet univers foisonnant, et bourré d'imagination, qu'est Oniria, le royaume des rêves. Ce postulat de départ laisse à l'auteur une marge de manoeuvre aussi variée que passionnante. De plus, le livre est davantage qu'un livre, c'est un bel objet avec une couverture - 3D - très travaillée, qui dans une librairie, parmi tous les autres, doit sauter aux yeux. Le centre du livre est agrémenter de jolies illustrations.

Le lecteur va suivre Eliott, le héros, dans l'univers d'Oniria, dont il est censé être le sauveur, car les cauchemars se rebellent et veulent prendre le contrôle de ce monde. Sur les épaules du jeune garçon pèsent bien d'autres soucis. Son père est plongé depuis plusieurs mois dans un sommeil plus qu'étrange, et peut-être qu'à Oniria il pourrait le sauver. En référence - probable aux contes de fées classiques, Eliott doit vivre avec son horrible belle-mère et ses deux demi-soeurs. Heureusement, Mamilou veille. 

Dès les premières pages, la grande saga fantastique se fait sentir, et le lecteur se laisse happer avec plaisir par le roman, dont les pages se tournent toutes seules, et font penser à une autre saga très connue "Les chroniques de Narnia". C'est un univers très riche que propose B. F. Parry, et c'est vraiment l'élément captivant de cette série, même si les personnages que le lecteur rencontre au côté d'Eliott sont attachants, l'aspect vraiment intéressant reste le monde dans lequel ils évoluent, et dont on apprend plein de choses dès le premier tome. Contrairement à d'autres sagas - qui mettent un certain temps pour se mettre en place - dont le contexte semble très travaillé mais dont les mécanismes restent obscurs.

 

étoileétoileétoileétoileétoileétoile

En refermant l'ouvrage, le lecteur se rend compte qu'il a été happé par ce récit, même si il ne se passe réellement pas grand chose au cours de ces pages, l'univers riche et complexe présenté par l'auteur, donne matière à réflexion, et laisse présager une suite des aventures d'Eliott, plus que palpitante. On ne peut s'empecher de penser un instant, à l'oeuvre de Pierre Bottero...
CITATIONS: "Le souvenir du bonheur, lorsqu'on a dû y renoncer, est parfois plus douloureux que le malheur lui-même".
Je remercie les Éditions Hachette et Netgalley de leur confiance et leur originalité.

 

Oniria:

1. Le royaume des rêves

2. Le disparu d'Oza-Gora

3. La guerre des cauchemars

4. Le réveil des fées

 

NetGalley

 

Signature