8

LINDSTROM Eric - "Dis-moi si tu souris"

396 pages.

Éditions Nathan (2016).

«Je suis Parker, j'ai 16 ans et je suis aveugle. Bon j'y vois rien, mais remettez-vous : je suis pareille que vous, juste plus intelligente. D'ailleurs j'ai établi Les Règles :
- Ne me touchez pas sans me prévenir ;
- Ne me traitez pas comme si j'étais idiote ; 
- Ne me parlez pas super fort (je ne suis pas sourde) ;
- Ne cherchez jamais à me duper. 
Depuis la trahison de Scott, mon meilleur pote et petit ami, j'en ai même rajouté une dernière. Alors quand il débarque à nouveau dans ma vie, tout est chamboulé. Parce que la dernière règle est claire : Il n'y a AUCUNE seconde chance. La trahison est impardonnable.»
    
INCIPIT: "Mon réveil sonne." 

6 - Bon moment de lecture

Les super héros ont beaucoup de succès, de même qu'il y a un effet de mode concernant le héros handicapé. Il faut bien un détail hors norme pour alimenter le récit. Dans ce roman YA, le personnage principal est une jeune fille tout ce qu'il y a de plus normale, sauf qu'elle vient de perdre son père et se retrouve seule au monde; ensuite que son meilleur ami et premier amour l'a trahie, et enfin qu'elle est aveugle. Ses journées ne doivent pas être de tout repos. 

Eric Lindstrom a une plus délicate et intimiste qui plonge le lecteur immédiatement dans la vie de Parker, la façon qu'elle a de se déplacer, de découvrir quel temps il fait, L'année scolaire qui commence risque de lui apporter bien des changements dans sa vie, à commencer par le retour de Scott, le bafoueur de règles. Parker est une jeune fille qui malgré son handicap, veut prouver qu'elle peut se débrouiller un minimum seule, et elle le fait très bien, même si le débarquement de cette famille qu'elle connaît sans la connaître, va déstabilisé un peu son univers millimétré. 

Ce roman n'est pas une histoire blindée de rebondissements et d'actions, c'est une histoire intime sur la façon dont chacun surmonte les difficultés de la vie, s'adapte aux changements. Cela parle d'émotions, de sentiments comme l'amour, d'épreuves à surmonter, de courage pour les affronter, mais aussi d'amitié, car c'est important l'amitié dans la vie de tous les jours quand rien ne va. 

La psychologie des personnages est délicate et bien travaillée. Le lecteur ressent une franche empathie pour Parker, qui malgré beaucoup d'obstacles, se montre intelligente et courageuse. L'auteur n'a pas dessiner un portrait de la fille idéale, elle a bien sûr ses failles, mais elle fait avec. Plus fragile que les autres, elle s'est forgée une carapace solide, et des règles strictes, qui risquent de se fissurer un peu tout de même. Le dénouement, que l'on devine dès les premières pages du roman, réussit tout de même à ravir le petit coeur fleur bleue qui palpite.

 

 étoileétoileétoileétoileétoileétoile

Cette histoire d'adolescents est davantage qu'une jolie romance, qui fait frémir le coeur des filles. "Dis-moi quand tu souris" aborde aussi des thèmes forts comme la tolérance, la perte d'un être cher, la reconstruction, etc. Le tout est abordé avec fraîcheur et un brin d'humour qui rend ce livre agréable à lire, même s'il est poignant par moments. 
Je remercie chaleureusement les Éditions Nathan.

  

Nathan

 

abc2016

 

Signature