5

YOUNG Caroline - "Mon grand imagier: mon monde à moi"

20 pages.

2 ans.

Éditions Usborne (2016).

«Les jeunes enfants ne se lasseront pas d’observer et de décrire les personnages, leurs vêtements et leurs activités. En associant les mots et les images, ils enrichiront leur vocabulaire. Ils aimeront retrouver au fil des pages des objets et des situations du quotidien : des vêtements et des accessoires, du pyjama aux lunettes en passant par les gants, un camion de pompiers, un supermarché, une école ou des actions (manger, boire, grimper, peindre, sourire, lire …). Les pages cartonnées et durables sont bien adaptées aux petites mains.»    

12

CuiCui et PiouPiou sont de grands fans d'imagiers de toutes sortes, et il faut bien l'avouer, moi aussi. Ils adorent passer de longs instants à détailler ce qui est illustrer sur la page. En ce moment d'ailleurs, ils parcourent assidûment "Mon grand livre de mots illustrés", en anglais et en français. Pas de jaloux. Les éditions Usborne proposent déjà d'autres imagiers dans cette collection: "Mon grand imagier", "Bon appétit!", "A l'école", "A la ferme". Le petit dernier est "Mon monde à moi".

Au travers de ce bel album, le tout-petit va pouvoir apprivoiser son quotidien, et y associer le vocabulaire qui y correspond. Il y a d'abord tout ce qui concerne l'enfant lui-même: le visage, le corps, ensuite viennent les actions, les vêtements, la maison, les objets du quotidien, le déroulement de la journée, le quartier, la nourriture, les activités, les gens, les émotions, les sens. 

Cet imagier permet au tout-petit, de nommer plus de 250 éléments de son quotidien, grâce à tout autant de petites illustrations toutes mignonnes, réalisées par Marta Cabrol. Outre l'observation, des jeux de description, de nomination peuvent être faits, avec ce livre comme support. 

En plus d'être captivant, l'ouvrage est très maniable par de petites mains, qui pourront tourner dans tous les sens les pages, bien épaisses du livre en tout tranquillité, sans avoir peur de l'abîmer. Son format carré est plutôt maniable. Ce nouvel imagier va être à la base de longs échange avec les grumeaux et c'est très bien. Le gros bonus, et qui risque de les intéresser, est la dernière double page avec les émotions et les sens, car aucun des imagiers qu'ils possèdent ne proposent cette déclinaison.

11

Un nouvel imagier vient s'ajouter à la collection de PiouPiou et CuiCui, avec une thématique intéressante pour un tout-petit: son quotidien. Cela promet de jolis échanges et de belles découvertes. 
Je remercie les Éditions Usborne de leur confiance.

usborne

 

Signature