Walton

WALTON Jo - "Le cercle de Farthing".

352 pages.

Éditions Denoël (2015).

« Huit ans après que «la paix dans l'honneur» a été signée entre l'Angleterre et l'Allemagne, les membres du groupe de Farthing, à l'origine de l'éviction de Churchill et du traité qui a suivi, fin 1941, se réunissent au domaine Eversley pour le week-end. Bien qu'elle se soit mariée avec un Juif, ce qui lui vaut d'habitude d'être tenue à l'écart, Lucy Kahn, née Eversley, fait partie des invités. Les festivités sont vite interrompues par le meurtre de Sir James Thirkie, le principal artisan de la paix avec Adolf Hitler. Sur son cadavre a été laissée en évidence l'étoile jaune de David Kahn. Un meurtre a eu lieu à Farthing et un coupable tout désigné se trouvait sur les lieux du crime. Convaincue de l'innocence de son mari, Lucy trouvera dans le policier chargé de l'enquête, Peter Antony Carmichael, un allié. Mais pourront-ils ensemble infléchir la trajectoire d'un Empire britannique près de verser dans la folie et la haine?»

INCIPIT: "Tout a commencé quand David est revenu du parc dans une fureur noire." 

6 - Bon moment de lecture

 Voici un roman de détection ou Whodunit - entendez par là "Qui l'a fait?" - so british. En tant que grande fan d'Agatha Christie, je ne pouvais pas passer à côté, surtout que cela fait un moment que je n'avais pas eu le temps de lire un roman à énigme. Cependant, le récit, ici, est quand même différent de ceux de la reine du crime. Jo Walton rend d'ailleurs hommage dans sa préface non pas à Mme Christie mais a trois auteurs. La première n'est autre que Dorothy Sayers, dont je n'ai pas encore réussi à me procurer un seul roman, mais je ne désespère pas. Les deux autres que je ne connais pas mais sur lesquels je vais me pencher, à savoir Peter Dickinson - qui étrangement n'a pas écrit de roman policier depuis plusieurs décennies - et Joséphine Tey - dont certains romans ont été publiés ces dernières années chez 10/18.

Le récit de Jo Walton, diffère sur un point essentiel. Elle plonge son lecteur dans une uchronie, c'est-à-dire, qu'elle modifie le déroulement de l'Histoire. En effet, été 1949, "le cercle de Farthing" qui est un groupe de politiciens, a obtenu "une paix de l'honneur" avec les nazis. Hitler quant à lui a envahit l'Europe, et la France est devenue allemande - le choc - et n'entend pas s'arrêter là. Il est intéressant de savoir qu'il existe, un voire deux tomes suivants des aventures de l'inspecteur Carmichael, pour avoir la curiosité de découvrir davantage cet univers uchronique complexe et fort intéressant.

L'histoire se déroule en huit-clos, sur la propriété des Eversley. Les chapitres alternent entre le point de vue de deux personnages, l'enuêteur principal, mandaté par Scotland Yard, nommé Carmichael, et la fille de la maison Lucy Eversley devenue Mrs Kahn, après avoir épouser un juif. Sacrilège! L'auteur sort ainsi d'un contexte d'écriture très classique, et donne une toute autre dimension à l'histoire. Son style fluide et enlevé - à part une adoration pour les jacinthe des bois, un peu trop récurrente ^^ - intrigue le lecteur qui ne lâchera pas son roman avant de connaître le nom du coupable. D'ailleurs parlons-en de celui-là. 

Le coupable qui semblait au début du roman tout trouvé, n'est peut-être qu'une victime désignée. Et plus le lecteur avance dans sa lecture, plus les pistes se multiplient et l'enquête se complexifie: mobile raciste, politique, amoureux, jalousie... Il y a de quoi se poser des questions, puis remettre en question ces mêmes questions, de quoi se prendre la tête jusqu'à la dernière page. 

La présence de personnages homosexuels est un peu trop redondantes au goût du lecteur, mais il est vrai que ce penchant sexuel était un motif d'internement dans les camps durant la seconde guerre mondiale, ce qui explique peut-être cette surenchère de la part de l'auteur. Annoncer comme un whodunit, ce n'en est finalement pas un, dans le sens traditionnel des romans de l'époque, il manque néanmoins de suspense ce qui est quand même dommage pour une enquête de ce type. 

étoileétoileétoileétoileétoileétoileétoile

 

Jo Walton dépoussière le roman de détection, en le rendant plus actuel et plus rythmé. Elle y aborde des thèmes de sociétés qui n'ont été que peu traités par ses prédécesseurs, et plonge son lecteur dans une uchronie qui n'est pas sans donné une dimension supplémentaire très intéressante à cette enquête. En espérant que les Éditions Denoël publieront la suite (qui compte déjà deux autres tomes en langue anglaise) des aventures de l'inspecteur Carmichael.
Je remercie les Éditions Denoël de leur confiance.

Subtil changement:

1. Le cercle de Farthing

2. Hamlet au paradis

3. Une demi-couronne

denoel

Challenge ABC 2015

 

Signature