Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
Just one more page
14 décembre 2014

Camilla Läckberg - "Erica Falck et Patrik Hedström, tome 6: L'enfant allemand".

Lackberg

LACKBERG Camilla - "L'enfant allemand".

455 pages.

Éditions Actes Sud - Actes noirs (2011).

«La jeune Erica Falck a déjà une longue expérience du crime. Quant à Patrik Hedström, l'inspecteur qu'elle vient d'épouser, il a échappé de peu à la mort, et tous deux savent que le mal peut surgir n'importe où, qu'il se tapit peut-être en chacun de nous, et que la duplicité humaine, loin de représenter l'exception, constitue sans doute la règle. Tandis qu'elle entreprend des recherches sur cette mère qu'elle regrette de ne pas avoir mieux connue et dont elle n'a jamais vraiment compris la froideur, Erica découvre, en fouillant son grenier, les carnets d'un journal intime et, enveloppée dans une petite brassière maculée de sang, une ancienne médaille ornée d'une croix gammée. Pourquoi sa mère, qui avait laissé si peu de choses, avait-elle conservé un tel objet ? Voulant en savoir plus, elle entre en contact avec un vieux professeur d'histoire à la retraite. L'homme a un comportement bizarre et se montre élusif. Deux jours plus tard, il est sauvagement assassiné... Dans ce cinquième volet des aventures d'Erica Falck, Camilla Läckberg mêle avec une virtuosité plus grande que jamais l'histoire de son héroïne et celle d'une jeune Suédoise prise dans la tourmente de la Seconde Guerre mondiale. Tandis qu'Erica fouille le passé de sa famille, le lecteur plonge avec délice dans un nouveau bain de noirceur nordique.»

INCIPIT: ""Seul le bourdonnement frénétique des mouches troublait le silence de la pièce. "   

06 - Bon moment de lecture

 

De retour à Fjällbacka en suède pour le 5 tome des aventures d'Erica et Patrik. Le lecteur passe un bon moment avec tous ces personnages  qu'il a plaisir à retrouver. Leur vie continue à s'écouler et tous grandissent et prennent de l'épaisseur. Des personnages secondaires comme la mère de Patrik sont davantage présents et certains (même beaucoup je dirais) ont des choses à cacher. De nouveaux personnages arrivent également dans la vie du commissariat de Tanumshed... dont Ernst.^^

L'histoire de ce tome découle de la découverte par Erica d'objets du passé conservés par sa mère, qu'elle ne connaissait pas si bien que ça finalement. Le thème principal du roman est la seconde guerre mondiale, le nazisme et donc plus généralement le racisme et les gens différents qui sortent de la norme... La seconde guerre mondiale est encore vive dans les esprits et le thème encore sensible. L'auteur aborde les deux côtés de la façade: les camps, les SS, les néo-nazis. Elle n'y va pas avec des pincettes d'ailleurs. Je ne m'étais jamais interrogée sur les retombées du nazisme sur les pays nordiques et leur position pendant le conflit. Sur ce sujet, le roman est très intéressant, et donne une idée globale de la situation.

L'écriture aussi s'affermit au fur et à mesure des livres. Camilla Läckberg glisse de petites pointes d'humour et de sarcasme qui n'enlève rien à son récit, au contraire. Il est facile de penser qu'Erica la représente bien. Elle est quand même meilleure sur la psychologie des personnages que sur le côté policier et détection de l'histoire, car même si le lecteur n'a pas la véritable solution avant la fin du livre, il devine quand même beaucoup de choses, donc le dénouement final est moins surprenant.

Par contre, l'auteure développe très bien ces personnages, leurs motivations, leurs sentiments, leur façon d'affronter la vie et certains évènements traumatisants... Elle appréhende très bien cette différence de mentalités entre les générations, et l'évolution du statut de la femme dans la famille (je pense à la vie de famille de Frans adolescent en disant ça). La vie personnelle d'Erica et Patrik continue à être intéressante et à évoluer. De nouvelles surprises attendent le lecteur dans ce nouveau tome de la série.

Attention spoiler: Dans ce tome, Erica rencontre Christian en faisant des recherches à la bibliothèque. Et le lecteur sent de façon indéfinissable que cela aura un lien avec le tome suivant intitulé "la sirène". Mais le lecteur sent qu'il y a un malaise de la part du bibliothécaire. Mystère. En tout cas, c'est la première fois que l'auteur laisse percevoir des informations provenant de son prochain livre. C'est une innovation de sa part, intéressante je dois dire.

étoileétoileétoileétoileétoileétoile

Comme pour les tomes précédents, le lecteur s'attache beaucoup plus aux personnages qu'à l'intrigue en elle-même. La série est très agréable à lire. Par contre le thème du nazisme donne un autre niveau au roman. Pour ceux qui n'ont pas encore découvert les aventures d'Erica et Patrik, il faut mieux ne pas lire ce livre en premier, même si la compréhension ne sera pas entravée, car l'évolution des personnages serait gâchée.

Citations: "Tu dois utiliser la parole plutôt que les poings. La violence n'est pas le premier outil. C'est le dernier."

"Le regret est un signe d'humanité, me semble-t-il. Sans le regret... que sommes-nous?"

"Il était étonné de ressentir encore un coup au coeur en pensant à eux deux. Le coeur avait incontestablement une meilleure mémoire que le cerveau."

 

Erica Falck et Patrik Hedström:

1. La princesse des glaces

2. Le prédicateur

3. Le tailleur de pierre

4. L'oiseau de mauvaise augure

5. L'enfant allemand

6. La sirène

7. Le gardien de phare

8. La faiseuse d'anges

 

ABC

 

Signature

Publicité
Publicité
Commentaires
F
J'ai commencé "la sirène" un peu avant Noël, mais j'ai lâché. Je n'étais pas dans l'ambiance.J'espère retenter bientôt. Tu en es à quel tome?
Répondre
C
J'ai beaucoup appréciée cette lecture!!! :) (comme tous les livres de cette auteure :) )
Répondre
Publicité
Newsletter
Derniers commentaires
Archives
Visiteurs
Depuis la création 241 227
Publicité