rozenfeld

 

          4ème de couv.

Un chant de liberté s'élève du fond des abysses, mais comment répondre à son appel quand un mur infranchissable vous en sépare ? L'Anneau, cet immense atoll avec en son centre le Cercle – une étendue d'eau de mer parfaitement circulaire – est cerné par le Mur, une haute barrière d'une trentaine de mètres, électrifiée, infranchissable. Sous son ombre, des hommes et des femmes vivent là, répartis dans des villes et villages si éloignés les uns des autres qu'ils ont oublié leurs existences respectives. Un point commun relie pourtant ces différentes communautés : le Règlement Intérieur et son code ultra restrictif. Trois personnages principaux : Abrielle, Sa et Ca. Trois destins différents qui vont finir par se croiser pour composer la mystérieuse Symphonie des Abysses. Abrielle est une réminiscente. Elle porte en elle des mélodies et des chants dans un village ou la musique est strictement prohibée, ou la pratiquer est devenu un crime. Jusqu'au jour ou elle entend un chant qui vient des profondeurs de la mer : la Symphonie des Abysses. C'est pour cette raison qu'elle devra tout quitter et laisser derrière elle les seuls repères de son existence... Quant à Sa et Ca, deux Neutres, ni hommes ni femmes, ils s'aiment dans une ville ou les sentiments sont interdits. Deux futurs hommes qui vont devoir fuir leur quotidien afin de devenir les adultes qu'ils veulent être. Tous les trois finiront par se retrouver afin de construire leur identité et changer le destin de l'Anneau, grâce à la Symphonie des Abysses...

          Première phrase.

"Les rayons dorés du soleil inndant la place du village, devant l'immeuble gris aux angles rongés par le vent et le sel..."

          Lilly's feeling.

J'ai été très heureuse de recevoir (^^) ce partenariat, et remercie chaleureusement les Éditions Robert Laffont et plus particulièrement toute l'équipe de la Collection "R". Encore et toujours mon petit mot d'introduction concernant la couverture du roman, qui cette fois est plus ordinaire, même si elle reflète quand même assez bien l'esprit d'Abrielle.

Le récit se divise en deux partitions, celle d'Abrielle puis celle de Ca & Sa. La première étant plus captivante que le début de la seconde, dans laquelle un coup de mou refroidit un peu l'intérêt du lecteur. Mais leur société est beaucoup plus complexe et intéressante à découvrir, même si l'amour en est banni.

Carina Rozenfeld a développé un univers très travaillé mais pour le moins particulier, différentes peuplades dirigées par des règles de vie ancestrales désuètes mais qui font loi dans chaque communauté. Le lecteur part à la découverte de ces peuples et de ces moeurs parfois "déstabilisantes".

L'auteur, comme dans sa série précédente "Phaenix", prend son temps pour poser les bases de son histoire et des relations entre les personnages. Elle aborde des thèmes majeurs comme la liberté, l'homosexualité, le racisme, la tolérance. En lisant ces pages, j'ai également repensé au "prince d'été" d'Alaya Dawn Johnson.

          En bref.

A travers un univers tout à fait original, l'auteur offre ici un premier tome beaucoup plus mature et aboutit. J'attends la suite avec curiosité, car je me demande où Carina va nous entraîner...

          Note          étoileétoileétoileétoileétoile

          C'est une série: tome suivant

          Pour en savoir plus sur l'auteur et sur le livre.

          D'autres avis.

livraddict_logo_newc  babelio  Booknode  goodreads

logo rderobertlaffont

Signature