Cass

         

          4ème de couv.

35 candidates. 1 couronne. La compétition de leur vie.
Quand la dystopie rencontre le conte de fées !
Dans un futur proche, les États-Unis et leur dette colossale ont été rachetés par la Chine. Des ruines est née Illeá, une petite monarchie repliée sur elle-même et régie par un système de castes. Face à la misère, des rebelles menacent la famille royale. Un jeu de télé-réalité pourrait bien changer la donne...
Pour trente-cinq jeunes filles du royaume d'Illeá, la « Sélection » s'annonce comme l'opportunité de leur vie. L'unique chance pour elles de troquer un destin misérable contre une vie de paillettes. L'unique occasion d'habiter dans un palais et de conquérir le coeur du jeune Prince Maxon, l'héritier du trône. Mais pour America Singer, qui a été inscrite d'office à ce jeu par sa mère, être sélectionnée relève plutôt du cauchemar. Cela signifie renoncer à son amour interdit avec Aspen, un soldat de la caste inférieure ; quitter sa famille et entrer dans une compétition sans merci pour une couronne qu'elle ne désire pas ; et vivre dans un palais, cible de constantes attaques de rebelles...
Puis America rencontre enfin le Prince. En chair et en os. Et tous les plans qu'elle avait échafaudés s'en trouvent bouleversés : l'existence dont elle rêvait avec Aspen supportera-t-elle la comparaison face à cet avenir qu'elle n'aurait jamais osé imaginer ?

          Première phrase.

"Depuis que nous avons reçu la lettre, maman flotte sur un petit nuage."

          Lilly's feeling.

J'ai été très heureuse d'avoir été sélectionnée (^^) pour ce partenariat, et remercie chaleureusement les Éditions Robert Laffont et plus particulièrement Stéphane-Laure de la Collection "R".

J'attendais d'ouvrir ce livre avec impatience, il patientait bien sagement sur mon étagère. Sa couverture est magnifique, je crois que c'est celle que je préfère depuis que j'ai découvert la Collection "R"; avec son titre en relief orné d'un diadème. D'ailleurs, le même diadème accompagnait le livre quand je l'ai reçu. ^^ La couleur dominante, entre le bleu et le vert est particulière, et donne un visuel très attrayant et remarquable au roman.

Kiera Cass esquisse la vision de deux mondes très contrastés entre le faste des belles toilettes, des mets succulents et d'un monde surprotégé; et en parallèle la vie au quotidien des plus basses castes d'Illéa. Le concept de départ du concours est judicieux par la rencontre de jeunes filles totalement opposées, évoluant dans une même société de façon très différente, avec tout ce que cela implique en rivalité, jalousie, mais aussi l'aspect protocolaire et politique endossé par la famille royale... Cela fait un peu pensé au thème de Cendrillon.

Je suis un peu déçue que l'auteur n'est pas approfondi ses idées, son roman aurait eu plus de profondeur  De ce fait, le livre est beaucoup moins dystopique qu'il aurait pu l'être et tourne davantage à la télé-réalité et au roman à l'eau de rose moderne. Certaines parties manquent cruellement d'actions et d'évènements intéressants.

J'ai beaucoup aimé le "cours" sur l'étiquette, même si à mon goût il n'est pas assez développé sachant que ces 35 jeunes filles sont des princesses potentielles, il aurait été drôle de leur faire vivre plusieurs scènes autour du protocole. Cela m'a fait pensé à certaines émissions de télé-réalité passant sur les chaînes de la TNT, et mettant en scènes des mannequins ou encore des gens du commun...^^ Le lecteur a même le droit à un cours d'histoire sur ce qui s'est passé entre les États-Unis tels que nous les connaissons et la société qu'elle dépeint. C'est une manière originale d'expliquer la dystopie du récit. J'ai beaucoup aimé ce moment.

Le personnage d'América est très décalé par rapport aux autres concurrentes, peut-être est-ce dû à sa "caste", mais elle reste tout à fait crédible. Elle n'a pas le même intérêt que la majorité de participer à cette sélection. Elle reste elle-même malgré tous les attraits qui l'entoure et est très altruiste.

Le dernier chapitre est très frustrant. En commençant ce roman, je ne pensais pas que le récit allait s'arrêter à ce moment. Ca le rend très addictif car le lecteur reste avec beaucoup de questions en suspend. Sachant que le prochain tome ne sortira que dans un an, l'attente va être longue. C'est le but recherché en ce moment par les écrivains de ce genre littéraire très en vogue. Et ils ont raison, ça fait vendre. ^^ Petit bonus, il faut savoir que "la sélection" sera adaptée en série à la télévision.

          En bref.

Une lecture simple et agréable, malgré le manque de développement de certains aspects de l'histoire. C'est dommage mais néanmoins addictif. J'attends beaucoup de la suite qui j'espère sera à la hauteur des rebondissements que j'ai imaginé.

 

          Note          étoileétoileétoileétoileétoileétoile

          C'est une série: tome suivant "La sélection, tome 2: l'élite".

          Pour en savoir plus sur l'auteur et sur le livre.

          D'autres avis:

livraddictlogo  babelio  goodreads  Booknod

 

 

logo rderobertlaffont

 

63977422_p