Hugo

          4ème de couv.

«Encore six heures et je serai mort. Est-il bien vrai que je serai mort avant la fin du jour?» Bientôt, sa tête roulera dans la sciure. Jugé, emprisonné, enchaîne, il attend dans l'épouvante. Sa grâce lui a été refusée. «J'ai peur» - et notre peur grandit avec la sienne. L'aumônier viendra, puis les assistants du bourreau. Il montera dans la charrette, traversera la foule hideuse buveuse de sang. Au bout de la marche au supplice, l'apparition de la guillotine, et l'échelle qui mène à l'échafaud. On dit qu'on ne souffre pas, que c'est une fin douce, mais qui le sait?

On ne sait rien de cet homme que la justice va assassiner, sinon qu'il est trop jeune pour mourir. Avec lui, nous vivons ce cauchemar, cette absurdité horrifiante de la peine capitale que personne avant Victor Hugo n'avait songé à dénoncer.

          Premier paragraphe.

"Condamné à mort ! Voilà cinq semaines que j’habite avec cette pensée, toujours seul avec elle, toujours glacé de sa présence, toujours courbé sous son poids !"

          Citations.

"Et la charrette allait, allait, et les boutiques passaient, et les enseignes se succédaient, écrites, peintes, dorées, et la populace riait et trépignait dans la boue, et je me laissais aller, comme à leurs rêves ceux qui sont endormis."

          Lilly's feeling.

Attention cette chronique est parsemée de spoilers, donc pour ceux qui ne veulent rien savoir, ne revenez que lorsque vous l'aurez lu. ^^

Ce livre est un plaidoyer simple et efficace contre la peine de mort.Victo Hugo est un écrivain engagé, opposé à la peine de mort, il défendra l'abolition devant plusieurs tribunes et notamment l'Assemblée nationale. Il a des opinions très tranchées. La préface a toute son importance, l'auteur y développe son point de vue et ses raisons.

Le personnage fait le tour de ses pensées en même temps que de sa cellule. Le lecteur est le spectateur de son attente. Victor Hugo présente également une autre peine très courante à son époque, le bagne.

Hugo ne pose jamais la question de sa culpabilité. A aucun moment le condamné ne se repent. C'est pour éviter que le lecteur ne soit détourner  de son objectif et n'entre dans le débat de sa culpabilité ou de son innocence qui n'est pas le propos de l'auteur; mais plutôt la peine de mort en elle même et ce pour n'importe quel crime.

La description du condamné à mort et son crime ne sont jamais dévoilés ce qui permet à l'auteur de généraliser cet évènement à tous les hommes et à tous les actes entraînant la peine de mort. Le condamné n'a aucun signe distinctif et le lecteur ne connaîtra rien de personnel sur lui à part le dernier lien qui le rattache à la vie, sa petite Marie. Cela permet ainsi à l'auteur d'en faire un exemple et en même temps une généralité.

La prose de l'écrivain est parfaite, toute en sobriété et en simplicité. Il va droit au but et fait passer et grandir l'angoisse du condamné que le lecteur finit par ressentir aussi, même si il sait la fin immuable. La fin, comme il fallait s'y attendre, est poignante. Je n'en dis pas plus ayant déjà pas mal spoiler ce récit.

Je rappelle que la peine de mort est encore pratiquée entre autres dans certains pays d'Afrique, en Indonésie, en Inde, en Thailande, certains Etats américains, au Japon (j'ai été très surprise de découvrir ça!), etc. Un film qui m'a marquée, traitant de la peine de mort est "La vie de David Gale" avec Kevin Spacey. Excellent, j'en suis restée sur le ...

Un autre débat s'ouvre à moi, et j'en profite pour en parler ici. Ce livre de Victor Hugo datant de 1829, existe en format Ebook sur plusieurs sites. C'est cette version que j'ai lu. L'effet Ebook est particulier. Je pense qu'en aillant un livre papier entre les mains, la fin de ce roman m'aurait d'avantage marquée, touchée que face à mon ordi. J'espère franchement que c'est une question d'habitude, car j'ai de plus en plus envie de m'acheter une liseuse ou reader (c'est selon)...

          En bref.

Un récit court et poignant, écrit par une grande plume de la littérature française; qui atteint son but: faire réfléchir sur ce débat qu'est la peine de mort.

          Pour en savoir plus sur l'auteur et sur le livre.

          D'autres avis.

livraddictlogo   logo-libflybis   babelio goodreads

          Note          étoileétoileétoileétoileétoileétoileétoile

Ce livre a été lu dans le cadre du Challenge organisé par Calypso "Un mot, des titres". Voici le compte-rendu de cette 7ème session. Le mot de la prochaine session se trouve ...

Un-mot-des-titres

63977422_p